Accueil » Aviation Générale » Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé

Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé

Jérémy Caussade rêve de comparer en vol les performances du D551 avec celles du P-51D et du Spitfire Mk XII

Jérémy Caussade rêve de comparer en vol les performances du D551 avec celles du P-51D et du Spitfire Mk XII. © DR

Gonflés par le succès du vol du centenaire de la première traversée de la Méditerranée, Jérémy Caussade et son équipe Réplic’Air se lancent dans la construction d’une réplique du Dewoitine D551, le chasseur français de la seconde guerre, qui aurait du affronter le Me-109. L’armistice de juin 1940 a été signé avant que le D551 n’effectue son premier vol.

Jérémy Caussade veut reprendre le programme D551, là où ses ainés ont été obligés de l’abandonner, le 10 juin 1944, c’est à dire à la veille du premier vol. Celui qui a su commémorer de la plus belle des manières le centenaire de l’exploit de Roland Garros, s’est mis en tête de faire voler l’avion d’arme qui aurait du incarner le chasseur français de deuxième génération dans les combats aériens de la Seconde guerre mondiale.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

41 commentaires

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    il est magnifique cet avion.
    tous mes voeux de succès,
    je vais suivre attentivement le projet, réfléchir si je peux y trouver place comme cinéaste, ça commence forcément par l’écriture.
    amitiés à toute l’équipe

    Luc

    Répondre
  • par Association Réplic'Air

    Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bonjour à tous,

    Un grand merci pour vos encouragements qui nous touchent et nous motivent…
    Plus d’informations à venir sous peu, puisque l’atelier de construction de nos chasseurs sera opérationnel en tout début d’année 2015. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant via Aerobuzz et notre site internet.

    Pour répondre aux différentes questions :
    * Rarel : Oui il serait techniquement possible de remotoriser un D551 par un Allison, dans le même esprit que les Yak3. Cependant, l’intêret historique de la reconstruction en serait diminué, en même temps que se pose de nombreux soucis d’adaptation. Il nous semble important de renforcer les rangs des deux seuls avions au monde (sic!) volant avec un V12 Hispano, pour varier les plaisirs et « ré équilibrer » la balance. Dit autrement, nous alllons poursuivre notre quête d’Hispano V12…

    * Jojobargeot : Effectivement la ressemblance est troublante, nous nous étions fait la même remarque! A noter également une simitude intéressante avec le prototype du Curtiss XP37, à la base du P40 🙂

    Bonnes fêtes à tous, à très bientôt pour suivre la construction du D551 dès 2015…
    Aéronautiquement,

    L’équipe Réplic’Air

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Merci de nous faire rêver mon grand père étais mécano sur 520 avant les bombardement il aurais étéaussi comptent que moi de vois votre travail courage

    Répondre
  • par LASCURETTES Jean-Luc

    Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bonjour,
    Je viens de lire le contenu de cet article et les différents posts vous encourageant.
    Je trouve votre projet des plus exaltant. Je souhaite la pleine réussite de votre entreprise avec les joies et les émotions fortes qui vont avec et qui vous nourriront.

    Comme beaucoup d’autres, je sais qu’en France, il est difficile de conserver les remarquables réalisations que nos ingénieurs ont su concevoir au fil du temps.
    Seuls les passionnés par leurs initiatives personnelles y arrivent. La vôtre n’en possède que plus de mérites et d’éclats !

    En 1976, je me trouvais sur la BA 103 de Cambrai-Epinoy dans le 59, en protection du Mirage IV, encore vecteur nucléaire (très bel avion d’ailleurs).
    j’ai eu, à ce moment-là, l’occasion de voir arriver en bout de piste, un groupe de trois personnes (aviateurs mécaniciens) qui cherchaient le parc à ferraille de la base à la recherche d’éventuels éléments de Dewoitine 520.
    Cette recherche sur toute les bases aériennes de France, devait aboutir à la reconstitution d’un exemplaire de cet avion, modèle de chasseur qu’à l’époque je ne connaissais pas.
    Depuis, j’ai découvert la silhouette et l’histoire de ce bel appareil qui aurait pu changer le cours de la bataille aérienne de 1940…dont-il nous reste aujourd’hui 3 exemplaires !
    Aucun ne vole pour le plaisir de nos yeux…Dommage !

