Accueil » La définition du Falcon 6X est désormais figée

La définition du Falcon 6X est désormais figée

Dassault Aviation vient de franchir une étape importante dans le programme Falcon 6X en validant la conception de son futur biréacteur à grande cabine. Les premières pièces de structure sont en cours de production.

20.05.2019

Le programme Falcon 6X se déroule de façon nominale. © Dassault Aviation - V. Almansa

A la veille de l’ouverture du salon EBACE de l’aviation d’affaires (21-23 mai 2019), Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, a confirmé que les livraisons du Falcon 6X débuteraient en 2022. Autrement dit, le programme se déroule comme prévu. Mieux, même de l’avis de ceux qui sont impliqués dans son développement. De quoi faire oublier les galères du 5X…

La conception de l’ambitieux biréacteur dont les visiteurs du salon EBACE peuvent visiter la maquette grandeur nature de la cabine, qui à ce jour présente la plus grande section des jets d’affaires toute catégorie confondue, est figée. Les vingt principaux équipementiers qui étaient réunis sur le plateau de Saint-Cloud depuis fin 2017 ont regagné leurs bureaux respectifs à l’automne 2018, après que les grandes architectures aient été verrouillées. Ils ont continué à interagir sur les équipements et les fonctions dans les mois qui ont suivi afin de définir en détail la conception de leur propre système. La maquette numérique s’est ainsi enrichie au fil du temps.

Falcon 6X : ces 50 cm qui font la différence

 

Le Falcon 6X à marche forcée

La conception définitive du Falcon 6X étant arrêtée, le programme peut entrer dans la phase de production. En fait les premières pièces primaires de structure à cycle long ont déjà été réalisées, ainsi que des pièces mécaniques complexes comme les panneaux de revêtement de voilure produits à Seclin, près de Lille. Le premier Falcon 6X devrait être complètement assemblé début 2020. Le premier vol est prévu en 2021.

Du côté de Pratt & Whitney Canada, les essais du moteur PW812D choisi par Dassault pour son Falcon 6X se déroulent normalement.  Le programme a accumulé près de 1.000 heures de fonctionnement, avec cinq moteurs de développement.

Gil Roy

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.