Accueil » Dérogations pour les qualifications et certificats pros et privés

Dérogations pour les qualifications et certificats pros et privés
premium

En pleine période de confinement, alors que les bureaux des licences des DSAC sont fermés au public et les équipes réduites, le problème de la validité des licences et des certificats médicaux se pose. Pour les professionnels d'abord, mais aussi pour les pilotes privés. Les élèves en cours de passage d'examens avant le confinement sont aussi concernés.

16.04.2020

La DGAC, avec l'EASA, a décidé une dérogation de validité des qualifications, autorisations et certificats arrivant à terme durant la période de confinement, pour une durée de quatre à huit mois. © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Depuis le 16 mars 2020, après que le gouvernement a précisé ses consignes pour les services accueillant du public, le bureau des licences des antennes régionales des DSAC ne reçoit plus personne. Pendant la période de confinement, ce sont les DSAC interrégionales qui prennent le relais pour toute demande concernant les licences, par courrier postal mais, la distribution du courrier étant ce qu'elle est pendant ce confinement, de préférence par mail. Dans cette situation inédite, alors que nous sommes confinés...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

12 commentaires

  • Fabrice Morlon
    Fabrice Morlon

    Mise à jour examens : La DGAC a signalé que ses centres d’examens devraient rouvrir à compter du 25 mai 2020.

  • lavidurev

    Aerobuzz devait aborder ce sujet. Ensuite la reglementation aeronautique est consultable gratuitement en ligne sur le site dedie et ceux qui volent le savent.

  • popoaviateur
    popoaviateur

    100% d’accorD avec Gil. Sinon aucune raison de s’abonner et de soutenir.
    Sinon corriger 2011 en 2020 paragraphe instructeurs examinateurs leur date de validité est repoussée jusqu’à la date de fin d’application de la décision, soit au 30 novembre 2011. Je pense !

  • DP

    Question… quand est il du renouvellement du FCL055…? Est ce aussi la même dérogation…?

  • JC Gibert
    JC Gibert

    Bonjour
    Un mot sur les qualifications I ULM bord champ EASA aurait été sympa
    A date malgré plusieurs relances nous n avons aucun retour Dgac.
    C est pourtant plus simple, c est franco français !
    Jean Christophe Gibert
    FFPLUM

  • Peter

    Dans tous les cas, butée au 30.11. Ca va se bousculer dans les simus…

  • Jérôme Gondeau

    Autant je comprends et j’approuve le concept des articles payant réservés aux abonnés premium, autant cet article, vu la situation, aurait pu être libre et accessible à tous…

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Jérome,

      Je me suis posé la question et finalement j’ai décidé de réserver cette information à nos abonnés, autrement dit à nos lecteurs qui ont fait le choix de soutenir financièrement Aerobuzz en souscrivant un abonnement. J’ai fait ce choix, parce que Fabrice Morlon qui a réalisé cette remarquable synthèse a passé plusieurs jours à collecter des infos, non seulement sur les sites officiels, mais également en contactant directement la DGAC. Toute peine mérite salaire. Vieux dicton populaire que les internautes commencent à intégrer. D’une façon ou d’une autre, il faut renvoyer l’ascenseur pour que l’échange dure !

      Aerobuzz a été lancé en 2009, à la fin de l’époque pionnière, à un moment où le credo était encore à la gratuité inconditionnelle. A l’époque, Internet devait être gratuit ou n’était pas. Même si elle est plus facile à admettre quand on est face à l’écran plutôt que derrière, nous avons accepté cette règle parce qu’elle n’offrait pas d’alternative et parce que nous sommes autant passionnés par l’aéronautique que par notre métier de journaliste. Les mentalités ont évolué et les internautes ont compris petit à petit qu’Internet n’est autre qu’un moyen de diffusion de l’information comme un autre. Ce qui compte, ce n’est pas l’outil, mais l’information.

      Produire cette information, est un métier à temps plein. Qui dit métier dit rémunération.

      Aerobuzz existe depuis 11 ans, et hier, un jour ordinaire, 12.531 lecteurs sont venus lire 21.983 articles sur le site. J’ai la faiblesse de penser que cette longévité et cette affluence sont liées à la qualité de l’information que nous délivrons quotidiennement. Malgré le confinement.

      Depuis le début de l’épidémie, nous avons perdu deux moteurs : à elle seule, la publicité en vaut deux. Il ne nous en reste plus que deux : notre franchise allemande (aerobuzz.de) et les abonnements. On peut voler sur deux moteurs, mais il faut qu’ils soient puissants.

      Depuis le début de la crise, nous avons l’immense satisfaction de constater que des lecteurs de longue date nous apportent chaque jour leur soutien en souscrivant un abonnement. Il va en falloir beaucoup encore pour compenser la chute de la publicité. Et il est normal que nous réservions de plus en plus d’articles à ceux qui nous soutiennent. C’est comme cela que fonctionne une communauté, en se serrant les coudes, en étant solidaire. Aéronautique est notre communauté.

      Prenez soin de vous et de vos proche

      Gil Roy

      • Jérôme Gondeau

        Merci Gil pour votre réponse, j’apprécie et je ne remets en aucun cas en cause la qualité de votre travail et le fait que tout travail mérite salaire.
        Je vois que vous vous êtes aussi posé la question sur le fait de le réserver aux abonnés ou pas, d’où ma remarque faisant suite au même questionnement, avec une décision qui est la vôtre et que je respecte bien évidement, même si elle diffère de ma propre conclusion initiale.
        Il est vrai que je n’ai pas tous les éléments pour juger, et votre clarification était nécessaire je pense.

        Je vous souhaite une bonne continuation dans cette période difficile.

        Jérôme

    • Marion

      Tout à fait d’accord
      Impensable que l’on veuille faire du fric sur un article réglementaire

      • Jean-Luc Bacconnier

        Drôle de remarque…
        Amusez-vous donc dans la jungle des sites « officiels ». Les infos y sont gratuites, et on s’amuse beaucoup à les y dénicher 🙂

      • lsn

        Je suis entièrement d’accord avec vous …
        Pour d’autres articles d’accord mais là vous exagérez.

        @Jean-Luc

        Allez sur SIGIBEL, première page, 30 secondes de recherches..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.