Accueil » L’étonnant bimoteur DA62 de Diamond certifié EASA

L’étonnant bimoteur DA62 de Diamond certifié EASA

La cabine de 2,78 m de long pour 1,35 m de large est spacieuse et fait du bimoteur autrichien DA-62 un vrai 5+2.

La cabine de 2,78 m de long pour 1,35 m de large est spacieuse et fait du bimoteur autrichien DA-62 un vrai 5+2. © Diamond Aircraft

Patrick Ky, directeur de l’EASA, remettra officiellement à Christian Dries, PDG de Diamond Aircraft, jeudi 17 avril, le certificat de type du DA62. Mais dès l’ouverture d’Aero 2015 (Friedrichshafen 15-18 avril), le nouveau bimoteur haut de gamme du constructeur autrichien est déjà la vedette du salon. Les premières livraisons débuteront en fin d’année, tout juste 10 ans après les débuts commerciaux du DA42, le modèle qui a ressuscité le marché moribond des bimoteurs à piston.

Il n’est pas nécessaire de se plonger dans les archives pour se convaincre que Diamond Aircraft est l’un des constructeurs d’aviation générale à donner le plus de travail aux autorités de certification à travers le monde. Le certificat de type que s’apprête à lui remettre officiellement le patron de l’EASA pour son dernier-né en est une preuve supplémentaire. A Friedrichshafen, l’avionneur autrichien étrenne une fois de plus, une nouvelle certification. Elle concerne, cette fois-ci, son nouveau bimoteur DA-62 qui vient...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

6 commentaires

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • L’étonnant bimoteur DA62 de Diamond certifié EASA
    ce joli avion DA.62 de la generation des bimoteurs à piston sera surement une revelation à l’aero 2015

    Répondre
  • L’étonnant bimoteur DA62 de Diamond certifié EASA
    je continue…
    compte tenu qu’une bonne partie de ces avions est achetée par des ecoles de formation, l’utilisation de l’ ethanol est sans problème puisqu’elles ont leur propre cuve de ravitaillement
    Pour être complet,si la consommation avec de l’ ethanol 1 est superieure de 15 à 20 %, ce n’est plus le cas de la version 2 dont le pouvoir calorifique est même légérement supérieur aux essences
    A noter qu’une usine de transformation est opérationnelle à Reims,une autre le sera prochainement en Allemagne et aux USA, une usine produisant 1.000 tonnes par jour, vient d être mise en service
    a noter que Total à prévu la modernisation de ses raffineries pour en fabriquer
    c’est l ‘avenir !

    ;

    Répondre
  • L’étonnant bimoteur DA62 de Diamond certifié EASA
    ce moteur pourrait, très facilement être modifié en version essence, ou mieux, bioethanol, ou les deux !

    Répondre
  • L’étonnant bimoteur DA62 de Diamond certifié EASA
    un vrai bijoux, d’aéronef!!!!!

    Répondre
  • L’étonnant bimoteur DA62 de Diamond certifié EASA
    Un appareil magnifique dont l evolution risque d etre contrariee par un marche ou les gouvernements europeens condamnent de plus en plus les moteurs diesels juges trop polluants.

    Répondre
  • L’étonnant bimoteur DA62 de Diamond certifié EASA
    Très bel aéronef

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.