Accueil » 40.000 ft au premier vol pour le Falcon 6X

40.000 ft au premier vol pour le Falcon 6X

Dassault a fait voler son nouveau Falcon 6X, pour la première fois, mercredi 10 mars 2021. Le biréacteur a décollé à 14h45 de Bordeaux-Mérignac pour un vol de deux heures et demie au cours duquel il a atteint l’altitude 40.000 ft et la vitesse de Mach 0,8. C’est bien parti pour la 6X !

10.03.2021

Le Falcon 6X au décollage de Bordeaux-Mérignac, le mercredi 10 mars 2021. © Dassault Aviation - V. Almansa

Bruno Ferry[note]Bruno Ferry a rejoint Dassault Aviation en tant que pilote d’essais des nouveaux avions civils et militaires en 2014. Cet ancien officier de l’armée de l’air totalise 6.300 heures de vol dont 2.500 en essais en vol et autant sur avion de chasse.[/note] et Fabrice Valette[note]Fabrice Valette est le chef pilote d’essais de Dassault Aviation depuis 2019. Ancien pilote de l’Aéronavale, il totalise 1.500 heures de vol sur Rafale, 2.700 sur Falcon et 450 appontages.[/note] étaient aux commandes du...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

7 commentaires

  • Sblive

    45050ft à 15h40 ce jour

    • Jules

      Vous êtes bien informé !
      Je suis admiratif !

      • Jean-Mi

        Et oui… De nombreux intervenants sur Aérobuzz sont des professionnels du milieu en activité, au cœur des projets, pas de simples observateurs avertis. Ce qui impose parfois de se rappeler que nous sommes tenus à des clauses de confidentialité et de discrétion… Pas toujours facile à respecter quand on voit des hérésies passer…
        Nous avons ici de nombreux techniciens, ingénieurs, pilotes d’essais, mécanos, militaires, des patrons d’entreprises aéro, de start-up aéro, des institutions aéro (pensée à JM Klinka). Et puis aussi de très nombreux amateurs très éclairés issus des aéroclubs, de l’ULM, des constructeurs amateurs, des collectionneurs. Des journalistes très pointus aussi, des historiens…
        Des aviateurs.
        Voilà ce qui fait le succès et le sérieux d’Aérobuzz.
        A tous, je vous salue, et je vous dis merci pour vos interventions que je savoure.

  • Michael

    La dinde est francaise (cellule), mais la farce est americaine (avionique et surtout moteurs), la faute a Safran qui n’a pas pus mettre au point le Silvercrest.
    Chapeau tout de meme pour ce bel oiseau.

    • Marcello

      La faute surtout à Dassault qui n’a pas arrêté de changer de spécifications toutes plus inatteignables les unes des autres pour son moteur. Et aussi à la Direction de Safran qui n’a pas eu le courage de savoir dire « stop » au bon moment et a promis des choses impossibles contre l’avis des ingénieurs et techniciens qui savaient que ça ne marcherait pas et qu’on n’a pas voulu écouter …jusqu’au clash. Mais on ne refait pas l’Histoire.

  • Henri DEFRANCE

    Petite comparaison :
    En automobile lorsque l’on parle d’hégémonie commerciale et de succès de masse, on cite Volkswagen ; MAIS la véritable automobile se fait chez BMW.

    Et bien dans l’Aéronautique, c’est pareil : AIRBUS est LE succès technico-commercial des trente dernières années ; MAIS les vrais avions européens sont faits par DASSAULT.

    Félicitations à tout le personnel et à l’équipe de direction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.