Accueil » Solar Euromed envisage d’implanter à Aspres sur Buëch une première centrale solaire française

Solar Euromed envisage d’implanter à Aspres sur Buëch une première centrale solaire française

La société Solar Euromed envisage d'implanter à Aspres sur Buëch (Hautes Alpes) la première centrale solaire française de grande puissance. Le conseil général des Hautes-Alpes et la région PACA sont intéressés.

17.09.2007

SOLAR EUROMED, entreprise française spécialisée dans le développement, l’ingénierie, la construction, l’exploitation et la maintenance de centrales Thermosolaires à concentration de grandes puissances, en partenariat avec les collectivités territoriales du département des Hautes Alpes, de la région Provence Alpes Côte d’Azur et l’Etat, travaillent sur un projet correspondant à une ambition nationale : l’implantation à Aspres sur Buëch (site du Chevalet) de la première centrale solaire française de grande puissance.

Celle-ci, d’une puissance d’environ de 20 Méga-Watts électriques, fournira une électricité propre et renouvelable et évitera le déversement dans notre environnement de plus de 600 000 tonnes de CO2.

SOLAR EUROMED s’est intégrée dans la stratégie du conseil général des Hautes Alpes qui consiste à implanter différents pôles d’excellence : le pôle Solutions Communicantes Sécurisées, le pôle Aéronautique autour notamment de l’aérodrome de Gap-Tallard, le pôle Lumière sur le site du Chevalet, coopération avec le pôle de compétitivité CAPENERGIES…

L’ambition pour les équipes françaises rassemblées par SOLAR EUROMED est de hisser notre pays au rang des pays novateurs dans la technologie Thermosolaire de grande puissance aux cotés des USA, d’Israël, de l’Allemagne et de l’Espagne. L’objectif étant d’impulser une dynamique économique comparable à celle créée dans ces pays qui a permis la création de centaines de milliers d’emplois nouveaux.

SOLAR EUROMED projette d’investir environ 80 Millions d’Euros dans cette opération, de créer environ 200 emplois directs liés à la construction de la centrale, une trentaine d’emplois permanents liés à son exploitation, enfin une dizaine d’emplois de haut niveau liés à la recherche et développement, cette centrale devenant à l’avenir le lieu où les innovations industrielles françaises dans le domaine du solaire à concentration verront le jour.

SOLAR EUROMED créera aux abords de cette centrale, un centre scientifique et technique dédié aux énergies renouvelables et au développement durable en synergie avec l’actuel projet Quasar dédié à la lumière et à l’astronomie. Ce centre sera ouvert au tourisme scientifique et industriel, ainsi qu’à l’éducation de la jeunesse. On s’attend à une fréquentation d’environ 50000 visiteurs par an, dynamisant ainsi l’attrait de la vallée du Buëch en synergie avec le tourisme classique des vallées de l’Avance et de Serre- Ponçon.

Pour assurer le succès de ce projet, SOLAR EUROMED a rassemblé les meilleures compétences françaises dans ce domaine :
Le CNRS, avec le Laboratoire PROMES, pôle national de Recherche sur le Solaire à Concentration et ses 95 chercheurs des sites d’Odeillo, Perpignan et de Thémis ;
BERTIN Technologies, fleuron français des technologies de pointe, fait également partie de l’équipage de ce projet. La division Energie-Environnement de BERTIN est mobilisée pour accompagner les ingénieurs et techniciens de SOLAR EUROMED dans ce développement de premier plan en France.
De grands groupes français de fournitures d’équipement, de services et de construction ont d’ores et déjà exprimé leur soutien et leur volonté de collaborer à ce projet.

SOLAR EUROMED, les entreprises et les laboratoires partenaires réaliseront ce projet en liaison permanente avec les services du Ministère de l’Ecologie, du développement et de l’aménagement durables, selon le calendrier suivant : développement jusqu’à mi 2008, phase de construction de mi 2008 à mi 2010 enfin exploitation de la centrale de 2010 à 2040.

Communiqué de presse de Solar Euromed du 17 septembre 2007

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Martin R.

chez Aerobuzz.fr
Martin R. est le développeur et webmaster d’Aerobuzz depuis sa création en 2009. Développeur de formation, il a fait ses classes chez France Telecom. Il lui arrive d’oublier ses codes le temps de rédiger un article sur un nouveau produit multimedia ou sur un jeu.

Comments are closed here.