Accueil » Transport Aérien » Un 26ème Congrès des Aéroports francophones foisonnant

Un 26ème Congrès des Aéroports francophones foisonnant

Plus que de simples infrastructures de transport, les aéroports deviennent des acteurs engagés dans la vie économique et sociétale des territoires. © Aéroports Francophones

450 responsables d’aéroports, de compagnies aériennes et de prestataires de services viennent de se réunir à Montpellier (29 novembre - 2 décembre 2017), à l'occasion du congrès annuel de l’association des aéroports francophones (AFACI). Les débats ont tourné autour de la meilleure insertion possible de ces acteurs majeurs de l’aérien dans leur environnement.

“Comment mieux insérer nos aéroports dans leur environnement ? ” tel était, en effet, le thème retenu cette année, pour le congrès annuel des Aéroports Francophones (associés à l’ACI). Les sujets abordés étaient aussi variés que les biocarburants, l’avion du futur, l’insertion physique et sociétale, les relations avec les riverains, les collectivités territoriales, les écoles, etc. Il a également aussi été question des apports économiques et touristiques de ces agora, forums, cathédrales, marchés, ports et gares modernes que sont, tout...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Les encombrements de la sortie de la ville et le péage entre Lyon et son aéroport principal ne sont-ils pas plus dissuasifs que le prix de la navette Rhône-express?

    Répondre
  • Rhône-express constitue-t-il un exemple à suivre (liaison ferroviaire cadencée en site propre ), ou au contraire à éviter (coût faramineux pour les usagers qui les pousse à l’usage de leur voiture pour se rendre à l’aéroport, absence de desserte du centre ville) ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.