    Que vive le D 551 dans le ciel toulousain et partout
    ailleurs pour le plaisir de tous !
    L’appareil est superbe dans ses formes épurées.
    Très bon choix !

    Pleine réussite à vous dans cet exceptionnel défi.
    Beau geste de bravoure !!!

    Comment peut-on suivre les différentes étapes de votre parcourt ?

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    à 84 ans, je suis très heureux de voir des jeunes!!! qui nous font encore réver mon papa, était tourneur chez gnome et rhone de 1941 à 1944 boulevard kelerman à paris il tournait les vilbrequins des moteurs d’avions triste periode!!! mais les souvenirs sont toujours présents fan d’aviation, depuis toujours,il était temps, de montrer à nos enfants le savoir faire de nos anciens sans (bac +x)!!! mais qui se metais les mains dans le cambouis.

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Je suis un peu amer,j’ai visité plusieurs musées anglais qui exposent des machines dont quelques unes, uniques . Et chez nous, en France, ,berceau de l ‘ aviation, on a pas la culture de cette épopée. Dewoitine Bloch Farman : plus rien à montrer
    Triste, je suis.

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Serait-il possible techniquement de le motoriser en Allison V-1710 si aucun Hispano n’est trouvé ou si d’autres exemplaires sont construits ultérieurement ? Il serait intéressant de le développer en petite série pour collectionneurs et les Allison sont relativement courants !

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Magnifique projet, je lui trouve un air de Mig-1, cependant je le pense plus petit compte tenu de sa motorisation dont le pendant soviétique, le Klimov Vk-105 et suivants dérivé de l’Hispano Suiza équipaient les Yakovlevs choisit par le Nomandie-Niemen, ce qui n’était pas le fruit du hasard. A moteur plus léger, je devine donc une cellule plus légère, est-ce le cas?

    Répondre
  • par Association Réplic'Air

    Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bonjour à tous,

    Le travail se poursuit tant sur le plan technique que sur la recherche de moteurs & équipements, avec quelques réussites à confirmer dans les jours à venir.

    Ian, le plus simple est de nous contacter via le site internet, puisque le fond de dotation est en train de se mettre en place! Affaire à suivre dès que nous aurons des nouvelles de ce côté là.

    Une version ULM? Pourquoi pas, il en existe bien les autres warbird de la WWII

    A très bientôt, et n’oubliez pas, si vous avez un Hispano 12Y51 ou Saurer HS51 dans votre garage, nous sommes intéressés!

    Aéronautiquement,

    L’équipe Réplic’Air

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Quelle mouche les a piqué en 1950 pour envoyer un exemplaire unique à la ferraille? Quelle tristesse! Une copie ulm ne pourrait-elle pas voir le jour également, il existe bien un Me-109 TR mù par un R582…

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Salut les Caussade’s boys!
    Bravo pour l’idee.
    A qui envoie t-on les sous pour participer ?
    Amivolement
    Jan Tutaj

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bravo! Quel magnlfique projet! Si vous y arrivez,soyez surs que vous realiserez le reve qu on ne croyait plus devenir realite! C est ce dont on reve depuis notre jeunesse, je pense que beaucoup d amoureux de l histoire aeronautique francaise seront d accord avec moi.Continuez! Cordialement

    Répondre
  • par Jean Pierre COUSINET

    Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Imaginer un instant un D 551 avec un moteur HISPANO SUIZA de 2000 CV.

    Sans commentaire .

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Alors c’est du sérieux, quelle joie! Bravo à Replic’Air. Jean.

    Répondre
  • financement participatif?
    Bonjour,

    Existe t il, ou est il prévu, un financement participatif?

    Je serais ravi de participer à ce projet à mon échelle (c’est à dire à peine un marche pied) pour voir voler ce beau joujou!

    Bravo pour cette initiative, je vous souhaite d’aller jusqu’au bout

    Répondre
    • par Association Réplic'Air

      financement participatif?
      Bonjour Jérôme,

      Merci pour votre question!
      Effectivement nous sommes actuellement en préparation d’une structure pour proposer du financement participatif, et serons en mesure de l’ouvrir officiellement d’ici un ou deux mois. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant ainsi que les autres lecteurs d’Aérobuzz!

