Accueil » Air France vous ouvre le cockpit d’un A320

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Air France vous ouvre le cockpit d’un A320

A l’occasion des 10 ans d’Aerobuzz.fr, Air France offre la possibilité à un lecteur d’Aerobuzz.fr de passer une journée avec un équipage d’A320, sur le réseau court-moyen-courrier.

3.09.2019

La filière est accessible sans expérience de pilotage et la formation est financée à 100% par Air France. © Air France

Air France vous offre la possibilité exceptionnelle d’embarquer à bord d’un de ses avions de la famille A320, au départ de Roissy-CDG, pour un aller-retour dans la journée. L’objectif est de pouvoir observer l’équipage lors d’une rotation standard, sur le réseau court et moyen-courrier.

Sixième et ultime chance de vivre une expérience aéronautique rare, dans le cadre des 10 ans d’Aerobuzz.

Je participe au jeu-concours

Voir le réglement du jeu-concours.

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

13 commentaires

  • Verdier

    D’après vous PIF pourquoi les compagnies que vous citez n’ouvrent-elles pas leurs portes comme le propose Air France pour les 10 ans d’Aerobuzz?

    • Pif

      Parce qu’elles travaillent comme des fous pour survivre : pas le temps de s’amuser et de jacter toute la journée avec jump seat !
      Pas de syndicat pour se faire proteger quand on merdouille…
      Pas de salaire démesuré dans un contexte ou la concurence est plus de féroce.
      Pas de papelars du SNPL et autres toutes les semaine dans ma boite au lettre.
      Bosser et survivre !
      Pas jacter et faire le beau !

      • et sinon

        Parce qu’elles travaillent comme des fous pour survivre : pas le temps de s’amuser et de jacter toute la journée avec jump seat !

        -> Les Xcrew existent dans toutes les compagnies (Vueling, Ryanair, Easy, AF et memes dans l’aviation d’affaire)

        Pas de syndicat pour se faire protéger quand on merdouille…

        ->Il est étonnant de voir la haine dévouée aux syndicats quand on sait qu’ils représentent le seul mini rempart, organisé et viable, contre des myriades de textes de lois pour ubériser nos vies. Que les autres ne puissent se défendre, je les plains. Que certains sachent encore s’organiser pour se défendre, je ne les jalouse pas.

        Pas de salaire démesuré dans un contexte ou la concurrence est plus de féroce.
        -> Démesuré, là encore ça sent plus la jalousie que la juste comparaison à Luft, KLM ou même soit dit en passant, les compagnies en Asie. Votre salaire est lui même démesuré par rapport à de nombreux français. Surtout si on ne regarde pas les aspects anecdotiques du temps de formation, visite médicale, test bi-annuel, licences…

        Pas de papelars du SNPL et autres toutes les semaine dans ma boite au lettre.
        -> Quel rapport?
        Bosser et survivre !
        -> C’est donc ce que vous souhaitez à tout le monde? Survivre, joli projet d’envergure. SI c’est si violent, il y a plein d’emplois dans le BTP. Des emplois difficiles qui permettent cependant de faire plus que de « survivre ». N’hésitez pas à choisir une branche ou vous finirez plus heureux ou moins aigris.
        Pas jacter et faire le beau !
        -> Comme partout, il y a de tout chez les Pilotes de Ligne, comme dans toutes entreprises, comme à vos repas de famille, comme en aéroclub.

    • Pifou

      Et un autre truc qui me viens à l’esprit :
      Une info concernant la mise en cessation des paiements d’Aigle Azur me semble une information tellement plus importante que le journaleux qui fera du jump seat dans un 320 d’AF !

      • Sebatien

        Les journalistes ne se la ramènent pas trop sur Aigle Azur peut être parce qu’ils se savent coupables d’avoir tué la compagne, détruits des centaines d’emploi, et mis dans le pétrin bon nombre de passagers. Comment ? Les informations financières d’il y a 3 mois n’avaient rien d’alarmant sur la santé de la société, mais l’annonce sensationnelle au grand public de « quelques difficultés » a stoppé net tout avenir. Les journalistes ont abatu Aigle Azur. Cette mise à mort fut tellement bien orchestrée, tellement hallucinante car partie d’un rien comptable, qu’on pourrait se demander qui l’a commanditée.

      • Gil Roy
        Gil Roy

        Nous y travaillons, mais laissez nous le temps d’aller à la pêche aux infos et à leur traitement. En attendant je vous conseille la lecture de la Tribune !

      • didier

        @Sebatien
        Peut-être que les difficultés du groupe chinois HNA y sont pour quelque chose, et sûrement plus que quelques articles de presse.
        L’ESMA à Montpellier est dans le même bateau (qui coule).
        Le fait est que les gens ont continué à acheter leurs billets chez Aigle Azur jusqu’au dernier moment (et ils s’en mordent les doigts maintenant). Mais peut-être qu’ils ne lisent pas la presse.

      • Pifou

        @Didier
        ESMA n’a jamais eu besoin d’HNA pour se retrouver au fond du trou : ça fait 15 ans que ça dure, et c’est toujours de pire en pire.

      • Sebastien

        @didier Mais ce sont bien les médias (grâce au Figaro) qui ont réservé il y a un mois les unes de tous leurs JT pour annoncer haut et fort que compagnie était proche d’un dépôt de bilan. Comment voulez-vous que des négociations en cours depuis le 1er mai avec des créanciers et certains actionnaires aboutissent dans un tel contexte ? Du jour au lendemain, tous les clients ont fuis. Les médias gouvernent tout, du monde politique au monde économique.

  • Pif

    Court moyen AF : pas vraiment representatif de ce que le court moyen est vraiment dans une compagnie ou en bave vraiment. Allez plutot voir chez Ryanair, Volotea, WizzAir, ect… La musique sera differente : pas de douces sirenes du SNPL pour se faire proteger, pas de chomage (sauf Volo, contrats Francais), pas de EUh Ahhhh Euhhhh, sur la frequence ou dans le discours du CDB au depart ou à l’arrivée…
    La presse en France, digitale ou ecrite, vous méritez un bon coup de tromblon pour vous mettre au diapason.
    Bon vent à tous et toutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.