Accueil » Transport Aérien » Plongée dans la réalité virtuelle du Falcon 7X chez Dassault

Plongée dans la réalité virtuelle du Falcon 7X chez Dassault

Aérobuzz vient de bénéficier d’une visite rare, celles des installations de « réalité virtuelle » du bureau d’études de Dassault Aviation à St. Cloud qui a été mis à notre disposition pendant plus de deux heures. En me rendant à St Cloud je ne m’attendais pas à éprouver une telle stupéfaction…

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

8 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Plongée dans la réalité virtuelle du Falcon 7X chez Dassault
    Un très bô publi-reportage !!!

    Répondre
  • Plongée dans la réalité virtuelle du Falcon 7X chez Dassault
    Merci pour cet article où je vois un adulte aussi émerveillé qu’un enfant le jour de Noël.

    Quant aux âmes critiques, j’ai envie de leur dire: « faites en autant, parlez après ».
    Essayez d’imaginer la position de la France si toutes nos productions (ou services) avaient la même notoriété, la même pénétration.

    Ce n’est pas le nivellement par le bas qui va nous sauver,

    mais bien la recherche de l’excellence.

    A tous les niveaux.

    Bon week-end

    Répondre
  • Impressionnant 3D
    Largement financé par l’Etat français pour créer des emplois, il a longtemps été boudé par l’Aérospatiale alors que Boeing l’a adopté dès 1984.
    Contrairement à beaucoup d’autres programmes Dassault, CATIA est un bon exemple de l’utilisation de l’argent public.
    Le réalisme du 3D est impressionnant, à l’occasion de mes premières utilisations pour vérifier des installations systèmes du CRJ170, en faisant tourner la voilure il m’est arrivé de baisser la tête pour ne pas recevoir une tuyauterie hydraulique dans l’œil .
    C’était en 2001 je ne me rappelle plus si c’était le Gauche ou le Droit?

    Répondre
  • Plongée dans la réalité virtuelle du Falcon 7X chez Dassault
    concernant le falcon7X, c’est mon préféré de chez DASSAULT de la famille Falcon
    et je ne ferai aucune allusion à son encontre, cette grande entreprise et bien de chez
    nous et à le mérite de faire travailler beaucoup de personne, c’est le fleuron de notre
    pays!!!!!!

    je remercie monsieur Jean Ponsignon pour son article

    Répondre
  • Plongée dans la réalité virtuelle du Falcon 7X chez Dassault
    Dans les années fin 70 début 80 J’étais directeur informatique et organisation d’une grande banque parisienne.J’avais mis en place une version de CATIA pour gérer le design et les évolutions des 350 agences de de la banque. Tous les aspects furent enregistrés. Résultats: moins d’erreurs de conception et maintenance facile et de larges économies de gestion.

    Répondre
  • Plongée dans la réalité virtuelle du Falcon 7X chez Dassault
    @VLADKR

    Ok il est très utilisé, deux de mes sociétés l’utilisent…en parallèle avec PTC Pro-Engineer.

    Les deux softs sont trèsbons…et très mauvais, chacun pour des facteurs propres à leurs fonctionnalités.
    L’article ressemble d’avantage à un publi-reportage qu’a autre chose, d’où ma réaction.

    Enfin heureusement que CATIA soit si bien ficelé, n’oublions pas que chaque contribuable Français a un peu payé de sa poche son dévellopement…. 😉

    Je m’égare…

    Turbinator

    Répondre
  • Plongée dans la réalité virtuelle du Falcon 7X chez Dassault
    @Turbinator :

    Ce n’est pas si exagéré que cela; Bombardier utilise CATIA, même les Russes (Sukhoi) s’y sont mis…

    Il est très populaire chez les constructeurs automobiles, camions autobus, des deux côtés de l’océan… ça reste une très belle réussite, alors ne boudons pas notre fierté.

    Répondre
  • Plongée dans la réalité virtuelle du Falcon 7X chez Dassault
    Heu….

    Quand je lis:
    « le logiciel CATIA est bien connu, mais il convient sans doute de rappeler qu’il est utilisé par les bureaux d’études de tous les constructeurs d’avion du monde, de tous les fabricants d’automobiles et de la plupart des chantiers de construction maritime produisant des navires de guerre. Les architectes, les industries mécaniques en sont également friandes. »

    Il ne faut tout de même pas exagérer la dose de cocorico…. Catia n’est pas le seul logiciel de CAO dans l’industrie, et qui plus est aéronautique!
    Par exemple PTC et Pro-Engineer est plus que présent, avec des modules se rapprochant des fonctionnalités de ceux de Catia.

    Des constructeurs tels que Boeing et Airbus travaillent sur les deux plateformes pour certains modules techniques car leurs soustraitants sont équipés de solutions CAO différentes.

    Pour ce qui touche à l’immersion, elle constitue un avantage indéniable, mais ne remplace toutefois pas la réalité, Dassault le reconnait également.

    Bon exercice de communication et marketing en tout état de cause!

    Turbinator

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.