Accueil » Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?

Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?

Le Boeing 777 de Malaysia Airlines s’est littéralement évaporé le 8 mars 2014. Le vol MH370 a disparu sans laisser de traces, avec 239 personnes à bord. Même si l’actualité commence à se désintéresser de ce drame, l’absence de débris entretient les pires scénarios.

27.05.2014

Kevin Hiatt, directeur de la sécurité de l’IATA, résume mieux que quiconque l’état d’esprit de la communauté aéronautique en affirmant que la disparition du vol MH 370 de Malaysia Airlines est une tragédie en même temps qu’une « anomalie ». En effet, les semaines ont passé, aucune information nouvelle n’est apparue, un grand vide laissant la voie libre aux hypothèses, théories et supputations de tous genres. De plus, les médias se désintéressent peu à peu de la catastrophe et, une information chassant l’autre, le sujet n’est plus tout à fait d’actualité.

Bien sûr, les spécialistes continuent d’en tirer des leçons et les organisations professionnelles et officielles s’acheminent vers des normes réglementaires nouvelles qui conduiront notamment les balises dont son équipés les enregistreurs de vol à émettre pendant 90 jours au moins et à parfaire le suivi radar de tous les vols commerciaux pour qu’ils ne traversent plus de zones d’ombre. Ce qui aurait déjà dû être décidé de longue date.

Reste le fait, pour le moins dérangeant, qu’un gros porteur s’est littéralement évaporé le 8 mars 2014, a disparu sans laisser de traces, avec 239 personnes à bord. Et à supposer qu’il repose bien au fond de l’océan, aucun débris n’a fait surface pour aider à localiser l’épave. Ce qui conduit à confirmer que le vol MH 370 constitue un cas extrême, l’accident sans épave, sans images radar, sans enregistreurs de vol, sans ultimes communications radio. Et pas même d’informations qui auraient pu être fournies par le transpondeur ou encore des messages automatiques ACARS.

Malaysia Airlines a subi un choc bien plus violent qu’on ne l’avait cru en un premier temps. Depuis l’accident, son trafic est en net recul, ses comptes sont dans le rouge et ses efforts commerciaux de relance apparaissent dérisoires dans un contexte marqué par une adversité tout à fait incontrôlable. De même qu’est bien inutile le mea culpa d’autorités tout d’abord dépassées par les événements, qui reconnaissent à présent avoir réagi avec lenteur. Le fait est qu’elles ont mal choisi leurs priorités et affiché un sérieux manque de préparation en matière de gestion et de communication de crise. Tout comme on a vite découvert que la sûreté aéroportuaire de Kuala Lumpur était défaillante.

Aujourd’hui, faut-il se résigner ? Il n’est évidemment pas interdit de se hasarder à quelques remarques, ne serait-ce que pour dénoncer certaines des inepties entendues et lues depuis le jour où Boeing 777 a disparu.

Les recherches aériennes sont désormais interrompues, faute de pouvoir être orientées dans une direction plus ou moins précise. Mais un robot automatique Bluefin continue à quadriller les profondeurs sous-marines, au hasard, comme s’il s’agissait, faute de mieux, de compter sur un improbable facteur chance. Le Premier ministre malaisien Najib Eazak dit que les efforts vont se poursuivre (mais quels efforts ?) tandis que son homologue australien, Tony Abbott, reconnaît que la recherche du 777 est la plus difficile jamais entreprise.

Cela étant dit, l’aspect émotionnel du dossier étant quelque peu retombé, par usure et lassitude, on peut aligner quelques idées. A commencer par le fait qu’un raisonnement de bon sens tendrait à évoquer la piste du terrorisme, plus que tout autre. Ce qui expliquerait notamment la déconnection du transpondeur et le changement de cap inexplicable de l’avion. En revanche, aucune revendication n’a été émise, ce qui limiterait de ce fait cette piste à un individu agissant seul, peut-être un dangereux irresponsable.

