Accueil » Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes

Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes

Après deux mois de tests en vraie grandeur et une centaine de retouches suggérées par les premiers utilisateurs, l’application de navigation VFR Mach7 va faire ses grands débuts publics dans le monde de l’aviation générale à l’occasion du salon de l’ULM à Blois (31 août, 1er septembre).

29.08.2013

Avec l’arrivée des tablettes et smartphones, de nombreux développeurs de logiciels ont planché sur des applications d’aide à la préparation de navigation et au suivi du vol. Depuis le 21 juin dernier et sa présentation au salon du Bourget, Mach 7 est en train de s’imposer dans le paysage des applications commerciales, en français qui plus est, pour avion et ulm.

Actuellement en phase de test sur le site Internet, le logiciel Mach 7 sera à terme un outil complet d’aide à la navigation et au suivi en vol. L’équipe de Mach7 a planché plus de deux ans pour mettre au point les deux volets de cet outil, dont celui assurant le suivi du vol sera dévoilé à l’automne prochain. L’annonce de la date de sortie sera faite au salon ulm de Blois.

Pour patienter, et prendre la mesure de Mach 7, le site de préparation à la navigation est ouvert depuis juin dernier. Vous pouvez vous inscrire pour un essai complet et gratuit jusqu’à la fin septembre et tester ainsi l’application. A terme, le logiciel de préparation de navigation seul sera proposé à 70 €/an et les deux logiciels, préparation et suivi de vol, à 149 €/an.

Allons faire un tour sur le site pour tester Mach 7 ! Ce qui rassure d’emblée est la simplicité et l’ergonomie du logiciel en ligne… en Français. Car les trois autres concurrents directs, Jeppesen FlightDeck, Skydemon et Air Navigation Pro sont quant à eux restés dans la langue de Shakespeare. Pas de menus déroulant chez Mach 7, tout est accessible d’un clic ou au survol de la souris. L’équipe de Mach7 précise que le logiciel de suivi, sur tablette tactile, sera très proche de l’outil en ligne pour son ergonomie et ses accès directs aux informations.

Première chose à faire : entrer les données de son avion ou de son ulm. A partir de là, tout se fait tout seul… ou presque. Il suffit ensuite d’indiquer un point de départ et un point d’arrivée. Le parcours en ligne droite peut être modifié directement sur la carte : il suffit de tirer la ligne jaune jusqu’au point sélectionné et se crée ainsi un point de report qu’on retrouve dans le log de nav que vous pourrez ensuite charger dans le module de suivi de vol sur votre tablette. Quelques améliorations ont encore été ajoutées depuis la version de test et d’autres seront ajoutées avant la commercialisation du logiciel. Entre autres nouveautés, vous pouvez maintenant renseigner le vent sur le parcours pour avoir un temps sans vent et un temps avec vent, le centrage se fait sous la forme d’un graphique…

De nombreuses informations pratiques sont centralisées dans l’application : NOTAM des terrains, carte AZBA, cartes VAC et sont accessibles facilement et rapidement soit par le biais du bouton dans le menu, soit en survolant l’icône de terrain. Mach 7 propose également d’afficher des cartes issues de Google, satellite, physique et relief, celles au 500 000, 250 000 et 1 000 000 de l’IGN, une carte spécifique météo (qu’on retrouvera bientôt en option sur toutes les autres cartes), et la Carte à Bossy. Le profil de vol vous permet de voir la totalité de votre vol, le relief, les zones rencontrées et l’altitude de vol choisie. Vous pouvez modifier l’altitude de vol à votre guise en passant en-dessous ou au-dessus de la zone R active que vous allez rencontrer.

Autre point important, les ulmistes ne sont pas oubliés. Outre la Carte à Bossy utilisée fréquemment en ulm, la basulm est intégrée au logiciel et un picto spécifique indique le terrain, ce qui permet de le visualiser dans le détail. Le propriétaire d’un terrain peut même créer son emplacement sur le logiciel, qui sera répertorié dans la base de données ulm de Mach 7. La météo est également disponible sur les terrains ulm : le logiciel indique les prévisions météo générales sur la région du terrain. De la même manière sont indiqués les METAR et TAF du terrain OACI le plus proche.

Si le logiciel en ligne de préparation du vol est une vraie réussite, reste à transformer l’essai avec la deuxième phase de déploiement de Mach 7. L’application tablette fonctionnera en moving map : en résumé, la carte bougera en même que l’avion. Cette application sera le complément du logiciel de préparation au vol : les données de votre préparation seront transférables à l’application de guidage de votre tablette. Il faudra encore patienter quelques semaines avant de découvrir ce nouveau module.

