Accueil » Aviation Générale » Le Tracker T24 pourrait revoler un jour en France

Le Tracker T24 pourrait revoler un jour en France

Le Tracker T24, mis à l'abri dans un hangar de la base de Nîmes, pourrait revoler comme avion de collection. © F. Marsaly/Aerobuzz.fr

Arrêtés de vol en décembre 2019 et mis à la retraite de la Sécurité Civile en février 2020, les Tracker attendaient depuis, à Nîmes, que leur sort soit fixé. Si les destinations de ces appareils n'ont pas encore été toutes dévoilées, l'avenir du T24 se précise et le travail combiné de l'Amicale des Pompiers du Ciel et du Musée de l'Aviation de Chasse de Montélimar pourrait bien l'amener à reprendre l'air comme avion de collection.

En 2018, à l’approche du retrait de service des Tracker, certains pilotes, extrêmement attachés à cette machine, ont commencé à s’organiser pour parvenir à en conserver au moins un en état de vol. L’Amicale des Pompiers du Ciel s’est alors rapprochée du Musée de l’Aviation de Chasse de Montélimar, ces derniers exploitant comme avion de collection un biturbine historique, le North American OV-10 Bronco F-AZKM. « Ils ont l’infrastructure adaptée et les compétences » explique Jean-Marc Matéo, vice-président...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.