L’hypothèse terroriste, que rien ne soutient pour l’instant, tient compte de la détermination aveugle de ceux qui choisissent cette forme d’action. Depuis le 11 septembre 2001, on sait que tout est possible, au point de donner un soupçon de crédibilité à l’hypothèse selon laquelle le 777, transformé en bombe volante, aurait été dirigé vers la base américaine de Diego Garcia. Il ne l’aurait pas atteinte, faute de quantité suffisante de carburant, soit qu’il ait été abattu en vol. Cet aboutissement se serait instantanément transformé en lourd secret d’Etat, ce qu’on a peine à imaginer. Mais on sait que cette hypothèse a d’ores et déjà la vie dure.

La thèse du suicide d’un pilote, après neutralisation de son collègue, reste une piste théoriquement recevable. Il serait vain de la qualifier d’extravagante dans la mesure où, malheureusement, elle a déjà conduit à de retentissantes catastrophes qui ont frappé, notamment, Royal Air Maroc, Egyptair, Silk Air et LAM.

On préférerait, si l’on ose dire, qu’une défaillance technique ait provoqué la dépressurisation de l’avion, résultant dans l’incapacité de l’équipage et des passagers, un scénario similaire à celui du 737 d’Helios, il y a quelques années. Mais l’absence d’oxygène à bord n’interrompt évidemment pas le bon fonctionnement d’un transpondeur. Reste la thèse d’un sabotage, sans doute la moins recevable.

Le pire serait, d’une certaine manière, qu’un jour ou l’autre, la mer rejette, non pas des débris métalliques, mais des coussins, des gilets de sauvetage ou autres débris légers. Leur localisation ne serait pas nécessairement utile, le temps ayant passé et les courants marins ayant agi, mais au moins la preuve serait donnée que le biréacteur de Malaysia a bien été englouti dans les eaux et ne s’est pas posé sur une piste oubliée avant d’être dissimulé dans une forêt très dense.

Ainsi, on en revient à une non-conclusion. Le mystère du MH 370 rejoint de grands classiques historiques comme la disparition de L’Oiseau blanc de Nungesser et Coli ou encore celle de l’Electra d’Amelia Erhard. Mais, dans le cas présent, en plein XXIe siècle, c’est l’image, la rigueur, la crédibilité du transport aérien qui sont en question. D’où le sentiment d’inacceptable échec.

Pierre Sparaco

23 commentaires

  • Abkar

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Même si l’actualité commence à se désintéresser de ce dossier, la non localisation de l’épave du Boeing 777 de la Malaysia Airlines à ce jour suscite beaucoup d’interrogations, comme par exemple la non prise au sérieux des témoignages des gens qui ont vu l’avion volait à basse altitude, le 08 mars 2014, le jour de sa disparition, au dessus de l’ile de Kuva Huvadhoo non loin des îles Maldives. Mohamed Zaheem, élu local de l’île de Kuda Huvadhoo, a déclaré que les habitants de l’île s’étaient entretenus à propos de l’incident. Selon les mêmes témoins, la description de l’appareil correspond à celle du Boeing 777, ils concourent pour dire que l’appareil voyageait du nord vers le Sud-Est en direction d’Addu, située à la pointe sud des Maldives. Ils ont également noté le bruit incroyablement assourdissant que le vol a fait lorsqu’il est passé au-dessus de l’île.
    Partant de ce témoignage et de la direction Sud-Est vers l’ile d’Addu, l’avion aurait pu prendre cette direction (Sud-Est) soit à la recherche d’une piste d’atterrissage qui supporte ce genre d’appareil (d’une longueur de 1500 mètres) , soit pour retourner à Kuala Lumpur, soit pour atterrir à Singapour. Donc il aurait parcouru plus de 3500 km à partir de l’ile Addu. Deux hypothèses sont possibles :
    – la première, faute de carburant l’avion aurait tombé en mer au Sud-Est de Singapour, pas loin des iles désertiques.
    – la deuxième variante, compte tenu du bruit incroyablement assourdissant que l’appareil a fait, en volant à basse altitude, il a engendrait des désagréments à la population des esprits vivant au niveau des îles désertiques au Sud-Est de Singapour, ce qui a entrainé la disparition de l’avion dans cette zone maritime similaire au triangle des Bermudes.
    De l’analyse des deux hypothèses citées ci-dessus, et compte tenu des spécifications techniques du Boeing 777-200, notamment sa capacité en carburant, la première variante est peut probable. Donc, la deuxième variante est envisageable même si cela paraît comme de la science-fiction . L’avion repose au fond de la mer, au Sud-Est de Singapour, pratiquement intacte. Quelques jours de recherches avec des moyens sous-marins suffisent pour retrouver l’épave s’il y a volonté de la retrouver.

