Accueil » Aviation d'Affaires » Le Gulfstream G700 certifié en Europe

Le Gulfstream G700 certifié en Europe

En 2024, année d'entrée en service du G700, Gulfstream vise un rythme de 13 livraisons par trimestre, au prix unitaire de 75 M$. © Gulfstream

Gulfstream Aerospace annonce que le Gulfstream G700 vient de recevoir sa certification de type de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), un mois et demi après celle de la Federal Aviation Administration (FAA). Le constructeur de Savannah prévoit de livrer entre 50 et 52 G700 en 2024.

Gulfstream a débuté les livraisons du G700 fin avril 2024, un mois tout juste après avoir obtenu la certification de la part de la FAA. Les américains sont logiquement les premiers servis. Cette certification EASA ouvre la voie à la livraison de G700 à d’autres clients internationaux. Elle ne concerne en effet pas moins de 31 pays.

Les 20 premiers G700 ont dû subir des modifications post-certification, comme le Falcon 6X de Dassault qui lui aussi a attendu ses certifications américaine et européenne de longs mois. Les 20 premiers G700 sont désormais prêts à être livrés. Sept à huit autres biréacteurs seront prêts le mois prochain. Gulfstream vise un rythme de 13 livraisons de G700 par trimestre, en 2024. Le prix de base du G700 est d’environ 75 M$.

Avant la certification par la FAA, Gulfstream a annoncé des améliorations des performances du G700 en termes de rayon d’action, de vitesse et d’altitude cabine. Le rayon d’action de l’avion est passé à 7.750 miles nautiques/14.353 kilomètres à Mach 0,85 ou à 6.650 nm/12.316 km à Mach 0,90, soit un gain de 250 nm/463 km à ces deux vitesses par rapport aux prévisions initiales. La vitesse maximale d’exploitation du G700 est passée de Mach 0,925 à Mach 0,935, ce qui en fait le plus rapide de la flotte Gulfstream. L’altitude de sa cabine a été ramenée à 2 840 ft/866 m à l’altitude de vol de 41.000 ft/12.497 m.

En outre, la certification FAA du G700 a confirmé deux améliorations supplémentaires des performances : une distance de décollage de 5.995 ft/1.829 m et une distance d’atterrissage de 3.150 ft/960 m (jour ISA standard, niveau de la mer), toutes deux plus courtes que celles annoncées à l’origine.

Aerobuzz

L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 300.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique. Sa base de données regroupe plus de 20.000 articles publiés depuis 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.