Fabrice Morlon

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

22 commentaires

  • BERNARD CORNO

    bonjour,
    je voudrais supprimer des navigations enregistrées je ne vois pas comment faire pour les faire disparaitre de la liste de mes navigations.
    pour certaines que je garde je souhaite les renommer avec le nom et l’indicatif du terrain.
    merci de m’indiquer comment procéder
    salutations

  • Jean-Philippe MICHEL

    Mach 7 International
    A priori, Mach 7 me parait aussi pratique et fonctionnel que Air Nav Pro. Il y a des pour et des contre pour chaque logiciel. Le prix est un faux problème: Si on veut naviguer (et pas faire des ronds autour d’un aérodrome), 150€ par an est tout à fait raisonnable.
    Mon problème est l’étendue du service. Préparer la nav, c’est bien. Le suivi en vol, c’est mieux. Et partout, pas seulement en France!
    Jeppesen vient d’annoncer la fin des cartes papier VFR Europe. Rechercher des cartes ICAO dans chaque pays est une véritable galère.
    Si Mach 7 peut me proposer, très vite, une couverture européenne, j’en ferai sans doute mon logiciel de chevet!
    Super challenge, Messieurs les développeurs! Bon courage.

  • TRACKER2B

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    Bonjour,
    Jeune élève pilote de 65 ans je trouve que Mach7 est très bien conçu. Très intuitif il me permet de vérifier mes nav que je prépare, en parallèle, à « l’ancienne ». Je suis très satisfait et je me suis abonné. En ce qui concerne le prix, en France on veut tout gratuit; c’est la mentalité d’une grande majorité de nos concitoyens…. Le travail fourni par les concepteurs de Mach 7 est remarquable et mérite des encouragements et non pas des critiques de quelques radins qui devraient aller jouer aux billes (c’est moins cher) plutôt que de pratiquer une activité aérienne. Bons vols à toutes et à tous. D@niel

  • Mely

    Mach7 testé.
    Je viens de tester la prise en compte d’un VOR :
    je voulais établir une route de LFMD à LFKC en passant par LERMA et MERLU.
    Entre ces 2 points je voulais que Mach7 utilise le VOR STP, et qu’il en tienne compte dans le log de nav.
    Résultat : c’est impossible.
    C’est bien dommage, voilà un logiciel de plus, qui n’apporte rien de plus que Skydemon.
    J’ai aussi testé le « support » par email. Je n’ai toujours aucune réponse 10 jours après.

    • mach7 Team

      utilisation du VOR dans Mach 7
      Bonjour à tous,

      Un petit mot de l’équipe Mach 7.
      D’abord merci pour vos commentaires sur Mach 7 quelqu’ils soient et voici les éléments de réponse:
      1- Comme dans tous secteurs commerciaux, il existe de la concurrence et c’est bien pour les clients qui trouvent chaussure à leur pied. Ces concurrents coexistent chacun avec leurs forces et leurs faiblesses. Mach 7 apporte une simplicité qui fait l’unanimité.

      2- En moins de trois mois Mach 7 c’est déjà : des centaines de remerciements de pilotes (de l’élève pilote au pilote de Rafale), plusieurs milliers de pilotes utilisateurs réguliers, 15 000 préparation de vol. Donc nous sommes heureux que cette initiative plaise.

      3- Prix: il y a eu une petite confusion sur les prix. Mach 7 c’est 7€ par mois (ou 70 € par an) et cela inclut toutes les cartes payantes: OACI, 250 000 SIA, cartaBossy etc.

      4- VOR: Pour utiliser le flanquement VOR, cela est possible sur MACH 7 en cliquant sur le VOR directement et en étirant le radial violet.
      Pour positionner une verticale VOR, il suffit de cliquer à proximité du VOR.
      On regarde pourquoi vous n’avez pas eu de réponse.

      Bon vols à tous.

      L’equipe mach 7

  • Mike

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    Comparer Mach7 et Navigation est un jeu risqué. Navigation est en effet un produit incroyable pour lequel on ne remerciera jamais assez Foufou, mais le contexte est différent.

    D’abord Mach7 fonctionne sur la majorité des plateformes sans installation (avec Navigation, c’est Windows seulement). Ensuite il propose les fonds de carte de Bossy et OACI « en série » (Environ 90€ les deux / an, si vous voulez les intégrer dans Navigation).

    Notez que le service carte.aero propose l’OACI gratuitement, mais ne rêvez pas, c’est certainement la FFA qui paye (et donc nous).

