Accueil » La Coupe Icare réduit la voilure…

La Coupe Icare réduit la voilure…

Point de déguisements extravagants de parapentistes dévalant la plateforme avant  leur envol, ni de spectacle aérien dans le ciel de la vallée du Grésivaudan cette année. S’adaptant au contexte sanitaire, les organisateurs de la Coupe Icare décident de revenir à un format plus réduit. C’est donc une édition privée de ses attractions que les participants découvriront cette année.

20.08.2021

La Coupe Icare contrainte à redimensionner son évènement cette année. ©Coupe Icare

Le comité d’organisation travaille donc sur une formule exceptionnelle, en raison des contraintes et protocoles lourds qui sont imposés aux manifestations, mais la Coupe Icare aura bien lieu du du 14 au 19 septembre prochain. [caption id="attachment_7875008" align="alignnone" width="900"] Contrainte à porter ses efforts sur une organisation moins spectaculaire, la direction de la Coupe Icare s'adresse cette année plus aux afficionados qu'au grand public © Bruno Lavit[/caption] « Nous souhaitons transformer ces contraintes en opportunité...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Philippe Chetail

chez Aerobuzz.fr
Président d’Airshow, spécialiste de l’organisation de manifestations aériennes, Philippe Chetail a organisé plus de 230 meetings aériens depuis 1973. Egalement co fondateur de France Spectacle Aérien, il est l’un des meilleurs connaisseurs européens de tous ceux qui gravitent autour des spectacles aériens. Il a rejoint Aerobuzz en juillet 2011. Philippe Chetail couvre, en particulier, l’aviation de collection et les évènements aéronautiques.
array(3) { [0]=> int(2) [1]=> int(5295) [2]=> int(4945) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Un commentaire

  • Pilotaillon alpin

    C’est bien triste… mais ainsi.
    Vivement le fin de notre fragilité collective, pour la reprise des meilleurs moments d’évasion, de créativité.
    Cet énorme bol d’air va me (nous) manquer une fois de plus, avant de voir arriver les jours courts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(3) { [0]=> int(2) [1]=> int(5295) [2]=> int(4945) } array(0) { }

array(3) { [0]=> int(2) [1]=> int(5295) [2]=> int(4945) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.