  • Gus Audiber

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    «  »En revanche, aucune revendication n’a été émise, ce qui limiterait de ce fait cette piste à un individu agissant seul, peut-être un dangereux irresponsable.
    L’hypothèse terroriste, que rien ne soutient pour l’instant, tient compte de la détermination aveugle de ceux qui choisissent cette forme d’action. Depuis le 11 septembre 2001, on sait que tout est possible » »

    Aucune revendication

    Il est a noter (pour respecter scrupuleusement les faits historiques) que les actions du 11 Septembre 2001 n’ont jamais été revendiquées par quelque organisation terroriste que ce soit

    • porco rosso

      Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
      Bonjour Gus,
      Effectivement, pas besoin de sortir de polytechnique pour comprendre qu un 757 n a pas pu faire la spirale enregistree aux radars pour ensuite voler a 5 metres sol et rentrer dans un trou de 3 metres, sans laisser plus de 3 bouts de toles, qui plus est avec un pilote de flight simulator aux commandes..Le tout sans jamais etre vu par les 80 cameras du batiment le plus surveille et protege du monde.. Sourire
      Je passe sur l avion de la 1ere tour non identifiable a trajectoire parfaitement rectiligne, sur le 767 de la 2eme tour en virage, gris sans hublots avec un pod ventral ecm,
      Et le cratere de Pensylvanie du vol « 93 », sans debris ni restes humains..bref
      Oui, tous est possible effectivement depuis ce jour la..

    • jean-françois

      Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
      @porto rosso
      Si, le 757 du Pentagone a été filmé avant l’impact, par la caméra située dans la conciergerie du parking, juste à coté de la barrière d’entrée. On y voit: une maquette d’avion de ligne laissant derrière elle les gaz d’une tuyère de missile de croisière……….!!!! La vidéo ne dure que’une fraction de seconde mais on distingue clairement un missile volant à environ 1 mètre du sol.
      D’autre part, il est physiquement impossible de faire voler un avion tel qu’un 757 à 3 mètres du sol pour la simple raison que les turbulences (vortex) dues à la traînée de la voilure provoquent le cabrage par succion de la dérive vers le sol. C’est un effet de sol proportionnel à la vitesse et à l’envergure. Cela n’est réalisable que par un missile de croisière à voilure très courte.
      C’est un ancien de l’Armée de l’Air, ayant notamment travaillé sur les armes balistiques qui vous le dit.

  • André Martin

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Est-ce que ce qui s’est passé sur l’aéroport de Karachi est à rapproché de l’histoire du MH370?
    Visiblement des gens sont à la recherche d’un vecteur!…
    Est-il possible d’exfiltrer une tête nucléaire du complexe militaro-militaire du Pakistan?
    Beau scénario! À suivre…
    André.

