Accueil » Aviation Générale » Les livraisons d’aviation générale poursuivent leur redressement

Les livraisons d’aviation générale poursuivent leur redressement

Sur les 9 premiers mois de 2022, le français Elixir Aircraft a livré 5 avions pour un montant déclaré de 1,282 M$. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Sur les neuf premiers mois de 2022, l’aviation générale affiche un rebond encourageant. Les livraisons d’avions et d’hélicoptères retrouvent leur niveau d’avant pandémie.

« La demande d’avions d’aviation générale reste robuste alors que notre industrie continue de relever stratégiquement les défis actuels, notamment les problèmes de chaîne d’approvisionnement et les pénuries de main-d’œuvre au sein de notre industrie et des autorités de réglementation mondiales. Les livraisons convergent vers, et dans certains cas dépassent, les niveaux que nous connaissions avant la pandémie, ce qui témoigne de la force de notre industrie et de l’importance et de l’utilité de l’aviation générale et d’affaires. », a déclaré le président et chef de la direction de GAMA, Pete Bunce.

Livraisons d’aviation générale sur les trois premiers trimestres de chaque année

9 mois 20199 mois 20209 mois 20219 mois 2022
Avions Pistons8779019301.012
Avions Turbo348254357383
BizJets516378438446
Total Avions1.7411.5331.7251.841
Montant14,9 Md$11,9 Md$13,5 Md$14,1 Md$
Hélico Pistons141105132137
Hélico Turbine434332410439
Total Hélico575437542576
Montant2,2 Md$1,8 Md$2,4 Md$2,6 Md$
Sources : GAMA

Sur les neuf premiers mois de 2022, les livraisons d’avions à pistons repassent la barre des 1.000 (1.012). On notera les bons résultats de Cirrus Aircraft (366 unités, + 90) et Tecnam (158, +31), mais le fort recul de Cessna (176, -44) et celui de Pipier (115, -20). Pour sa première année dans les chiffres de GAMA, Elixir Aircraft fait état de 5 livraisons.

Côté turbopropulseurs, les constructeurs ont livré 35 avions de plus sur les trois premiers trimestres 2022, par rapport à la même période de 2019. A lui seul, Daher a livré 10 avions de plus (38 pour 2022) dont 29 TBM960, le modèle haut de gamme, d’où une sensible progression de la valeur des livraisons (163 M€ contre 116 M€). Le constructeur français est limité dans ses ambitions par les difficultés d’approvisionnement qu’il rencontre, à l’image de l’ensemble de la filière.

Les constructeurs d’avions d’affaires à réaction affichent les moins bons résultats. Globalement, ils ont livré 70 avions de moins, d’où la baisse du montant des livraisons par rapport à 2019, mais en hausse par rapport à 2021.

Côté hélicoptères, Airbus Helicopters affiche un redressement sensible avec 21 livraisons d’hélicoptères en plus par rapport à 2019 (177 contre 156) et un chiffre d’affaires de 1,246 Md$ contre 820,7 M$. Bell est également en hausse avec 108 hélicoptères contre 83. Idem pour Leonardo : 77 contre 50. Les deux constructeurs d’hélicoptères à pistons, Robinson et Guimbal, sont dans la même dynamique.

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.