cfadelaerien

Accueil » Aviation Générale » Cinq équipages français en courte finale pour l’extraordinaire Vintage Air Rally

Cinq équipages français en courte finale pour l’extraordinaire Vintage Air Rally

Le Vintage Air Rally s'élancera d'Ushuaïa le 1er mars 2018 pour un périple de 6 semaines et 15.000 km. Les organisateurs ont reçu près de 700 candidatures venues du monde entier pour ce rallye entièrement gratuit. Parmi ces candidats finalistes, cinq équipages français ont été présélectionnés. Objectif : faire partie des 15 équipages qui vivront cette aventure exceptionnelle… tous frais payés !

Le Vintage Air Rally a reçu 765 candidatures. 60 sont actuellement en courte finale pour faire partie des 15 équipages qui vivront "l'aventure d'une vie" © APPARAT

Vintage Air Rally a lancé en septembre 2017 un appel à candidatures pour participer à un rallye aérien hors normes, à bord d’avions de la première moitié du 20ème siècle. Sur les traces des pionniers de l’aviation, l’Ushuaïa2USA partira le 1er mars 2018 pour remonter l’Amérique du Nord et arriver six semaines plus tard au salon Sun n’ Fun, à Lakeland.

Le rallye aura survolé les étendues de la Patagonie, les sommets des Andes, les forêts sauvages de l’Amazonie, les volcans du Salvador… « le voyage d’une vie » résume Sam Rutherford, l’organisateur du rallye, ancien pilote de l’armée britannique

Un rallye entièrement gratuit

Le rallye va survoler quelques endroits parmi les plus beaux de la planète, mais son originalité réside dans le fait d’être entièrement gratuit : du convoyage des avions jusqu’à Ushuaïa en passant par l’essence et jusqu’aux repas, tous les frais du rallye sont pris en charge par de généreux sponsors.

Alors, forcément, les candidatures ont été pléthoriques : 675 équipages venant de 73 pays ont tenté leur chance en postant sur la page Facebook du Vintage Air Rally une vidéo de présentation et de motivation. Soixante d’entre eux ont été pré-sélectionnés pour la dernière ligne droite : décrocher l’une des quinze places proposées par l’organisateur.

Parmi ces soixante candidats, cinq équipages français sont en lice. Et, comme dans le film Higlander, il ne pourra en rester qu’un. La sélection finale prendra notamment en compte la capacité des équipages à communiquer. Toutefois, les équipages qui n’auront pas été sélectionnés pourront participer à l’aventure s’ils trouvent un sponsor par eux-mêmes.

Le Piper J3 de l’équipe DeltaXray

DeltaXray est le nom de l’équipage qui prendra place à bord du Piper J3 de l’aéroclub de Dax, immatriculé F-BCDX. « Né » le 30 juin 1943 dans les ateliers Piper, l’avion a été livré à l’U.S. Air Force à Baltimore. Il arrive en Algérie le 4 août 1943 et rejoint l’armée française libre une semaine plus tard.
Sa trace est retrouvée en Allemagne dans les années 50 puis il est offert à l’aéroclub de Dax qui le restaure à partir de 1957.

L’équipe DeltaXray propose de participer au rallye à bord d’un Piper J3 de 1943 © DeltaXray

Depuis, il a formé des générations de pilotes, comme Patrice Boucau, ancien président de l’aéroclub de Dax, lui-même breveté sur l’appareil et totalisant 1.200 heures de vol. Le 6 juin 2014, Catheline « Kate » Léoni, pilote avion et hélicoptère aux USA, traverse la France à son bord pour commémorer le D-DAY. Le tandem espère emmener ce vénérable Piper de 74 ans pour une nouvelle aventure, et étudie actuellement la possibilité de lui ajouter réservoir supplémentaire.

Un NC859-S pour le Black Moutain Crew

Black Moutain Crew, ou l’équipage de la Montagne Noire, tire son nom de l’aéroclub de Revel, en Haute-Garonne, véritable promontoire sur la vallée entre Toulouse et Carcassonne. Une section du club a été crée en 1974, consacrée à la préservation du patrimoine aéronautique.

L’APPARAT, Association pour la Préservation du Patrimoine Aéronautique et la Restauration d’Avions typiques, vole aujourd’hui de ses propres ailes. Ses membres ont travaillé pendant 10 ans à la restauration d’un NC859-S de 1949, construit à sept exemplaires par Nord Aviation. Biplace mû par un moteur Walter Minor IV de 105ch, il se différencie des autres modèles de la gamme « NC » par son capot long.

Le N859-S a été restauré par les bénévoles de l’association APPARAT, avec le soutien de la Mission Mémoire de la DGAC, le N859-S © APPARAT

C’est à bord de cet avion rare que Bernard Gabolde, pilote professionnel instructeur avion et planeur à la retraite et Pierre Jarrige, un ancien pilote professionnel instructeur, souhaitent participer au rallye Ushuaia2USA. Tous deux se sont rencontrés en 1957 et n’ont cessé de piloter depuis. Ils ont fondé ensemble l’APPARAT et le Musée d’Aviation légère de la Montagne Noire.

Franck Soubrane et son Stampe SV4

Commandant de bord sur Boeing 777 et leader d’une patrouille acrobatique, Franck Soubrane, qui vient de Biscarosse, compte bien faire partie de l’aventure avec son Stampe SV4. Il lui reste une place à bord et invite les amateurs à lui envoyer un CV pour participer au rallye avec lui à bord du Stampe.

Habitué des meetings aériens avec le Pitts de Skyfun Voltige, Franck Soubrane pilotera un Stampe SV-4 s’il est sélectionné © Franck Soubarne

En tant que membre de l’équipe de France de voltige aérienne, il a décroché les titres de champion d’Europe et vice-champion du monde. Il a arrêté la compétition en 2006 mais se produit encore au cours de meeting à bord d’un Pitts. Il totalise près de 17.000 heures de vol.

Un Waco pour Philippe Moreau

Philippe Moreau totalise plus de 800 heures de vol sur son Waco YMF-5. Pilote professionnel, il cumule 2.000 heures de vol.

Philippe Moreau pilote habituellement des liners. Il souhaite intégrer le rallye avec son Waco © Philippe Moreau

Antoine Vignier et le Yak 18-A

A 26 ans, Antoine Vignier est ingénieur mécanique et dirige une équipe au sein de l’association pour la restauration du Caudron Simoun. Antoine partagera l’expérience du Vintage Air Rally Ushuaia2USA avec les membres de son association qui prendront place à bord d’un Yak 18-A, chacun pour une étape.

Basé à Pontoise, Antoine Vignier participe activement à l’association pour la renaissance du Caudron Simoun. Il tentera l’aventure du rallye sur un Yak 18-A © Antoine Vignier

Un sixième équipage volant également sur un avion immatriculé en France est candidat. Il se propose toutefois de participer sous les couleurs des USA. Il s’agit Adam Shaw, qui forme l’équipe de voltige des Cap Tens avec sa compagne, Marianne Maire-Shaw. Ambitionne de voler  bord de son Piper Cub.

Fabrice Morlon

A propos de Fabrice Morlon

Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé en 2013, Airia Editions, agence d’éditions spécialisée dans l’aéronautique. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aero2018
3116673511c027cc4180b22596e78abaLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL