Accueil » Entrée en service du Falcon 5X reportée à 2020

Entrée en service du Falcon 5X reportée à 2020

Dassault Aviation et Safran Aircraft Engines (ex Snecma) annoncent que les problèmes du moteur Silvercrest ont été solutionnés et que désormais, la certification du Falcon 5X est programmée fin 2019 pour une entrée en service du futur biréacteur haut de gamme en 2020.

A la tribune d’Ebace 2016 (Genève 24-26 mai), le salon européen de l’aviation d’affaires, Eric Trappier, le PDG de Dassault Aviation a été catégorique. Le nouveau calendrier du programme Falcon 5X a été arrêté : le premier vol du 5X équipé de moteurs Silvercrest aura lieu au premier semestre 2019 et l’entrée en service en 2020. « Nous avons rencontré des difficultés, Snecma a analysé l’origine du problème et a apporté des solutions, nous sommes dans la phase de vérification...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(1509) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Entrée en service du Falcon 5X reportée à 2020
    Une correction sur la motorisation du Cessna Longitude (source site web Cessna):
    Powered by two Honeywell HTF7700L turbofan engines, the Citation Longitude will offer …

    Répondre
  • Entrée en service du Falcon 5X reportée à 2020
    Impressionnant, et cela ne plombera t’il pas définitivement ce nouvel avion :-(?
    Je reste circonspect sinon sur discours discordant de l’avionneur et du motoriste, faisant qu’au niveau du calendrier, il est prévu un premier vol début 2019, soit dans presque 3 ans (!), alors que les moteurs tournent déjà au banc/que des solutions ont été trouvées au problème…
    Etonnant de la part d’un tel motoriste (même si c’était un nouveau domaine pour eux) ces gros problèmes de conception,… qui me rappellent ceux des moteurs de l’A400M, eux aussi très préjudiciables au programme…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(1509) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(1509) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.