  • Abkar

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Bonjour à tous, en commentant cet article, je m’adresse plus particulièrement à monsieur Pierre Sparaco en lui présentant mes sincères remerciements pour ses communications qui, pour certains, devraient constituer des cours. Effectivement la disparition du Boeing 777 de la Malaysia Arlines constitue vraisemblablement une énigme aéronautique du siècle. L’absence de données objectives et fiables ne permet pas de faire avancer dans le bon sens l’enquête et les opérations de recherche. Pour ma part, j’ai élaboré une étude personnelle sur cet accident présumé et je suis arrivé à la conclusion suivante : l’appareil a fait l’objet d’un détournement et les recherches ont été orientées là ou il fallait pas. Dans la mesure du possible je souhaite que monsieur Pierre Sparaco me contacte à titre privé par émail. Merci pour votre compréhension.

  • André Martin

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Quel peut être le rayon d’action d’un 777 volant par effet de sol, à partir de sa perte d’altitude?
    La vitesse et donc le temps a peu d’importance si les passagers sont gazés…
    Juste pour se faire un peu de cinéma!…
    André.

  • chouchou loco

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Une surchauffe non encore détectée d’un des instruments de bord en soute technique peut très bien conduire à l’arrêt involontaire du transpondeur, alors que, pour l’équipage, tout va encore bien !
    Puis, le feu se déclarant réellement, une certaine panique peut s’être installée, justifiant un demi tour et une descente à une altitude respirable en vue d’ouvrir les fenêtres du cockpit, pour évacuer la fumée.
    Le feu n’étant pas maîtrisé, la destruction des moyens de navigation, conduit à une trajectoire erratique, puis un crash.
    Il suffit d’avoir survolé l’immensité d’un océan pendant plusieurs heures comme pilote pour comprendre que la disparition d’un avion n’a rien d’étrange !
    Pour ce qui sont des objets flottants manquants, il est probable que les recherches aient tout simplement eu lieu très très loin du lieu réel du crash et qu’on finisse par les retrouver, dans l’hémisphère nord et non pas sud, par exemple.

    • Air bidule

      Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
      ….et un missile moins officiel que celui du Korean , c’est à dire une bavure, c’est tout à fait possible et inavouable, ….on peut toujours chercher.

  • Alain LAKHDARI

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Parmi les lectures diverses, dont certaines ne prouvant aucune expérience aéronautique, et de loin !, j’essaie de m’imaginer un hypothétique scénario.
    Je crois à un détournement en premier lieu par un ou des terroristes.
    La distance KUALA LAMPUR, environ 4700 km, 5h de vol et emport de 50 tonnes de carburant est sensiblement la même que pour Diégo Garcia, je vois mal une base US censée recevoir, mais en admettant, why not ? mais comme base stratégique quid de sa réaction en imaginant un remake du 747 de la Koréan abattu ????
    Mystère toujours.

    • Porco Rosso

      Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
      Alain,
      pour l histoire du 747 KAL dans les annees 80, Un RC 135 (707) de contre-mesure electronique, etait extremement proche du 747 abattu par les chasseurs sovietiques.
      L erreur de route volontaire ou pas est effectivement tres etrange aussi. Une centrale a inertie donnant deja a l epoque une grande precision de navigation, encore faut il entrer les points correctement dedans.. Mais il se peut que les pilotes russes aient confondu les silouhetes des 2 avions de nuit, avec des echos radars aussi rapproches..
      Moi je me pose encore la question de savoir pourquoi le 767 de la 2eme tour, etait tout gris, sans hublots avec un beau et long pod ecm sous le ventre..ou encore comment un 757 a pu faire un trou de 3 metres dans le batiment le plus surveille du monde sans etre filme..Mais vu le developpement des drones qui a suivi, on peut comprendre..
      Alors pour ce pauvre Malaisian on peut tout immaginer finalement, malheureusement

  • Percival

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Article intéressant mais pourquoi les médias ont tous aussi vite oublié les témoignages d’habitant des Maldives ayant aperçu un avion assez gros très bruyant volant très bas ?
    Pourquoi l’extincteur en titane retrouvé sur une plage au Maldives m’a pas été relayé par les médias autre que locaux.
    On ne parle pas des signaux de la ELT des boîtes qui se sont révélés être des faux signaux.
    Les 200kgs de piles au lithium sont passées aussi sous silence assez vite .

