Accueil » Le sauvetage réussi de l’aérodrome de la Tour du Pin-Cessieu

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Le sauvetage réussi de l’aérodrome de la Tour du Pin-Cessieu
premium

Les usagers de la petite plate-forme aéronautique située à quelques kilomètres seulement de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry ont senti le vent du boulet. Leur résistance bien organisée a permis d'éviter le pire. L'aérodrome de Cessieu vole désormais de ses propres ailes.

8.11.2019

L’aérodrome de Cessieu (La Tour du Pin) dispose d'une piste de 560 m, d'un club-house et de sept hangars. On y pratique en toute convivialité l'avion, le planeur, l'ULM (multiaxes, pendulaire et autogire) et l'aéromodélisme. © 3AC

La révélation de l'aérien à La Tour-du-Pin (Isère) remonte au 9 juillet 1911, lors de la Journée d’Aviation au cours de laquelle Hubert Latham a volé en vedette sur le champ de courses. S'en est suivie en 1924 de la création de l’aérodrome de Cessieu, qui a pris une dimension nationale en 1938 avec la mise en place d'une convention entre le ministère de l’Air, l’aéroclub et la Chambre de Commerce Nord-Isère. Cette dernière s’est alors engagée, avec l’Etat finançant...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Gabriel Gavard

chez Aerobuzz.fr
Pilote avion et ULM depuis 1984, c’est par la construction amateur et les revues techniques (Fox-Echos, qu’il a créée, puis Experimental dont il sera rédacteur en chef) que Gabriel Gavard a abordé la presse aéronautique en 1994. Rédacteur en chef d’Aviasport de 2005 à 2011, collaborateur à Aerobuzz.fr depuis 2012, il est également depuis avril 2017 rédacteur en chef d’ULM-Info.

7 commentaires

  • ddechamp71

    Bravo à vous tous qui avez réussi à sauver cette plate-forme ! Et si un jour elle pouvait être ouverte à la CAP, je viendrai bien volontiers y poser les roues de mon brave Jodel !

  • Philippe Chetail
    Philippe Chetail

    Ah… Le terrain de Cessieu à La Tour du Pin ! IL fut une grande époque où nous y organisions un meeting aérien et faisions venir de très belles machines … y compris un DC8 du Cotam (à l’époque) dont nous connaissions l’équipage qui effectuait un entrainement à St Geoirs… Imaginez un DC8 en finale sur l’herbe de Cessieu et remise de gaz.. Les tentes qui s’envolent, le vacarme du quadiréacteur qui remet plein pot à 50 m du public…. Ça c’était du spectacle !
    Allez faire çà aujourd’hui… le soir vous êtes en garde à vue !!!!

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Un jour, il faudra que Philippe prenne le temps de raconter ses souvenirs d’organisateur de plus de 200 meetings aériens, du plus petits aux plus grands. Au boulot Philippe !

    • stanloc

      A une époque où, probablement quelques aficionados de La Ferté Alais officiaient à Air Inter, il arrivait que le jour de la Pentecôte un Mercure se prenait l’envie de se poser AUSSI sur la piste en herbe. Heureusement que la remise de gaz arrivait à temps. Et le Concorde ??????????? un peu plus haut quand même

  • boucher p.

    Bravo a toute la plate forme , RSA Auvergne Rhone Alpes

  • Jean-Mi

    Bravo à l’équipe qui a permis à l’activité de se continuer !
    Ça fait du bien !
    Mes amitiés aux modélistes du lieu !

  • JMB

    Ravi que ce petit terrain en herbe ou j’ai fait mes premières armes en planeur puisse continuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.