Accueil » Livraisons d’avions et d’hélicoptères en hausse au premier trimestre 2018

Livraisons d’avions et d’hélicoptères en hausse au premier trimestre 2018
premium
libre

Les constructeurs aéronautiques membres de GAMA (General Aviation Manufacturers Association) ont réalisé une bonne entame d’année. Ils ont livré +2,8% d’avions en plus et +17,1% d’hélicoptères. Au premier trimestre 2018, tous les voyants sont au vert, sauf celui des avions à pistons. Airbus Helicopters débute mal 2018.

15.05.2018

Après un année 2017 record en terme de livraisons de monoturbopropulseurs TBM 910/930, Daher débute 2018 à nouveau en progression. © Daher

200 avions légers à pistons ont été livrés sur la période contre 203 un an plus tôt. Cette baisse de -1,5% peut être vue comme une stabilisation après une année de hausse (+6,5% avec 1.085 unités). On notera que la baisse est plus forte pour les monomoteurs (-14 unités) et que globalement, ce recul est partiellement compensé par les bimoteurs (+11 unités). A lui seul, Diamond Aircraft a livré 20 bimoteurs dont 17 DA42 (+13) et 3 DA62 (-3), contre 10 un an plus tôt.

Cirrus démarre l’année en forte hausse. Le constructeur américain a en effet livré 74 avions à pistons contre 57 un an plus tôt, auxquels viennent s’ajouter 10 monoréacteurs SF50. En valeur, les livraisons du premier trimestre de Cirrus passent de 43 millions de dollars à près de 78 M$.

Livraisons d’avions au premier trimestre 2018

 

Avions20172018Ecart
Mono Pistons176162-7,95%
Bimoteurs Pistons2738+40,7%
Total Piston203200-1,5%
Mono Turboprop8895+7,95%
Bi Turboprop1420+42,9%
Total Turboprop102115+12,7%
BizJet1301321,5%
Total Avions435447+2,8%
Valeur Totale3,71 Md$3,83 Md$3,3%
Source : GAMA

 

Après un repli de -3,3% (563 avions livrés) en 2017, le segment des turbopropulseurs repart franchement à la hausse, avec un bon de +12,7% (115 livraisons contre 102). Les 13 livraisons supplémentaires se répartissent entre 7 mono de plus et 6 bi. Daher a livré un TBM de plus et Piper 6 de sa famille M. La hausse des livraisons de biturbo est à mettre au compte de Beechcraft (+5) et de Piaggio (+3).

Les livraisons de jets d’affaires sont quasiment stables avec 132 livraisons au premier trimestre contre 130 un an plus tôt (+1,5%). Au bilan, les avionneurs, tous marchés confondus, ont livré 12 avions de plus (+2,8%) pour un montant de 3,83 Md$ en progression de +3,3%.

Livraisons d’hélicoptères au premier trimestre 2018

Hélicoptères20172018Ecart
Pistons5881+39,7%
Turbine129138+7,0%
Total187219+17,1%
Valeur Totale569,2 M$673,7 M$+18,3%
Source : GAMA

 

Côté hélicoptères, les chiffres s’envolent. Les livraisons d’hélicoptères légers à pistons font un bond spectaculaire de près de 40% avec 81 unités. Une performance à mettre au crédit de Robinson qui a livré à lui seul 22 hélicoptères à pistons R22 et R44 de plus. Tous constructeurs confondus, les turbines progressent de +7% avec 19 livraisons supplémentaires.

On notera toutefois le mauvais premier trimestre 2018 réalisé par Airbus Helicopters qui voit ses livraison reculer de 25 unités, soit une baisse de 95,3 M$ (-31,45%). A l’inverse, Leonardo Helicopters, passe de 12 à 29 livraisons, et de 62,6 M$ à 269,7 M$. Bell connaît également une progression spectaculaire de ses livraisons avec 46 unités contre 27 un an plus tôt, mais l’hélicoptériste américain enregistre une chute de leur valeur à 120 M$ contre 161 M$ au premier trimestre 2017 ; celle-ci s’explique par le fait que l’augmentation du nombre des livraisons est due au modèle d’entrée de gamme Bell 505 (25 livraisons en 2018, contre 2 au premier trimestre 2017).

Au total, tous segments confondus, en nombre, la progression des livraisons hélicoptéristes est de +17,1%, soit en valeur une hausse de +18,3%. Ces résultats confirment la tendance enregistrée en 2017. C’est vrai aussi pour les avions.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.