Accueil » MCR Sportage : le p’tit dernier de SE Aviation

MCR Sportage : le p’tit dernier de SE Aviation
premium

Trois ans après avoir racheté Dyn’Aero et relancé la production des MCR, la société SE Aviation vient de lancer son tout premier appareil : le  « Sportage », une petite boule d’énergie moderne, ludique et abordable.

21.09.2021

Le MCR Sportage construit par SE Aviation Aircraft, dernier-né de la famille des MCR. © Bastien Otelli

Alors qu’elle était arrêtée depuis 2017, la production de la gamme des MCR a été relancée après le rachat fin 2018, par SE Aviation, de tous les moyens de production et les droits de propriété industrielle de Dyn’Aero. Cette année, la société pontissalienne dirigée par Éric Fumey et Sébastien Maginot a lancé le premier appareil made in SE Aviation : le MCR « Sportage ». Malgré sa petite taille et son Rotax, qui pourraient laisser croire qu’il entre dans...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Bastien Otelli

chez Aerobuzz.fr
Bastien Otelli travaille depuis 2004 avec la presse et l'édition des choses de l'air… Il a rejoint l'équipe d'AeroBuzz.fr en 2016. Depuis 2013, il est également photographe aéronautique professionnel.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

11 commentaires

  • PlasticPlane

    Les trims du MCR4S que j’ai pratiqué au début des années 2000 étaient actionnés par des servos Futaba, les mêmes que dans mes modèles réduits. Pas dépaysé ! 😊

  • woodplane

    Elle est ou la nouveauté?
    Cette version train classique existe depuis longtemps!

  • Nico

    Bonjour, on a envie de dire enfin! Meme si on savait les MCR repris suite aux problemes de dyn aéro, on ne savait pas bien ce que ça de venait, une nouveauté c est toujours bon signe et interessant, je ne rentrerai pas ds le debat avion /ulm chacun fait comme y veut, le MCR a ses adeptes, poids plumes, charges utiles performances, pilot age, moi je dis longue vie a se aviation nico dijon

  • Piotr

    SE Aviation ?
    J’en étais resté à AKA, quelqu’un peu me documenter svp ?

  • Prudence

    Je ne suis pas certain que la DGAC apprécie vraiment de voir écrit  » …assemblé en usine, prêt à voler ». C’est tout simplement illégale, et j’ai peur que cela attire de gros ennuies à SE Aviation.
    Il s’agit un F-P, une construction amateur. Si il est sous le régime du CNSK (CNRA ce serait encore pire il me semble), l’usine peut faire 49% de l’avion, pas plus. Pourquoi ? Parce que malgré toutes les qualités du MCR (c’est mon avion préféré !), il n’est pas à mettre en toutes les mains. Non pas qu’il soit difficile à piloter dans son domaine de vol « pépère », mais parce qu’il surprendra des gens dans des coins du domaine de vol, décrochage plein gaz, dérapés stabilisés, push-over, décrochage en virage avec de la puissance, etc… Il n’est donc pas en mesure de passer une certification complète. L’autorité part donc du principe (à raison) qu’un constructeur pilote aura forcément pris conscience de cette différence et qu’il l’assumera. Sinon, il n’a qu’a acheter un avion certifié, qui aura montré pattes blanches.
    Pour ce qui est de la version train classique, la c’est une autre histoire, malgré son look génial, je l’ai toujours trouvé difficile à poser, en version UL et ULC. J’imagine qu’avec une vitesse de décrochage plus importante, il est encore un peu plus tricky.
    De meme que les +6G, la définition de base du MCR Club ne l’autorise pas, à moins qu’il y est un vrai dossier de calcul déposé et validé par la DGAC, ce type de G intentionnel n’est pas autorisé. Ceci alors qu’effectivement, en terme de G non intentionnels, le MCR résistera à bien plus.
    Bref, malgré le beau coup de projecteur pour SE, il me semble que c’est trop risqué de parler ainsi de cet avion. Aussi beau et attirant soit il.

    • Jean-Mi

      Il me semble que pour le MCR on pouvait, sur une base « 49% », finir soi-même et à l’usine, avec l’aide des mécanos d’usine et dans l’atelier d’usine, les 51% restant, et être ainsi parfaitement dans la légalité du CNRA, avec la sécurité d’une construction encadrée.
      Il me semble même que d’autres constructeur proposent le même genre de deal.

  • Pierrot

    Oui, sauf que ce n’est pas un ULM en dépit d’une masse max de 490 kg. Sa Vs0 est largement supérieure à 70 km/h. Je ne vois donc pas l’intérêt. Ils n’ont toujours pas compris chez SE Aviation que l’ULM est l’avenir de l’Aviation générale, car moins de réglementations et surtout plus de visite médicale, avec des docteurs en médecine qui ne connaissent rien à l’aéronautique en pratique, et qui mettent des inaptitudes pour des raisons souvent fallatieuses (experience vécue avec 9 ans de procédures judiciaires).

    • alainrac56

      je ne comprends pas tres bien pourquoi vous utilisez ce ton agressif envers une société qui propose une gamme complète de MCR, de l’ULC, qui est ULM, au 4S quadriplace…suffit de choisir chaussure à son pied!
      Un aeroclub ou une société qui fait de la formation à des jeunes qui, souvent, continueront vers une carrière professionnelle, préferera les faire voler sur un avion plutôt que sur un ULM, ne serait-ce que pour pouvoir logger leurs heures. Un ULM convient mieux à un particulier qui fera la maintenance lui-même et sera seul à voler sur sa machine.
      On ne remplacera jamais toute l’aviation générale par des ULM.
      Renseignez-vous avant d’invectiver, et ne vous servez pas de votre aigreur suite à vos déconvenues personnelles pour cela.
      Pour la petite histoire, j’ai aussi fait 17 ans de procédures avant d’avoir la dérogation me permettant d’être professionnel puis pilote de ligne, maintenant à la retraite, je vole en MCR ULM quand je pars avec ma femme, et en MCR4s quand je vais chercher mes petits enfants. On peut donc aimer les deux!

    • Pifou

      ULM avenir : pour le moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.