    Beaucoup de questions pour une piste

    • zoule

      Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
      bonjour,

      depuis l’instant de l’annonce du crash, je sais (avec pertinence) que l’avion n’est pas sous les flots. J’en ai informé mes proches avec conviction. Mes amis et autres sont donc étonnés des suites des différentes recherches. Comme pour l’usine AZF, mais je n’ai pas envie d’entrer dans des détails.
      Mon ressenti va vers autre chose qu’enseveli sous la mer. Et ce de façon irrésolue.

  • lavidurev

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Le monde revele a l homme sa petitesse une fois de plus, ce triste fait l illustre.

  • Gerard

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Je continue à penser que l’avion ne s’est pas crashé en mer.
    Un avion de transport de cette taille contient une quantité impressionnante de matériels ou matériaux flottants, or aucun débris n’a pu être localisé en dépit d’un effort de reconnaissance aérienne extraordinaire.

    Cet avion s’est probablement posé quelque part chez quelqu’un qui ne veut pas l’admettre.

    • porco rosso

      Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
      Eh oui, pas perdu pour tout le monde..
      Un peu comme le fumeux 757 qui est rentre dans un trou de 3 m dans le batiment le plus surveille du monde sans etre vu..Ou encore celui qui fait un cratere dans un champs, sans aucun reste humain ni debris..Enfin bref..il y a presque 13 ans maintenant.
      Le probleme aujourd hui, plus c est gros, plus ca passe..

    • Papilou

      Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
      Absolument d’accord…peut-être qu’un jour nous aurons quelques bribes d’info sur une certaine « officine » américaine bien secrète???!!! TOUJOURS LA FACE CACHEE DE L’HISTOIRE!! Certains services secrets concluent à un détournement et… A quand une visite surprise et guidée de la base de Diego Garcia?? jajjaajajaja!!
      Papilou
      Pilote de ligne

      • agnes 17

        ok je suis d accord avec vous pourquoi aller visiter la base americaine on dit pouvoir trouver des traces dans l’antartique ou il se dirigeait ils doivent etre tous morts de toutes facons

    • Porco Rosso

      Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
      Bonjour Papillou,
      Le temps travaille pour les justes certe, mais meme si on sait un jour la verite sur tout ca, les gens auront tellement ete conditionnes a suivre le mouvement, qu il continueront a se jeter dans le ravin tous ensembles, comme ce troupeau de moutons de « Citadelle » St Ex
      Sans oublier les derniers mots d Antoine dans sa derniere lettre avant sa disparition.
      La termitiere est bien presente et sa vertu de robot nous gouverne depuis bien longtemps
      Le reveil sera peut etre trop tardif ou n aura tout simplement jamais lieu. A mediter.
      Bons vols
      Porco

    • mona971

      detourne par les americains sur une de leur base en malaisie avant d avoir endormi tous les passagers par depressurisation

  • serge LOTH

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Commentaire trés mesuré et parfaitement exact de Pierre SPARACO. L’ennui c’est que effectivement nous sommes au 21 eme siecle et qu’à l’heure où l’on sait en 3 secondes ce qui se passe à l’autre bout de la planéte, l’opinion a du mal à croire que l’on ne puisse pas savoir…Eh bien si: c’est comme ça, on saura! mais peu étre beaucoup plus tard.. et on est pas à l’abri d’un coup de pot. Et comme l’acceptation du risque n’est plus acceptée par personne -particuliérement en occident- c’est un coup dur pour le transport aérien qui n’a pas besoin de ça.

  • edd

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Quand on y pense, c’est quand même inconcevable de « perdre » un engin volant de plusieurs dizaines de tonnes… (dizaines ?)

  • janssen bennynck

    Le mystère du vol MH 370 restera-t-il entier à tout jamais ?
    Analyse très pertinente de cette disparition de gros avion de ligne à notre epoque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.