Accueil » Qatar Airways met en concurrence ses A350 et ses A380

Qatar Airways met en concurrence ses A350 et ses A380

Au moment où elle réceptionne trois A350-1000 supplémentaire d'un coup et que ses A380 sont toujours stockés, Qatar Airways se livre à un « benchmark interne » pour le moins hasardeux.

26.10.2020

Tant que les passagers ne sont pas de retour, l'A350 est l'alternative à l'A380 pour Qatar Airways. © Qatar Airways

Le 23 octobre 2020, Airbus a livré simultanément trois A350-1000 à Qatar Airways. Cette livraison porte à 52 le nombre d’A350 dans sa flotte (43 A350-900 et 17 A350-1000). Dans le communiqué de presse annonçant cette livraison, la compagnie fait état d’un « benchmark interne » qui vise à comparer l’A380 à l’A350 sur les lignes de Doha à Londres, Guangzhou, Francfort, Paris, Melbourne, Sydney et New York. Elle explique que « sur un vol aller simple typique, la compagnie a constaté que l’A350 permettait d’économiser au moins 16 tonnes de dioxyde de carbone par heure-bloc par rapport à l’A380. »

En partant du principe qu’une tonne de kérosène consommée génère 3,1 tonnes de CO2, on en déduit que l’A350 consomme un peu plus de 5 tonnes de kérosène à l’heure de moins qu’un A380.

Qatar Airways ajoute que « l’analyse a révélé que l’A380 émettait plus de 80 % de CO2 de plus par bloc-heure que l’A350 sur chacune de ces liaisons. Dans les cas de Melbourne et New York, l’A380 a émis 95 % de CO2 de plus par bloc horaire, tandis que l’A350 a permis d’économiser environ 20 tonnes de CO2 par bloc horaire. ». 20 tonnes de CO2 correspondent à un peu moins de 6,5 tonnes de kérosène à l’heure.

Ne connaissant pas la vitesse respective des deux modèles d’Airbus, il est impossible d’en déduire leur consommation respective. En revanche, on sait que l’A380 a une capacité d’emport passagers supérieure de 45% par rapport à l’A350-1000 (67% de plus par rapport à l’A350-900). Les A380 de Qatar Airways (10 appareils) transportent 473 passagers contre 327 pour l’A350-1000 (283 pour l’A350-900). Dans le contexte actuel, il faudrait également connaître les taux de remplissage qui sont forcément bas pour que la comparaison soit complète. Au passage, pour Airbus, ces deux modèles ne peuvent pas être comparés ; ils ne sont pas sur le même segment de marché.

L’A350-1000 entre en scène chez Qatar Airways

Malgré les limites de l’exercice de « benchmark interne », Qatar Airways conclut que « jusqu’à ce que la demande des passagers retrouve des niveaux appropriés, Qatar Airways continuera à maintenir ses A380 au sol et à exploiter des appareils commercialement et écologiquement responsables. » En d’autres termes, les dix A380-800 de Qatar Airways ne sont pas près de revoler.

De son côté, pour Airbus, ces deux modèles ne peuvent pas être comparés ; ils ne sont pas sur le même segment de marché. Dans la période que traverse le transport aérien mondial, tout se mélange !

Gil Roy

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

25 commentaires

  • philippe jarry

    Les compagnies aériennes sont coutumières de ce type de comparaison: elle sont à la fois justes (les faits) et fausses(les hypothèses en regard des besoins). Ainsi, comparer le stade ultime du développement du 350, donc la version la plus ‘capable’ avec la première version de l’A380 (donc la moins ‘capable’), c’est une constatation de faits mais c’est injuste pour comparer la valeur de deux appareils. Comparer l’A350-800 avec l’A380-800 donnerait des faits et des valeurs donnant à réfléchir. .. Vous me direz: Airbus a abandonné le 350-800: en effet, car il était trop nul (en productivité et en CO2 par siège, etc…); et vous me direz aussi qu’Airbus n’a lancé que le 380-800, alors que tout le design (structure/masses/moteurs/train… tout était fait pour le -900 ainsi que la version F (cargo) (qui est l’avion que Tim Clark … et les autres cies avaient demandé et parfaitement compris)… Mais on ne refait pas l’histoire: Qatar AW pourrait d’ailleurs dire que le 787 crée moins de CO2 par voyage que le 350-1000: les faits le prouvent… L’A 321LR neo aussi… Pour planter un clou, il vaut mieux un marteau qu’une masse.. mais s’il faut planter un pieu dans un sol dur… le tout est de savoir si Qatar AW plante des clous ou des pieux…

  • Le grand reproche que l’on peut faire à ces nouveaux gros porteurs long-courriers (Airbus et Boeing) est qu’en classe économique il n’y a que des rangs de trois sièges. Lorsque l’on voyage à deux et surtout en cette période de difficulté sanitaire, il est agréable de pouvoir bénéficier de rang de deux sièges. Cela évite également de se retrouver assis à côté d’individu dont on préférerait se passer de la compagnie ce qui est de plus en plus courant. Le Boeing 777 offre cette possibilité en classe éco notamment chez Air France. D’une manière générale, il faudrait que les compagnies « traditionnelles » dé-densifient leurs classes éco en compensant par une augmentation du prix des billets. Ce serait peut-être la voie pour sortir de la crise actuelle. Mais les voyageurs lambda ne veulent que du pas-cher et voyager régulièrement quitte à détruire la planète. C’est pourquoi, nous n’échapperons pas au pire…

