Accueil » Aviation Générale » L’opérateur de drones Redbird mise sur l’agriculture de précision

L’opérateur de drones Redbird mise sur l’agriculture de précision

Sur le marché de l’agriculture de précision, le jeune opérateur de drones Redbird, se positionne comme une alternative aux satellites. Les exploitants agricoles sont sensibles à ses arguments. Les drones gagnent du terrain…

L’agriculture dite de précision, celle qui repose sur une gestion pointue des parcelles en vue de l’optimisation des rendements, a rapidement vu le bénéficie qu’elle pourrait tirer des drones. Ce secteur utilise depuis plusieurs années des outils de pointe, comme le satellite en cartographie des cultures, ou encore le GPS pour le guidage des engins agricoles. Depuis 2012, il commence à faire appel au drone civil.

« Avec 13 millions d’hectares de terres arables, dont 700.000 couverts par satellite, la France...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

5 commentaires

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • L’opérateur de drones Redbird mise sur l’agriculture de précision
    Je suis actuellemment en retraite depuis 3 ans, mais aussi pilote privé PPLA avec 400 heures de vol. Y a t’il dans ma région possibilité de piloter ces drones sachant que j’étais agriculteur et entrepreneur de travaux agricoles. Ce plus m’intéresse.
    ALAIN BARIL
    06.09.02.08.21

    Répondre
  • L’opérateur de drones Redbird mise sur l’agriculture de précision
    La règle d’or dans ces régimes de vol pour aéronefs VFR est « voir et éviter ».
    Nous voient-ils et peuvent-ils nous éviter en vol?…
    A défaut, il faudra redoubler de vigilance…encore faudra-t-il qu’ils soient hautement visibles, vu leur taille!
    Plus que jamais, regardons dehors…et non les tablettes!

    Répondre
  • L’opérateur de drones Redbird mise sur l’agriculture de précision
    Ceux qui ont flyé à Gueret alors que la zone spéciale « drones » de Montluçon était active le disent, on n’en mène pas large! On a toujours peur qu’un appareil échappe à tout controle et finisse dans notre verrière comme une balle. Quelles assurances donne-t’on aux usagers humains? Bientot, si on ne se défend pas, on nous priera de retourner jouer au tarot et on n’aura plus le droit qu’à Flight Simulator.

    Répondre
  • L’opérateur de drones Redbird mise sur l’agriculture de précision
    Super ! tu vas pouvoir t’amuser en travaillant .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.