Accueil » Montée en cadence soutenue du Sonaca 200

Montée en cadence soutenue du Sonaca 200

Sonaca Aircraft prévoit de livrer 20 exemplaires du Sonaca 200 en 2019, le double en 2020 pour atteindre un rythme de 50 par an à partir de 2021. Une deuxième version IFR du biplace école métallique, destinée à la formation avancée, est proposée par l’avionneur belge.

18.04.2019

Le carnet de commandes de Sonaca Aircraft regroupe une cinquantaine de Sonaca 200. © Gabriel Gavard / Aerobuzz.fr

Sonaca Aircraft est entré dans la phase de production en série de son avion-école Sonaca 200. Cinq exemplaires ont déjà été livrés et les deux premiers avions équipés de la suite avionique Garmin G500TXI seront livrés à l’école turque Ayjet en juin 2019. L’objectif pour la première année complète de production est de 20 livraisons.

Sonaca Aircraft place 6 Sonaca 200 en Turquie

Mi-avril 2019, le constructeur belge a mis en service sa nouvelle usine, sur l’aéroport de Namur. Ce bâtiment de 2.000 m2 abrite deux lignes d’assemblage final. « Depuis janvier 2019, nous produisons un avion par mois. Au cours de l’été 2019, nous allons passer à 2 par mois pour atteindre 20 avions cette année », explique Pierre Van Wetter, directeur commercial de Sonaca Aircraft. « Début 2020 nous passerons à 3 par mois, puis 4 par mois. L’objectif est de livrer 40 avions en 2020 et 50 par an, à partir de 2021 ».

Sonaca Aircraft met en avant la construction métallique de son Sonaca 200, plus facile selon lui a réparer. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Pour réaliser cette montée en cadence spectaculaire, l’avionneur s’appuie sur la chaine d’approvisionnement (supply chain) du groupe Sonaca, auquel il appartient. Cet industriel belge est notamment un des sous-traitants du programme A320 d’Airbus. « Actuellement, les sous-ensembles sont produits en Roumanie et les pièces primaires, en Afrique du sud ».

Le Sonaca 200 est une version certifiée CS-VLA extrapolée de l’ULM Sling 2 produit par la société sud-africaine The Airplane Factory. « Nous avons un accord de deux ans avec nos partenaires sud-africains pour lancer la production ». L’assemblage final du Sonaca 200 est réalisé à Namur. Ce biplace de construction métallique a été certifié CS-VLA en juin 2018, soit près de trois ans après la demande initiale déposée en août 2015.

Le Sonaca 200 certifié CS-VLA par l’EASA

Au salon Aero (10-14 avril 2019), Sonaca Aircraft exposait à côté du modèle de base baptisé Sonaca 200 Trainer, équipé d’instruments analogiques (177.500 € hors taxe), le Sonaca 200 Trainer Pro (208.500 € HT), offrant une suite avionique Garmin G500 TXI associée au KI300 d’Honeywell en équipement de secours. Le constructeur, dont le carnet de commandes avoisine les 50 unités, annonce une version IFR certifiée, ainsi qu’un modèle destiné aux formations Upset Prevention and Recovery Training (UPRT) qui, d’ici la fin de l’année 2019, seront intégrées au cursus de formation des pilotes de ligne.

ASL commande deux Sonaca 200

L’avionneur met en avant la robustesse de la structure métallique du Sonaca 200 pour l’utilisation intensive en école de formation. Dans cette logique, on peut imaginer que le choix du Rotax 914 turbo à carburateurs pourra évoluer au profit d’un groupe plus récent à injection, mais une telle modification impose une nouvelle certification. L’école d’aviation New CAG, qui exploite sur l’aéroport de Namur, deux exemplaires du Sonaca 200, se dit actuellement satisfaite du 914.

Equipé d’une suite avionique Garmin G500 TXI, le Sonaca 200 est destiné à la formation des pilotes professionnels. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Sonaca Aircraft met en place son support client. Trois centres de maintenance agréés sont désormais en service en Belgique, en Hollande et en Grande-Bretagne, où le premier Sonaca 200 immatriculé doit être livré en avril 2019.

Aerobuzz.fr

Spécifications du Sonaca 200

© GG/ Aerobuzz.fr

  • Moteur : Rotax 914F
  • Puissance max. : 115 ch
  • Envergure : 9,15 m
  • Longueur : 7 m
  • Masse à vide : 460 kg
  • Masse maxi au décollage : 750 kg
  • Capacité carburant : 150 l (2 x 75 l)
  • Vitesse de croisière : 115 nœuds
  • Prix : à partir de 177.500 €

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.