Accueil » L’A350-1000 entre en scène chez Qatar Airways

L’A350-1000 entre en scène chez Qatar Airways

Le vaisseau amiral du programme A350XWB fera son entrée en service sur les lignes de Qatar Airways, le 24 février 2018, équipé de la somptueuse QSuite. Avec ce nouveau modèle livré, le 20 février 2018, à la compagnie porte drapeau du Qatar, Airbus complète son offre dans le haut de gamme. Avec l'A350-1000, biréacteur long courrier d'une capacité de 400 sièges en deux classes, le constructeur européen se positionne face au futur 777X de Boeing. 

20.02.2018

Le premier A350-1000 livré et l'A350-90, tous deux aux couleurs de Qatar Airways, compagnie de lancement des deux modèles, à trois ans d'intervalle. © P. Masclet / Airbus

Sept mètres de plus, 40 passagers supplémentaires, l’A350-1000 se situe entre les deux appareils les plus gros d’Airbus : l’A350-900 et l’A380-800. C’est en quelque sorte le chainon qui manquait sur le segment de marché des 400 sièges, le biréacteur qui doit remettre en question la suprématie du 777-300ER et concurrencer directement le 777X, dont l’entrée en service est annoncée pour 2020.

La complémentarité A350-900 / A350-1000 : avantage de -900

Le premier A350-1000 a donc été livré à Qatar Airways qui en a commandé 37 exemplaires et qui compte à ce jour 20 A350-900. Elle fait partie des six compagnies qui ont opté pour les deux versions du programme XWB. Ces deux versions ont été pensées comme complémentaires et partagent près de 90% d’éléments en commun. « L’objectif est d’offrir aux compagnies la possibilité d’opérer deux avions différents en termes de capacité mais très proches en termes de maintenance et de pilotage et ainsi de faire des économies sur l’exploitation d’une flotte. » explique Fabrice Brégier, qui livrait, ce jour, son dernier appareil comme président d’Airbus commercial aircraft.

Qatar Airways fait entrer dans sa flotte le dernier né de chez Airbus le 20 février 2018 © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Tout n’est pas rose pour autant pour l’A350-1000. A l’heure où les compagnies boudent l’A380, préférant des avions moins gros, moins chers, moins compliqués à mettre en œuvre, l’A350-1000 connaît également des annulations de commandes. Son carnet est passé de 195 à 169 unités, avec notamment la décision de United Air Lines de converti une commande de 35 A350-1000 en 45 A350-900.

Finitions plus longues que prévu pour la Qsuite

Qatar Airways a réceptionné son premier A350-1000 avec deux mois de retard sur le planning initial, dû aux difficultés d’intégration de la Qsuite qui équipe la classe Business sur désormais 16 appareils de sa flotteLe MSN88, immatriculé A7-ANA, effectuera sa première liaison entre l’aéroport international de Doha-Hamad où il sera basé, et London-Heathrow, dès le 24 février 2018.
Qatar Airways devrait recevoir au total quatre A350-1000 en 2018. Les cinq premiers exemplaires produits lui sont destinés. Elle a choisi d’aménager ses A350-1000 avec 327 sièges : 46 en Buisiness et 281 en Economy.

La Qsuite, exclusivité de la compagnie, équipe désormais 16 appareils, A350 et B777 © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Si la compagnie de Doha est le premier client, en nombre d’exemplaires de l’A350-1000, elle est également cliente du 777X, le modèle concurrent de Boeing (326 commandes), dont elle est aussi compagnie de lancement avec 50 exemplaires commandés en juillet 2014.

Le futur 777X est proposé en deux versions, 777-8X et 777-9X, d’une capacité de 365 à 414 passagers, voire 450 dans une versions bi-classe, soit sensiblement plus que l’A350-1000. Marisa Lucas-Ugena, directrice marketing du programme A350 XWB, se veut confiante :  « Nous n’avons pas peur de l’arrivée du 777X car l’A350-1000 a, non seulement la même capacité, mais il arrive sur le marché avant lui. Nous sommes au début du programme et on peut imaginer  de nouvelles idées. Par exemple, pour l’aménagement cabine, nous avons développé une nouvelle solution qui permet d’intégrer six sièges supplémentaires et nous dévoilerons d’autres solutions en 2018 »

Avec une qualification de type commune entre A330 et A350, le dernier né de chez Airbus s’intègre facilement dans la famille. Toutefois, d’après le pilote qui ramènera l’avion à Doha, cette « merveille est en fait complètement nouvelle » Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Sur les vingt prochaines années, Airbus prévoit une demande mondiale de long courriers de 8.700 appareils. Même s’il envisage des ventes moins importantes pour l’A350-1000 que pour l’A330, Fabrice Brégier estime la part de marché de l’A350-1000 à 25% sur 20 ans.

Fabrice Morlon

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *