Accueil > Industrie > Sortie d’atelier attendue pour l’E190-E2 d’Embraer

3 commentaires Industrie

Sortie d’atelier attendue pour l’E190-E2 d’Embraer

L’190-E2, premier membre de la prometteuse famille E2 de biréacteurs de transport régional d’Embraer, a effectué sa première sortie publique, le 25 février 2016, à Sao José dos Campos. Le premier vol est prévu au second semestre 2016 et l’entrée en service en 2018.

JPEG - 222.9 ko
L’E190-E2 est propulsé par le moteur PurePower PW1900G que Pratt&Whitney a fait voler pour la première fois le 3 novembre 2015.
© Embraer

Le « E2 » est à la famille E-Jet d’Embraer, ce qu’est le « MAX » pour la famille 737 et le « neo » pour la famille A320 : le dernier-né prometteur d’une longue lignée qui a fait ses preuves (1.600 E-Jet ont été vendus à ce jour). C’est aussi un moyen de relancer un modèle à moindre frais puisqu’une part importante du coût est supportée par le motoriste, en l’occurrence Pratt&Whitney (UTC). Pour Embraer, la mise est de l’ordre de 1,7 milliard de dollars. Ce n’est certes pas négligeable, mais c’est peu en regard des gains attendus. Avant même le roll out du 25 février 2016, le constructeur a enregistré 640 intentions d’achat dont 267 commandes fermes.

JPEG - 113 ko
La famille E2 d’Embraer se compose logiquement de trois membres : E175-E2, E190-E2 et E195-E2.
© Embraer

Sur les 20 ans à venir, Embraer table sur un marché de 6.350 biréacteurs de 70 à 130 sièges, soit un gâteau de 300 Md$ à se partager, toutefois, entre un nombre grandissant d’avionneurs. Sur le haut du segment, il y a d’abord Bombardier avec son C-Series de 100 à 150 places, qui a également opté pour le PurePower de Pratt&Whitney. Avec la même motorisation, les transporteurs ont le choix entre le Mistubishi Regional Jet et le MC-21 russe. A la différence de ses concurrents, sur ce créneau, le brésilien a de l’antériorité. Bombardier aussi, mais avec un autre modèle.

JPEG - 129.4 ko
L’E190-E2 a la même capacité d’emport que l’actuel E190, soit de 97 à 106 sièges.
© Embraer

Comme Airbus AIRBUS Constructeur européen (filiale à 100% d’EADS) détenant 50% du marché mondial des avions de ligne. Airbus a vendu 11.500 avions depuis sa création en 1970. et Boeing BOEING Premier groupe industriel aéronautique et spatial au monde. Constructeur d’avions de lignes et d’avions d’arme, est également présent sur les marché de l’espace et de la sécurité. 170.000 salariés. , Embraer a convaincu les premiers clients de sa nouvelle famille avec des promesses de réduction des coûts d’exploitation à deux chiffres. Pour l’E175-E2 (80 sièges contre 76 pour l’E175), le gain au siège est de 16%. C’est aussi celui annoncé pour l’E190-E2 de 97 sièges. Quant à L’E195-E2 dont la capacité passe de 106 (pour l’E195) à 120 sièges, le saut est de 24%.

Cette optimisation n’est pas uniquement liée à la motorisation, mais aussi à une nouvelle aile dont on a pu admirer l’élégance lors du roll out. Les pylônes des réacteurs ont également été redessinés. L’aérodynamique de la cellule a été retravaillée. La famille E2 bénéficie de la quatrième génération de commandes de vol électriques développées par Embraer.

JPEG - 220.8 ko
L’autonomie de l’E190-E2 est portée à 2.800 NM, soit 400 NM de plus que l’actuel E190.
© Embraer

L’E190-E2 est un bel avion. Reste à démontrer maintenant qu’il vole bien et qu’il répond à toutes les attentes. Le premier vol est prévu au second semestre de cette année. Quatre prototypes de ce modèle seront utilisés pour la campagne de certification. Deux E195-E2, dont l’entrée en service est prévue un an après celle de l’E190-E2, soit en 2019, viendront rejoindre le programme. Ce seront ensuite trois E175-E2, pour une entrée en service en 2020.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport (...)
Journaliste chez Aerobuzz.fr

3 Commentaires

  • Grisez Ph

    Très joli design ...Avouez que le nez bas ,c’est mieux que ... sur l’axe du cylindre de fuselage . A t on eu la réponse sur la ou les raisons de ce design ? (question posée il y a qques semaines ...)

    Signaler un abus
    • jakjak

      Le design du nez des avions EMBRAER (EMpressa BRasilia de AERonautiqua) vient du premier avion construit par cette firme ; le "BANDEIRANTE" EMB 110 conçu par l’ingénieur français Max Holste
      Celui-ci avait déjà crée en France le BROUSSARD, le SUPER BROUSSARD, le NORD 260 et NORD 262...

      Signaler un abus
    • Grisez Ph

      le Broussard , oui ,avec un nez "aplati" ... il faut voir l’utilité du nez bas , je crois , en regardant ....les chasseurs russes ,par exemple , et plein d’autres engins , plus ... les oiseaux ,qui ont ,eux , ...160 millions d’années d’avance sur nous ! (si vous ne voyez pas bien , faites 1 an =1 m , et comptez : il vous faut 4 tours de cette bonne vieille planète !) Ils ont mis l’économie d’énergie en haut de leur liste de priorités .

      Signaler un abus
    Répondre

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Haut