Accueil » Ryanair table sur 40 Boeing 737 MAX-200 d’ici l’été 2021

Ryanair table sur 40 Boeing 737 MAX-200 d’ici l’été 2021
premium

Pour Ryanair, le trimestre écoulé a été le plus difficile depuis sa création, il y a 35 ans. La low cost irlandaise qui a perdu 99% de son trafic a réduit ses coûts de 85% et limite ainsi la casse du point de vue financier. Elle mise sur le 737 MAX-200 pour les optimiser et faire face au Covid-19 et à un éventuel "hard-Brexit" fin 2020.

28.07.2020

Compagnie de lancement du Boeing 737MAX-200, Ryanair vise maintenant 60 millions de passagers sur l'exercice fiscal 2021, contre 100 millions escomptés, le 1er mai 2020. © Boeing

L’exercice fiscal de Ryanair couvre du 1er avril au 31 mars. Autrement dit, le premier trimestre de son nouvel exercice coïncide avec l’explosion de la pandémie. La situation est catastrophique. Entre le 1er avril et le 30 juin 2020, elle a transporté 500.000 passagers contre 41,9 millions un an plus tôt. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 125 millions d’euros contre 2,312 milliards d’euros.

Malgré cet effondrement sans précédent de son activité, la low cost n’affiche qu’une perte...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.