Accueil » Aviation Générale » Diamond Aircraft racheté par le chinois Wanfeng Aviation Industry

Diamond Aircraft racheté par le chinois Wanfeng Aviation Industry

En 25 ans, Christian Dries (au centre), fait de Diamond Aircraft l'un des plus grands constructeurs d'avions légers au monde. Il passe le relai à Bin Chen, (à sa gauche) PDG du groupe chinois Wanfeng Aviation Industry. © Diamond Aircraft

Wanfeng Aviation possédait depuis un an, 60% de Diamond Canada, la filiale nord américaine de Diamond Aircraft. Désormais, l’industriel chinois possède 100% de l’intégralité du groupe aéronautique autrichien (Austro Engine compris). Le fondateur Christian Dries tire sa révérence.

Une prise de guerre de plus pour l’industrie chinoise. Et celle-ci fait partie des plus spectaculaires, au même titre que la vente de Continental Motors et de Cirrus Aircraft. L’affaire a été conclue le 21 décembre 2017 à Wiener Neustadt, au siège de Diamond Aircraft. Christian Dries a cédé la totalité du groupe Diamond Aircraft dont il était jusque-là PDG et propriétaire, à l’investisseur chinois Bin Chen, PDG du groupe chinois Wanfeng Aviation Industry.

Montée en puissance

Wanfeng Aviation Industry n’est pas...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

6 commentaires

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • L’inconvénient quand on a trop d’argent, c’est qu’on fait souvent des erreurs de jugement et le chinois vient justement de tomber dans le panneau!… Il croit que l’avion de pépère à de l’avenir, alors qu’il est en fin de course, parce qu’il ne correspond plus à rien, ni à un besoin de voyager (On prend un low cost tellement plus relax, confortable et peu couteux…), ni à un loisir (bien trop complexe, peu sûr et onéreux…).
    L’avenir dans le domaine privé aérien — ça mettra 5 ans ou 50 ans à venir…–, mais c’est le Drone quadriplace hybride, 6-8 moteurs électriques + un générateur diesel probablement, vol de zéro à 500m d’altitude pour ne pas gêner le trafic aérien, et TOUT AUTOMATIQUE (décollage, atterrissage, navigation et anti collision..), caractéristiques nécessitant beaucoup moins de technicité que pour les voitures autonomes actuelles…

    Répondre
  • Les chinois ont les liquidités… Les européens le savoir faire… reste à savoir pour combien de temps.

    Répondre
  • Ma femme souhaitait que nous achetons le dernier diamond. A la lecture de cet article nous choisirons un avion ancien mais de classe américaine. Mieux vaut rester dans des valeurs sûres…

    Répondre
  • par Pilotaillon, Européen vigilant

    Tout va bien avec une ambition et du cash…
    Les standards sociaux et notre vision humaniste manque d’un « soft protectionnisme ». Il me semble préoccupant de constater que les entrepreneurs européens qui mouillent la chemise (vraiment) et qui réussissent soient rachetés un par un.
    Le besoin de protection sociale, de société équilibrée que j’approuve, a un coût et un modèle économique moins rétributif. Aussi, cela doit compter sur les tables de négociations…
    Comment rester fort en portant ces valeurs face au reste du monde ? L’Europe a fort à faire : 7% de la population, 23% de richesses mondiales, et la plus grande part des dépenses sociales… (Intervention du commissaire Barnier : https://www.youtube.com/watch?v=XRH-s_edeL4)
    Alors, ne pouvant pas renverser la situation, je proposerais d’être intelligent collectivement pour « assurer dans les années qui viennent ».
    Comment raisonner à long-terme, sortant des postures et des petites victoires si faciles à gagner ?
    Voeux de nouvelle année… peut-être, cependant :
    Joyeuses fêtes et bons vols.

    Répondre
  • « L’Europe est une civilisation millénaire endormie. Laissons là dormir » aurait dit l’Empereur de Chine contemplant sur son cheval la Tour Eiffel! Il venait de débarquer avec une équipe des meilleurs scientifiques de son pays dont Mon ge, Cham pol lion….
    Mais qu’est ce qui se passe chez nous?
    Dans la Constitution d’un ex grand pays, il y avait un article dont on ferait bien de s’inspirer: l’interdiction de tout investissement étranger. seule était autorisée la société mixte avec 51% pour les nationaux.

    Répondre
  • Il n’est qu’à revoir la cérémonie d’ouverture des jeux de Pékin 2008, pour comprendre que ce peuple vise à la suprématie mondiale, et Diamond Aircraft un pas de plus vers ce but.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.