    Bref, des outils de préparation ou de suivi, il en existe des tonnes mais chacun avec ses avantages et ses inconvénients (d’ailleurs je me rends compte que j’en utilise plusieurs, selon le contexte). Ce que je vois dans mon club, c’est que les « nouvelles générations » n’utilisent pas Navigation. Ils trouvent que la prise en main est trop rude alors que la tendance des logiciels désormais est à la simplicité et aux outils web.

    Mach7 a donc sa place parmi les autres, il faudra juste être le meilleur sur un maximum d’aspects : ergonomie, couverture large, intégration avec les outils mobiles. Sacré défi !

    M

  • FLO31700

    Logiciel similaire gratuit existe déjà!
    C’est une très bonne idée ce logiciel, mais le problème c’est qu’il existe déjà le même logiciel avec les mêmes fonctions, tout le temps mis à jour et GRATUIT !!! le logiciel en question s’appelle « Navigation », donc ce serait plutôt idiot de dépenser dans un nouveau qui fait les mêmes choses. Autant dépenser pour une heure de vol 🙂

  • Mike

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    Bonjour,

    Se lancer dans une telle aventure, c’est un joli défi et il faut saluer les concepteurs (et les financeurs !) de l’outil.

    Comme d’autres, je suis toujours surpris de voir autant de solutions diverses sur des marchés de niche comme celui des pilotes privés. J’espère que cette initiative ne restera juste pas franco-française, car sinon elle aura bien du mal à être pérenne, richesse fonctionnelle ou pas ! C’est d’autant plus vrai que Jepessen et consors ne vont pas rester longtemps en dehors du jeu (en fait ils se sont réveillé et arrivent vite !).

    Je ne parlerai pas de tarif, car je ne vois rien de choquant dans les annonces pour le moment. Ceux qui critiquent un peu rapidement oublient que les fonds de carte ne sont pas gratuit, l’hébergement non plus, et les heures passées à développer un produit encore moins. 7 Euros par mois pour la partie préparation ? C’est vraiment un bon prix. Pour la partie mobile, on attendra pour juger.

    Bon courage à l’équipe Mach 7 !

  • Tom

    Navigation
    Bravo aux concepteurs.
    Je veux quand même remercier mon copain François (FouFou) car j’ai l’impression que tout ceci, il l’a développé il y a déjà bien longtemps, gratuitement.
    Son seul tort, et je lui ai déjà dit : ne pas avoir exporté son système sur les iMachins, car aujourd’hui, beaucoup de pilotes fonctionnent avec ça.
    Continuez quand même à faire évoluer Mach7, il y a forcément un marché.
    Bons vols.
    Thomas
    http://FLYnKISS.com

  • Hugues CHOMEAUX

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    J’ai testé Mach7 sur une dizaine de navs cet été. C’est trés bien, simple, complet, pratique, mais j’utilise depuis plusieurs années un produit similaire, totalement gratuit qui n’a rien à envier à Mach 7 qui n’amène rien de plus, du moins pour la préparation des navigations, ou plus précisément pour le contrôle de la préparation.

  • Ice

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    Bonjour à tous. Je pense que 149 € par an pour avoir un logiciel de préparation et navigation embarqué en français n’est pas exagéré. Cela représente environ une heure de vol pour pratiquer votre passion avec un outil qui me paraît de bonne conception ou vous pourrez retrouver toute les informations utiles et mises à jour. Bon vol à tous.

  • JALOUSTRE René

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    Tout ça pour remplacer une règle Cras et la lecture d’un peu de doc
    Un outil cher pour paresseux, c’est normal de payer le prix quand on a perdu le plaisir de bien préparer une nav

  • Julien

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    Pas tout à fait d’accord sur la question du prix.

    Certes, c’est cher.

    Certes, Air Nav Pro ou d’autres solutions (que je ne connais pas, comme « VFR » sous Android) sont moins chères … mais elles n’offrent pas le même service !
    ANP et les autres proposent des données (carto etc) valides le jour de l’achat, et point (avec des exceptions comme la souscription aux VAC d’ANP).
    Mach7 promet des données à jour, pour chaque cycle Airac.

    Pour moi le seul réel concurrent, qui propose cette fonctionnalité, c’est Skydemon … qui – curieusement – se trouve être dans la même gamme de prix !

