Accueil » Aviation d'Affaires » Bombardier livre le 3.000ème Learjet

Bombardier livre le 3.000ème Learjet

Les Learjet ont la réputation parmi les pilotes d'aviation d'affaires d'être des biréacteurs pointus. © Bombardier

Le 3.000ème Learjet est aussi le 100ème Learjet 75. Le premier modèle de la famille a avoir été lancé, il y a plus de 50 ans. Il s’agissait du Learjet 23.

Learjet est à l’aviation d’affaires, ce qu’est Mobylette au cyclomoteur. Une marque devenue un nom générique. Sauf que le biréacteur léger a su évoluer depuis les origines, sur les cinq dernières décennies, pour demeurer toujours compétitif face à une concurrence qui s’est multipliée et qui est venue de tous les horizons géographiques.

Learjet 70 et Learjet 75

Aujourd’hui, Bombardier qui a acquis la marque en 1990 propose deux modèles, le Learjet 70 et le Learjet 75, tous deux équipés de deux réacteurs...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(1509) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Pour votre information, bien des décennies avant l’achat par Bombardier, Learjet avait développé de nombreux modèles à partir du Learjet 23 original – les 24, 25, 28, 35, 36
    et 55 avant le modèle 45. J’ai beaucoup volé sur les modèles 24, 35 et 55 dans les années ’80 et, en effet, c’étaient des avions merveilleux à piloter, mais il fallait s’en occuper, les 23/24 ayant un rapport puissance/masse meilleur qu’un Alphajet !!. Les derniers modèles du Learjet 35 étaient les premiers avions civils (hormis Concorde) à être certifiés jusqu’à FL510.
    Des bons souvenirs.

    Mike

    Répondre
    • par Christian Hammer

      J ai volé aussi sur toute la série Learjet 23/24/25/35/36
      Le niveau maximum était le FL450,facile pour les 23/24/25 mais plus difficile pour 35./36.
      Seul le Learjet 50 à ma connaissance etait certifié FL510.
      Cordialement

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(1509) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(1509) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.