Accueil » Le Sikorsky X2 atteint son objectif de 250 kt

Le Sikorsky X2 atteint son objectif de 250 kt

Il a suffit de 17 vols au combiné, hybride d'avion et d'hélicoptère, pour réussir sur tous les tableaux – vitesse, vibrations et charge de travail du pilote.

23.09.2010

Le démonstrateur X2 de l’Américain Sikorsky a atteint, le 15 septembre 2010, son objectif de 250 kt (463 km/h) en palier au cours d’un vol réalisé au départ du centre d’essais « maison », situé à West Palm Beach, en Floride. L’appareil, un combiné qui associe des rotors coaxiaux contrarotatifs pour la sustentation et une hélice propulsive, a décollé à 7h00 pour ce vol qui n’était que le 17ème et a duré 1h06. Kevin Bredenbeck, le chef pilote d’essais de la société, était aux commandes.

La vitesse de 250 kt était l’objectif principal du programme depuis son lancement en 2005. Le X2 a même fait une pointe à 260 kt en piqué. Du point de vue aérodynamique, les ingénieurs assurent que l’aéronef s’est comporté comme prévu et même un peu mieux.

Le niveau de vibration, un des paramètres-clés de ces essais, a été limité à celui d’un hélicoptère militaire de transport Black Hawk volant à sa vitesse de croisière de 140 kt. La charge de travail du pilote reste à un niveau acceptable, selon Sikorsky, grâce aux commandes de vol électriques. Vibration et charge de travail étaient deux points faibles du XH-59A, un prototype de combiné testé par Sikorsky dans les années 1970. Le système de ralentissement des rotors principaux—qui évite aux bouts de pale de passer en supersonique au-dessus de 200 kt—a été actionné en mode manuel.

Autre motif de satisfaction pour Kevin Bredenbeck, la fidélité du simulateur de vol. D’où le faible nombre de vols nécessaires pour atteindre les objectifs. La corrélation entre les comportements du simulateur et de l’aéronef était améliorée après chaque vol. Le pilote pouvait s’entraîner d’autant mieux pour la prochaine sortie.

Le bruit externe n’a pas encore été enregistré. Ce sera l’objet de deux prochains vols.

Deux autres vols seront consacrés aux essais du carénage central du moyeu rotor. Sikorsky espère gagner encore 15 kt. Jusqu’ici, le X2 a volé avec des carénages elliptiques à la base et au sommet de ce moyeu. Sans aucun carénage, le moyeu représente 40 % de la traînée totale. Avec tous les carénages, cette proportion devrait descendre à 20 %.

Thierry Dubois

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Thierry Dubois

chez Aerobuzz.fr
Thierry Dubois est journaliste aéronautique depuis 1997. Ingénieur Enseeiht, il s’est spécialisé dans la technologie – moteurs, matériaux, systèmes, etc. Il collabore régulièrement à plusieurs publications françaises et américaines. Il a rejoint Aerobuzz, en octobre 2009. Thierry Dubois, couvre notamment les hélicoptères civils et l’aviation d’affaires, ainsi que tous les sujets techniques.

Un commentaire

  • vladkr

    Le Sikorsky X2 atteint son objectif de 250 kt
    La série Supercopter prétait à sourire avec un hélicoptère capable de M2.5 et de voler à 90 000 pieds, mais petit à petit, la réalité rattrape la fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.