Accueil » Un Garmin G3X Touch modifié pour l’eFlyer 2 électrique

Un Garmin G3X Touch modifié pour l’eFlyer 2 électrique

Bye Aerospace, qui développe depuis 2014 un avion biplace tout électrique, l'eFlyer 2, a récemment annoncé que Garmin travaille a l'adaptation de son G3X Touch pour l'avion électrique ainsi qu'aux problématiques liées à ce type de propulsion.

5.04.2020

Sur cette vue d'artiste de la planche de bord de l'eFlyer 2, on distingue nettement deux G3X et un G5. © Bye Aerospace

L’eFlyer 2, qui a effectué son premier vol en avril 2018, sous l’ancien nom de Sun Flyer 2, est un bi place côte-à-côte destiné principalement à l’école. Équipé de six batteries lithium-ion fabriquées par EP Systems, il est propulsé par un moteur électrique de 26 kg, le Siemens SP70D de 90kW, qui offre une plage de vitesses comprises entre 55 et 135 kt ainsi qu’une endurance de 3,5 heures. Des tests ont par ailleurs été menés avec des batteries lithium-soufre (Li-S), jugées plus performantes.

Si le prototype était équipé d’une avionique Avidyne, c’est finalement Garmin qui embraque sur le eFlyer 2 et qui fournit la capacité VFR et IFR à l’appareil, l’ADAHRS (air data, attitude and heading reference system), le GPS, les transpondeurs et les instruments de secours.

L’Allemand Siemens n’est pas seulement un fournisseur pour l’eFlyer : selon le contrat qui lie la société à Bye Aerospace, Siemens participe au développement de l’avion ainsi qu’à sa certification.

Bye Aerospace et Garmin sont en cours de finalisation de l’intégration du G3X Touch à bord de l’eFLyer 2. Le G3X a ainsi été modifié de manière à pouvoir intégrer et afficher les données et l’état du moteur électrique. Le G3X peut afficher, en plus des données d’attitude de l’avion, d’un moving map, d’une vision synthétique et tant d’autres fonctionnalités liées tant au pilotage de l’avion qu’à la navigation, les performances et données issues des capteurs placés sur le moteur de l’appareil.

La famille d’avions électriques eFlyer, composée du bi place eFlyer 2 et du quadri places eFlyer 4, ambitionne de devenir la première à être certifiée FAR-23 par la FAA, au mieux à l’automne 2020. Bye Aerospace a annoncé en avril 2019 détenir un carnet de commandes de 300 eFlyer 2 et, en janvier 2020, Quantum Air et OSM Aviation Group ont passé une commande groupée de 160 appareils, eFlyer 2 et eFlyer 4. L’eFlyer 2 est annoncé à 349.000 $.

F.M.

Premier vol pour le Sun Flyer 2 à moteur électrique Siemens

Le succès du G3X Touch de Garmin ne fléchit pas

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.