    On ajoutera que ces services ont un cout : développement, hébergement, licences (les éditeurs de carto ne sont pas des tendres), maintien des données (cycle Airac tous les 28 jours, à multiplier par le nombre de pays) …
    Et on ajoute qu’au bout, il faut bien vivre, donc dégager un minimum de salaire …

    A titre d’info : Skydemon occupe 3 emplois à plein temps (dev et maintien des données, les solutions d’hébergement sont une charge externalisée à part) …

    Donc il y a des couts, élevés.
    Et en face, il y a un marché … étroit !
    Combien de pilotes en France susceptibles d’avoir besoin de ce type de service ? Assez peu …
    Les chiffres sont faibles.
    De plus, ce ne sont pas les pilotes qui font tout juste leurs 12hdv pour maintenir leur licence, qui vont avoir besoin de ce genre de service … C’est ceux qui volent plus, et qui voyagent !
    Alors combien ? Ca représente 10000 pilotes en France ? 20000 ? Aucune idée …

    Pour atteindre un seuil de rentabilité (c’est l’objectif minimal, pour toute entreprise), il faut prendre les charges, et les diviser par le nombre de « produits » raisonnablement vendables (c’est à dire qu’on fait une étude de marché, on sait qu’il y a X pilotes privés, dont seuls Y % seront réellement intéressés) ….

    Au final, le prix est « élevé » (enfin il parait : il l’est moins si l’on considère le service apporté) …
    A chacun de voir s’il fait assez de nav dans l’année, et si le temps gagné en prépa nav justifie l’abonnement …

    (moi en ce qui me concerne le choix est fait : c’est non. Je fais pas assez de nav, et j’ai vraiment besoin du temps de préparation pour m’imprégner du futur vol … donc gagner du temps sur cette phase ne m’intéresse pas)

    Bon courage à l’équipe de Mach7 … C’est courageux et je vous souhaite réussite et rentabilité !

    • BERNIGAUD

      Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
      je salue l’initiative de cette entreprise, pas de sujet!
      Votre message est le développement de ma conclusion que pour une partie importante des pilotes VFR, les 2 applis évoquées (ANP et VFR) sont largement suffisantes bien qu’en cours amélioration constante. Je vole entre 20 et 25 h /an sur DR300 et 400, je prépare mes navigations, écris mes logs de NAV et garde ma carte sur mes genoux. Ma tablette n’est donc pas un moyen primaire de nav mais me rassure dans un environnement de ZIT, P, R, ….
      J’espere qu’il y aura un marché pour MACH7 afin de récompenser ce travail de plusieurs années.

  • JoRaz

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    Franchement, les 15 commentaires du dessus ne parlent que de prix.
    A 100-130 euro l’heure de vol en DR400, vous ne devez pas beaucoup voler. Comme une Nav dure au moins 2 H (sinon on fait des tours de piste), il vous faudra donc débourser 200-300 euro.

  • vieaero

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    Beau, bien pensé mais … trop cher malheureusement.

  • Franchouillard

    C’est Français
    Donc techniquement parfait et ….. totalement invendable car trop cher

  • T CDC

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    Une belle initiative, pour un produit qui sera sans doute très efficace. Il faut attendre d’avoir vu le module de suivi de vol pour juger définitivement. Mais j’ai peur que le succès commercial d’un tel effort ne soit effectivement pas au niveau des espérance de leurs créateurs. A moins qu’ils ne soient rapidement en mesure de diminuer par 3 ou 4 au moins leurs prétentions tarifaires, on ne voit hélas pas très bien comment ils vont séduire un public suffisant pour pérenniser leur projet face aux offres déjà disponibles, moins couteuses et qui donnent globalement satisfaction.

  • BERNIGAUD

    Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
    Un nouvelle application, certe, mais elle devra etre exceptionnelle face à un VFR sous Android à moins de 8€ sans abonnement ou AIR NAV PRO à moins de 100€ avec qq options (22€/an la carte 500000).
    Donc largement suffisant pour traverser la FRANCE.

    on verra donc

    • Lancelot

      Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
      Mach7 .. ?? …. Le prix est dissuasif, comme le dit « Bernigaud » … il y a d’autres applications VFR a des prix bien plus abordable et largement suffisant pour faire du VFR …
      On verra donc …

    • pilotman

      Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
      Je reconnais que Mach7 est vraiment très pratique. Mais s’ils appliquent les tarifs prohibitifs de leurs concurrents, je reprendrai ma carte, ma latte et mon crayon. S’ils veulent avoir le monopole, cette application doit être disponible pour une bouchée de pain (ou presque…) sinon tout leur investissement aura été vain.

    • balland

      Intuitive et fonctionnelle, l’application Mach7 séduit les pilotes
      Je confirme , trop cher pour faire de l’ombre à Air Nav Pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.