Accueil » Le retour de Bendix King en aviation générale

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Le retour de Bendix King en aviation générale

Bendix King a dévoilé au salon Aero 2019 sa première suite avionique intégrée tactile AeroVue Touch Plus destinée à toute la gamme des avions légers. Avec des arguments de poids, la filiale d’Honeywell tente une audacieuse percée sur un marché verrouillé par Garmin avec le G1000.

14.04.2019

La nouvelle suite avionique Bendix King composée de trois écrans de 10,1 pouces. © Volker K. Thomalla / Aerobuzz.DE

C’est l’une des grandes nouveautés de l’édition 2019 du salon Aero. C’est aussi une première mondiale. La filiale de Honeywell, Bendix King, a dévoilé à Friedrichshafen, sa suite avionique intégrée AeroVue Touch. Aerobuzz a pu rencontrer Gregg Cohen, président de Bendix King, qui insiste sur l’innovation technologique intrinsèque de ce nouvel équipement qui repose sur une nouvelle génération d’écrans et une architecture connectée.

À Friedrichshafen, Bendix King exposait une configuration avec trois écrans de 10,1 pouces (25,64 cm). Le système est également disponible avec deux écrans ou un seul. L’ensemble de trois écrans ne pèse que 25,8 kg, ce qui en fait la suite avionique la plus légère du marché affirme le fabriquant. Le gain de masse est la conséquence directe de la suppression de tous les câbles au profit de connexions Bluetooth et/ou wifi (à l’exception de l’alimentation). Le gain de masse est aussi lié au remplacement des ventilateurs par un système d’aération intégrée. Au bilan, le gain total de masse est de 30 à 50%.

La suite avionique Bendix King vue d’arrière. Les câbles de connexion ont disparu. © Volker K. Thomalla

Le prix de lancement du Bendix King (3 écrans) est de 99.000 $. La certification américaine par la FAA est escomptée en juillet 2019, et la certification européenne, 60 à 90 jours plus tard. La symbologie et la couleur des écrans peuvent être adaptées aux demandes des avionneurs, précise Stéphane Fymat, directeur du marketing de chez Bendix King, qui explique également que le système peut transmettre en temps réel diverses données comme les paramètres moteur, ou recevoir des informations météo. A noter que les trois unités composant la suite avionique fonctionnant indépendamment, elles offrent une triple redondance. Une unité peut ainsi servir d’instrument de secours pour les autres.

Bendix King destine sa nouvelle suite avionique non seulement à la première monte mais également au marché de remplacement.

Volker K. Thomalla

 

 

A propos de Volker K. Thomalla

chez Aerobuzz.fr
Journaliste aéronautique et pilote privé, Volker K. Thomalla est spécialisé dans les questions de l’aviation d’affaires et du trafic aérien. Il a écrit une douzaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a été rédacteur en chef des magazines aéronautiques allemands Flug Revue et Aerokurier entre 1995 et 2016.

3 commentaires

  • Peter

    100’000 USD pour trois écrans, 25 kg donc 8 kg pour chacun d’eux et cela pour l’aviation privée : un poisson d’avril en retard?

  • sydney

    Les accidents des 737 max et du vol AF447 nous montrent que seuls 3 instruments mécaniques sont nécessaires pour piloter…. tout le reste n’est que confusion ))))

    c’est un joke… comme le prix de 100 000 USD je crois.

  • Fbs

    J’aime bien king mais ils ont au moins un zéro de trop sur leur prix. Si ils redescendent pas sur terre (et leurs prix avec), je doute qu’ils en vendent beaucoup
    Et ils risquent pas d’inquiéter beaucoup garmin qui est pourtant loin d’etre bon marché…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.