toutes sorte d'aéronefs quittant un gros nuage noir face au vent

Logo » Calendrier de l'avent » C. MAUNOURY / Elle a redonné ses ailes au plus vieil aéro-club

Catherine Maunoury
© Musée de l'Air et de l'Espace

Catherine Maunoury fait partie des 24 femmes et hommes retenus par Aerobuzz.fr au titre de la personnalité de l’année aéronautique 2021. Le choix final vous appartient. A vous de voter entre le 25 et le 31 décembre 2021, sur Aerobuzz.fr.

C. MAUNOURY / Elle a redonné ses ailes au plus vieil aéro-club

Meeting de la Ferté-Alais 2021. Début d'après-midi. Quatre Fouga flamboyants ouvrent le bal du grand retour du "Temps des Hélices". Dans leur sillage, quatre avions de voltige pilotés par de prestigieux pilotes. Une belle brochette de médailles. C'est la patrouille de l'Aéro-club de France, partenaire de l'évènement pour la deuxième fois, et aux commandes de son avion, la Présidente en personne, Catherine Maunoury.

Cette patrouille éphémère était tout un symbole : à cet instant précis, dans le ciel de la Ferté, l'Aéro-club de France renouait avec sa vocation première et retrouvait, enfin, ses ailes ! Quelques semaines plus tard, Catherine Maunoury a passé le relai à un nouveau président. Elle aurait bien fait un mandat de plus, mais les statuts ne le permettent pas. Les membres de la vénérable institution le regrettent. Elle a réveillé leur fierté d'aviateurs.

En plein confinement, alors que l'aviation encaissait les coups sans réagir, elle a pris sa plume en exhortant les passionnés d'aéronautique de devenir "les pionniers de l'avenir".

Son éditorial a fait date. En quelques phrases bien pesées, Catherine Maunoury a remis l'Aéro-Club de France à sa vraie place : celle d'un  "think-tank", une société savante, aérophile où devront s'affronter partisans de l'électrique ou des carburants renouvelables à ceux de l'hydrogène, comme s'opposèrent partisans des plus lourds que l'air à ceux des plus légers, il y a un peu plus d'un siècle ! Acte majeur ? Acte fondateur ? Il est trop tôt pour l'affirmer, mais cette impulsion est celle que devra prolonger son successeur, Patrick Gandil !

Cette volonté de replacer la vénérable association au coeur des réflexions du moment, s'est traduite, à l'automne 2021, par le lancement de "Cap sur l'Avenir" qui n'est autre que l'ambition d'aller à la rencontre des jeunes.

S'ouvrir vers la jeunesse en lui transmettant des valeurs. Quelle plus belle image de la transmission que cette patrouille de l'Aéro-Club de France, dans le ciel de la Ferté. FrM

Rendez-vous sur le calendrier de l'avent aéronautique 2021

18.12.2021

A propos de Frédéric Marsaly

chez Aerobuzz.fr
Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }

11 commentaires

  • Jean-Christophe Bacquié

    Mme Bouroullec,je n’ai pas l’honneur de vous connaître mais votre message pour le moins acide me laisse pantois !!
    Je réagissais au post de Mr D’hont qui déclarait «  le Musée de l’Air et de l’Espace au Bourget lui doit tout » !
    C’est envoyer des personnes comme Albert Caquot , Charles Dollfus,les généraux Lissarague et Brossier ,entre autres, aux oubliettes de l’Histoire !!!
    Mme Maunoury est arrivée au MAE en 2010 alors que le musée fêtait ses 91 années.
    Donc l’affirmation de Mr D’hont m’a un peu dérangé sans que cela soit une remarque à destination de Mme Maunoury.
    Je ne l’ai jamais rencontrée et ai toujours admiré ses présentations aériennes.
    En conclusion, ne cherchez pas des attaques là où il n’y en a pas !!!!
    Cordialement,

  • Catherine Bouroullec

    Plus besoin d’ouvrir les autres cases du calendrier, mon choix est fait ! Mme Maunoury a le parcours le plus complet, le plus incroyable, le plus difficile aussi, car dans ces années-là, l’aviation n’était pas tendre pour nous les femmes ! Chef de cabine ou championne du monde de voltige, pilote de démonstration ou directrice du Bourget, avant même d’atterrir à l’ACF, elle y avait déjà mis toute son énergie avec simplicité et modestie. Et avec une intelligence hors norme, doublée d’un sens de l’air qui en remontrerait à plus d’un….. Madame, j’ai eu la chance de pouvoir vous dire mon admiration de vive voix, plusieurs fois, et je recommencerais bien volontiers !
    @Jean-Christophe Bacquié : cette grande dame est tellement au-dessus de votre remarque réductrice et déplacée…..

  • Jean-Christophe Bacquié

    Oulà !! Il faut se calmer !
    Quelles que soient les qualités de Mme Maunoury , n’oubliez pas que le musée de l’air et de l’espace a été créé en 1919. Je ne pense pas qu’elle était née !

  • JACQUES Sébastien

    Du tarmac aux prairies du ciel vole un Ange bleu qui nous fait rêver ,frissonner,depuis des années,du Bourget,qui lui doit beaucoup,et qui sans nul autre pareil ,a su,régaler les passions aéronautiques,de chacun de nous,seule une étoile pouvait le faire.Merci a vous Catherine Maunoury de faire toujours autant briller dans nos yeux les rêves de nos vies entre Terre et ciel.

  • François Henriot

    Elle s’impose, cette personne étonnante au caractère net, cette Catherine aux multiples qualités! Dieu que notre choix va être difficile: Catherine, Thomas, et tous les autres… Aïe, aïe…

  • Jakez

    La très grande classe avec deux qualités indispensables : la simplicité et l’humilité. J’ai eu le grand plaisir de la côtoyer dans les eighties et nineties et quand je la revois par médias interposés, je me dis que, malgré sa gloire, elle n’a pas changé.
    J’en ai connu un autre avec cette simplicité qui est l’apanage des grands. Il m’a lâché sur Cap 10 en 1982. Il s’appelait Jean-Marie Saget.
    Catherine et lui font partie de mes rares modèles.
    Chapeau bas.

  • BERARD

    C’est un bon mélange de Passion et d’abnégation , la mixture est optimum

  • CAPUCCIATI raynald

    Identité hors du commun . Rencontrée de nombreuses fois à l’aéroclub Brocard au temps de l’aérodrome de Guyancourt , alors que j’y effectuais mes débuts de pilote privé ; nous avions de longues conversations sur beaucoup de sujets , mais son regard prenait bien évidemment une intensité toute particulière dés que les thèmes aéronautiques étaient abordés .
    Quel plaisir de pouvoir rencontrer dans le parcours de nos vie aériennes de telles personnalités !
    Merci Madame .
    Amitiés Catherine

  • MIKE

    Une femme qui ne mérite que la plus inconditionnelle admiration !

  • PlasticPlane

    … »Le maréchal Maunoury qui habitait dans le Loir-et-Cher était son aïeul »…
    L’aïeul de son mari peut-être ?

  • LUCIEN D'HONT

    sacrée bonne femme qui s’entraîne à la voltige parfois au Breuil, près de Blois. Le maréchal Maunoury qui habitait dans le Loir-et-Cher était son aïeuil. Le musée de l’Air et de l’Espace au Bourge lui doit tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.