Accueil » Comment Red Bull Air Race a convaincu la DGAC

Comment Red Bull Air Race a convaincu la DGAC
premium

En 2018, pour la première fois de son histoire, le Red Bull Air Race organisera une manche de son championnat du monde en France. Ce sera du 20 au 22 avril, dans la baie de Cannes. Les deux précédentes tentatives avaient avorté. La troisième a été la bonne. Les organisateurs qui ont réussi à convaincre la DGAC, mais aussi la FFA, seront sous très haute surveillance. L'enjeu est de taille : la France qui aligne le plus important contingent de pilotes (6) sur le circuit Red Bull Air Race, offre aussi plusieurs autres sites qui intéressent les organisateurs.

28.12.2017

Prochainement sur la Croisette… Une tour de contrôle !
© Red Bull Content Pool

Depuis 2003, date de la création du championnat, Red Bull a plusieurs fois fait du pied à la France pour qu’une Air Race se déroule sur notre territoire et, par deux fois, des négociations avaient débuté… Deux rendez-vous manqués… En 2008, Red Bull et la Direction Générale de l’Aviation civile (DGAC) étaient sur le point de conclure un accord lorsque le crash d’un racer MG-03 Harmattan causa la mort de son pilote, lors d’une course aérienne sur l’aéroport de Castres-Mazamet. Le Bureau...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Bastien Otelli

chez Aerobuzz.fr
Bastien Otelli travaille depuis 2004 avec la presse et l'édition des choses de l'air… Il a rejoint l'équipe d'AeroBuzz.fr en 2016. Depuis 2013, il est également photographe aéronautique professionnel.

5 commentaires

  • Pascal

    Bonjour,

    N’étant pas abonné premium, je n’ai pas accès à l’intégralité de cet article qui, peut-être, nuance un peu les propos énoncés dans l’introduction.
    De mon point de vue, cela pourrait être catalogué pour l’instant comme un souhait pour l’année 2018: la période est propice et je comprends que l’on puisse se laisser aller à l’euphorie au détour des bulles de champagne.
    Néanmoins, je suggère à M. Otelli d’être un peu plus prudent dans ses affirmations car cela me paraît un peu tôt d’affirmer que Red Bull Air Race a réussi à convaincre la DGAC.
    Cordialement,

  • LOTSER68

    Quand on voit ce qu’on subit lors de l’organisation des meetings, ce n’est pas la DGAC que je crains , ce sont les services et les sous chefs des départements et des préfectures qu’il va falloir observer…

  • Philippe MORILLON

    Où peut on avoir des places, mais je pense que cette compétition doit être à guichet fermé !

  • Monti

    Bonjour,
    Un site qui serait idéal , au dessus du lac d’Aix les bains .
    Entre la montagne du Revard et la dent du Chat .
    La piste de Chambéry au bout du lac et les spectateurs sur l’esplanade.ce serai super et en sécurité ,
    Faut bien rêver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.