  • Jean-Christophe Bacquié

    Ne serait-ce pas plutôt un moyen de mettre un coup dans les chevilles d’Emirates , qui possède plus d’une centaine d’exemplaires de l’A380.
    Les relations entre les émirats et le Quatar ne sont pas au beau fixe !
    En ces temps particulièrement difficiles, il est de bon ton d’essayer de torpiller ses concurrents.
    Quant à la comparaison en elle même,elle ne peut être qu’au détriment de l’A380.
    Cet avion ne survivra pas à la pandémie alors que le 350 est le long courrier d’avenir.

  • Dalloz

    Bjr jai voyager sur a380 paris Singapour en business le top et pris l a350 pour aller au Vietnam pas le meme confort et service car l avion n est pas comparable dans a380 aucun bruit le confort total pour moi le meilleur avion aujourd’hui

  • Bruno

    A travers ces comparaisons, on peut penser que QATAR cherche à mettre en valeur une idée d’écologie et de sobriété à l’honneur de la compagnie.

    • Jean-Mi

      C’est pas plutôt une bonne excuse bidon pour mettre ses A380 à la retraite comme tout le monde ? Et de ne pas apparaitre comme la dernière à utiliser cet énorme « monstre pollueur à quatre moteurs »…
      Ou va se nicher la com’… L’écologie à bon dos là ou l’économie règne !
      Ils n’ont qu’a utiliser l’A380 à ce pour quoi il a été conçu : transporter 700 à 800 passagers…

  • Benchmark interne ? Quesako ? En bon Français normal ça existe aussi non ?

  • Jean-Louis Chollet

    Mon Cher Gil,
    J’ai beaucoup de mal à comprendre comment « on » peut parler et mettre en avant l’actualité – aviation ou non -, de ce pays, le Qatar, qui finance quasiment ouvertement le terrorisme, notamment en Occident… C’est de grande notoriété !
    Amitiés,
    Jean-Louis

    • Jean-Mi

      Hors sujet, merci… Ici on ne parle pas (trop) de politique, sinon on ne parle plus de rien…
      Ce qui ne nous empêche pas de garder « cela » à l’esprit et d’avoir nos avis sur le sujet.

      • Jean-Louis Chollet

        « Politique »… Non, pas vraiment ; ou bien vous n’avez pas tout compris. Justement « tout » est politique et J’appellerais cela plutôt les « Facteurs humains extrinsèques » de l’Aéronautique. Parlons de l’essentiel ! Si, selon Antoine de Saint Exupéry, « la grandeur d’un métier est d’unir les hommes », il faut savoir où l’on place ces valeurs (ou bien « ses » valeurs, c’est selon).

      • Guynemer13

        Très bien répondu M. Chollet, j’apprécie.

    • lavidurev

      @ Jean-Louis Chollet monsieur bonjour…un bon client vous repondrait on dans les hautes spheres.

  • Je confirme l’A380 est inégalable en terme de confort, silence espace, et possibilité de marcher le long des coursives pendant 13 heures de vol entre Paris et Singapour. Les progrès des motoristes a fait son oeuvre. Mais j’essayerais d’évaluer un A 380 avec 3 x moteurs et une structure en composite pour le futur…

  • CHAMBRILLON

    il me semblait que la perception de la puissance acoustique évolue en doublement par tranche de 3db donc si la différence entre ces deux aéroplanes est de 15 db cela nous donne pour un A350 ,
    une perception de 5 fois plus bruyant, cette simplification se heurte telle au mélange des genres loi linéaire loi logarithmique?

    • stanloc

      Si la différence est de 15 dB soit 1,5 bel cela veut dire que le rapport des puissances est un nombre dont le logarithme décimal est 1,5 soit environ 32.. Le bruit serait 32 fois plus puissant dans un A350 que dans un A380. Je pense qu’il y a « un cul nu » comme disait mon prof en math élem.

  • Kilrah

    C’est un peu logique qu’un avion capable de transporter à peu près le double de passagers consomme à peu près le double, le fait que les leurs n’en transportent que 473 parce qu’équipés d’immenses suites ultra luxueuses n’ont pas grand chose à voir avec l’avion…
    Et oui, en tant que pax l’A380 est sublime.

  • Taro

    Et pourtant en terme de confort l’A380 enterre l A350 sur le plan sonore. Il y a en cabine une difference de 15 Db ce qui signifie un niveau percu 2 fois plus important dans un A350 que dans un A380.

  • Pole Eau

    Belle photo.
    Tel un prédateur qui de son regard perfide, fixe sa proie (Gauloise ?)…

  • Philippe

    Je n ai jamais volé sur le 380 mais tout ceux que je connaisse et qu ils l ont deja fait sont unanimes : silence et espace. Pour une fois qu un avion plaisait au pax.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.