Accueil » Inquiétude sur l’aérodrome de Lyon-Corbas

Inquiétude sur l’aérodrome de Lyon-Corbas

Les usagers de la petite plate-forme du sud-est lyonnais redoutent que leur nouveau propriétaire, la Communauté urbaine de Lyon, ne veuille livrer à court terme les 100 hectares aux promoteurs immobiliers. Avec l’appui des communes environnantes et d’une association de riverains, ils tentent de monter un projet pour sauver leur terrain.

L’aérodrome de Corbas est l’un des 150 terrains qui ont fait l’objet d’un transfert de propriété de l’Etat vers les collectivités locales, dans le cadre de la loi de décentralisation de 2004. Début 2007, la communauté urbaine de Lyon est ainsi devenue le nouveau propriétaire. Officiellement, elle n’a pas encore décidé ce qu’elle comptait faire de cette plate-forme. Elle affirme étudier trois hypothèses : le maintien du site en l’état, l’urbanisation du site par le biais d’activités et le...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

5 commentaires

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Inquiétude sur l’aérodrome de Lyon-Corbas
    Après avoir lu les précédents commentaires, je suis atterré de savoir que le site de Corbas risque de disparaître au profit de promoteurs immobiliers alors qu’il est d’un très grand attrait pour l’aviation civile légère .
    Je viens de m’y rendre et j’en reviens tout émerveillé par ce qu’il abrite de nôtre patrimoine de cette AVIATION LEGERE civile et militaire, qui ne doit pas disparaître… Pour de vils projets d’immobilier !!!…
    Depuis toujours j’ai été passionné par les avions, mais c’est mon frère cadet qui a pu y accèder en tant que militaire puis en terminant sa carrière en étant commandant de bord à la célébrissime compagnie qu’est AIR FRANCE !!!

    Répondre
  • Inquiétude sur l’aérodrome de Lyon-Corbas
    il y a différentes possibilités pour rendre un terrain attractif, mais ce n’est pas en faisant de la pub pour un constructeur de moteurs ( sauf s’il verse une subvention ) que l’on peut faire avancer le problème.
    en premier, voir de quelle façon il peut être ouvert à la CAP sans restriction..;un argument ( comme un autre ) vous déchargez le trafic sur Lyon
    ensuite, vous voulez y adjoindre d’autres activités extra-aéro, peut être, mais il faudra que les avions soient équipés de silencieux efficaces,je vois mal des tenismann jouer avec des moteurs qui leur sifflent dans les oreilles, et bien sur, même avec silencieux, prévoir un circuit de piste éloigné !
    cela fait beaucoup de choses, mais vous avez raison de soulever le lievre, gouverner, c’est prévoir, pour avoir voulu fermer les yeux sur le danger, Romilly s’est retrouvé à Troyes ! et je ne parle pas de Thionville qui est en sursis.

    Répondre
  • par MOISSETTE Pascal ancien chef de la section vol à voile de la base aérienne d' Abérieu.

    Inquiétude sur l’aérodrome de Lyon-Corbas
    Corbas est un terrain que je ne connais pas mais je l’ ai survollé à deux reprises pour des touch and go. Je le trouve plus qu’ interéssant de par les activités qu’ il regroupe, qui en font une plate forme riche de potentiel pour le futur.
    Futur aéronautique evidament mais aussi d’ ouverture aux autres comme suggeré dans un magazine dedié aux ULM et aéronefs legers bien connu des FANAS .
    Il proposais d’ ouvrir nos terrains à de nouvelles activitées comme les kermess, fetes patronales, les rassemblements de véhicules anciens autos motos, foires fouilles, salon du livre et de la BD etc etc , d’ y amenager deux cours de tenis un de basket et de les impliquer intimement dans la démarche de préservation de l’ espace vert et écologique que représante un terrain gazonné.
    Toutes ces nouveautés en dehors des pistes et voies de roulement bien sur.Mais une fois presèrvé l’ integrité aéronautique des installations , pouquoi pas?
    Plus il y aura de personnes interessées, plus il y aura de défenseurs. Qu’ en dite vous ?

    Répondre
  • Inquiétude sur l’aérodrome de Lyon-Corbas
    Cet aérodrome fait parti du patrimoine non seulement local mais aussi national et il doit VIVRE, ces requins de promoteurs immobiliers n’on qu’à aller voir ailleur

    Répondre
  • Inquiétude sur l’aérodrome de Lyon-Corbas
    l’aéroclub de Villeurbanne , mes premiers vols , mon lâcher , mon brevet dans les années 80 , le rallye , les DR 400 , un TB 10 , HR 100 , ATL , que de souvenirs , ne laissez pas partir Corbas !!!
    a plusieurs reprise les penseurs voulaient nous grignoter ou nous manger , l’ autoroute est un bon exemple de grignotages , ils voulaient même éclairer l’échangeur avec des mats gigantesques…
    merci Gil Roy , ancien du club .

    GG

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.