Accueil » La définition du Falcon 6X est désormais figée

La définition du Falcon 6X est désormais figée

Dassault Aviation vient de franchir une étape importante dans le programme Falcon 6X en validant la conception de son futur biréacteur à grande cabine. Les premières pièces de structure sont en cours de production.

20.05.2019

L'industrie aéronautique qui est sur une tendance de 15.000 recrutements par an peine à trouver les profils recherchés par les entreprises. © Dassault Aviation - V. Almansa

A la veille de l’ouverture du salon EBACE de l’aviation d’affaires (21-23 mai 2019), Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, a confirmé que les livraisons du Falcon 6X débuteraient en 2022. Autrement dit, le programme se déroule comme prévu. Mieux, même de l’avis de ceux qui sont impliqués dans son développement. De quoi faire oublier les galères du 5X… [gallery ids="7829153,7829146,7829151,7829150,7829149,7829148"] La conception de l’ambitieux biréacteur dont les visiteurs du salon EBACE peuvent visiter la maquette grandeur nature de la cabine, qui...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.