Accueil » C. MAUNOURY / Elle a redonné ses ailes au plus vieil aéro-club

C. MAUNOURY / Elle a redonné ses ailes au plus vieil aéro-club

avent-bg18

Catherine Maunoury
© Musée de l'Air et de l'Espace

Catherine Maunoury fait partie des 24 femmes et hommes retenus par Aerobuzz.fr au titre de la personnalité de l’année aéronautique 2021. Le choix final vous appartient. A vous de voter entre le 25 et le 31 décembre 2021, sur Aerobuzz.fr.

12 commentaires

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }
  • CM n’est pas seulement une très grande « femme de l’air », c’est une personnalité d’une culture générale exceptionnelle…..à noter !

    Répondre
  • par Jean-Christophe Bacquié

    Mme Bouroullec,je n’ai pas l’honneur de vous connaître mais votre message pour le moins acide me laisse pantois !!
    Je réagissais au post de Mr D’hont qui déclarait «  le Musée de l’Air et de l’Espace au Bourget lui doit tout » !
    C’est envoyer des personnes comme Albert Caquot , Charles Dollfus,les généraux Lissarague et Brossier ,entre autres, aux oubliettes de l’Histoire !!!
    Mme Maunoury est arrivée au MAE en 2010 alors que le musée fêtait ses 91 années.
    Donc l’affirmation de Mr D’hont m’a un peu dérangé sans que cela soit une remarque à destination de Mme Maunoury.
    Je ne l’ai jamais rencontrée et ai toujours admiré ses présentations aériennes.
    En conclusion, ne cherchez pas des attaques là où il n’y en a pas !!!!
    Cordialement,

    Répondre
  • par Catherine Bouroullec

    Plus besoin d’ouvrir les autres cases du calendrier, mon choix est fait ! Mme Maunoury a le parcours le plus complet, le plus incroyable, le plus difficile aussi, car dans ces années-là, l’aviation n’était pas tendre pour nous les femmes ! Chef de cabine ou championne du monde de voltige, pilote de démonstration ou directrice du Bourget, avant même d’atterrir à l’ACF, elle y avait déjà mis toute son énergie avec simplicité et modestie. Et avec une intelligence hors norme, doublée d’un sens de l’air qui en remontrerait à plus d’un….. Madame, j’ai eu la chance de pouvoir vous dire mon admiration de vive voix, plusieurs fois, et je recommencerais bien volontiers !
    @Jean-Christophe Bacquié : cette grande dame est tellement au-dessus de votre remarque réductrice et déplacée…..

    Répondre
  • par Jean-Christophe Bacquié

    Oulà !! Il faut se calmer !
    Quelles que soient les qualités de Mme Maunoury , n’oubliez pas que le musée de l’air et de l’espace a été créé en 1919. Je ne pense pas qu’elle était née !

    Répondre
  • par JACQUES Sébastien

    Du tarmac aux prairies du ciel vole un Ange bleu qui nous fait rêver ,frissonner,depuis des années,du Bourget,qui lui doit beaucoup,et qui sans nul autre pareil ,a su,régaler les passions aéronautiques,de chacun de nous,seule une étoile pouvait le faire.Merci a vous Catherine Maunoury de faire toujours autant briller dans nos yeux les rêves de nos vies entre Terre et ciel.

    Répondre
  • Elle s’impose, cette personne étonnante au caractère net, cette Catherine aux multiples qualités! Dieu que notre choix va être difficile: Catherine, Thomas, et tous les autres… Aïe, aïe…

    Répondre
  • La très grande classe avec deux qualités indispensables : la simplicité et l’humilité. J’ai eu le grand plaisir de la côtoyer dans les eighties et nineties et quand je la revois par médias interposés, je me dis que, malgré sa gloire, elle n’a pas changé.
    J’en ai connu un autre avec cette simplicité qui est l’apanage des grands. Il m’a lâché sur Cap 10 en 1982. Il s’appelait Jean-Marie Saget.
    Catherine et lui font partie de mes rares modèles.
    Chapeau bas.

    Répondre
  • C’est un bon mélange de Passion et d’abnégation , la mixture est optimum

    Répondre
  • par CAPUCCIATI raynald

    Identité hors du commun . Rencontrée de nombreuses fois à l’aéroclub Brocard au temps de l’aérodrome de Guyancourt , alors que j’y effectuais mes débuts de pilote privé ; nous avions de longues conversations sur beaucoup de sujets , mais son regard prenait bien évidemment une intensité toute particulière dés que les thèmes aéronautiques étaient abordés .
    Quel plaisir de pouvoir rencontrer dans le parcours de nos vie aériennes de telles personnalités !
    Merci Madame .
    Amitiés Catherine

    Répondre
  • Une femme qui ne mérite que la plus inconditionnelle admiration !

    Répondre
  • … »Le maréchal Maunoury qui habitait dans le Loir-et-Cher était son aïeul »…
    L’aïeul de son mari peut-être ?

    Répondre
  • sacrée bonne femme qui s’entraîne à la voltige parfois au Breuil, près de Blois. Le maréchal Maunoury qui habitait dans le Loir-et-Cher était son aïeuil. Le musée de l’Air et de l’Espace au Bourge lui doit tout.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.