      Ce financement participatif nous aiderait dans un premier temps à soutenir nos campagnes de recherches et de rachats de moteur d’origine Hispano Suiza 12Y51 (ou Saurer HS51, construction sous licence)

      Aéronautiquement,
      L’équipe Réplic’Air

      Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Petite rectification historique (non aéronautique) : c’est le 22 juin 1940, et non le 10 juin comme indiqué dans le texte, que l’armistice avec l’Allemagne a été signé.

    Répondre
  • par Association Réplic'Air

    Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bonjour à tous,

    Une fois de plus, merci!
    Votre intérêt pour notre projet nous touche profondément.

    Pour terminer sur le sujet du choix du D551 plutôt qu’un Arsenal, un MB, ou un autre Dewoitine, disons que pour nous, le D551 représente toutes les valeurs chères à Réplic’Air :

    * Disponibilité exceptionnelle de documents d’époque (plans, dossiers de calcul, photos, etc…)
    * Avion extrapolé d’une formule aérodynamique connue (D550), bénéficiant des retours d’expériences opérationnels du D520
    * Une esthétique et une pureté des lignes très plaisante
    * Un moteur Hispano Suiza certes rare, mais ayant fait ses preuves
    * Un avion dont dès la conception, l’optimisation du cycle de fabrication et la complexité de réalisation ont été rationnalisé à l’extrême

    Mais il serait admirable de voir repartir des projets comme le VG33 ou le MB157!!

    Pour répondre spécifiquement :

    @ Gilbert : Nous reconnaissons bien là des arguments de spécialiste, dont nous ne pouvons que partager à 200% l’analyse! Le D520 est bien plus complexe à fabriquer que le D551, à tous les niveaux. Et oui, comme préssenti, Fabien est notre Responsable du Bureau d’Etude 🙂

    @ Michel : L’ensemble des 16 appareils ont été détruits pendant ou peu de temps après la guerre (2 Prototypes + 14 pré-série + 4 D552 de reconnaissance)

    @ MCFLY77 : Effectivement, nous sommes en contact avec le Musée Safran de Melun, qui receuillle en son sein une quantité anormalement élevée d’experts Hispano Suiza au métre carré!

    @ Aurélien : Nous comptons bien montrer que l’aéronautique française était compétitive même dans ces périodes troublées

    Au plaisir d’échanger avec l’ensemble des passionnés sur le D551,

    Aéronautiquement,

    L’équipe Réplic’Air

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bonjour,

    Je pense que le but de Réplic’air, c’est de nous faire rêver, c’est la clé pour continuer à aimer passionnément l’aéronautique avec un grand A.
    Merci pour ce superbe cadeau de fin d’année!!!

    Christophe

    Répondre
  • excellente initiative mais un VG33 aurait
    Certes le D550 aurait pu être un excellent avion.
    On retrouve la silhouette de son aîné en plus fin encore. Mais pourquoi pas l’Arsenal VG 33 qui lui a volé et dont le moteur HS 12Y45 existe encore en plus grand nombre dans les réserves du musée de l’air et qui a été utilisé encore il a une trentaine d’année pour le D520 en vol du musée de l’air ?. En plus on sait que c’était un avion qui avait des caractéristiques de vol excellentes;meilleures même que le D520…
    Au fait une coquille certainement dans la date du 12 juin 194″4″ certainement 194″0″ plutôt. non ???
    Où se trouvait le D551 en statique jusques dans les années 1950 avant qu’il ne soit ferraillé ?
    Tous mes voeux à Réplic’Air pour la réalisation son projet.

    Répondre
  • par Jean-pierre MONTREUIL

    Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Un beau projet aussi ambitieux que de remettre en vol un Sikorsky H34…. notre équipe vous apporte tous nos encouragements.

    Répondre
  • par Gilbert Godaillier

    Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bonsoir,
    Voilà une bonne nouvelle.
    La première réaction des gens est de dire pourquoi pas un D520 ? Je dis que on a 3 D520, même s’ils ne voleront plus. Il y a aussi un ULM (discret) au 8 ou 9/10ème à Montpellier; Le D551 est un témoignage d’un savoir faire comparable à celui des constructeurs étrangers.
    De plus, je sais que le D520 n’est pas si facile que ça à construire, il n’y a qu’à voir simplement le moulage du train d’atterrissage. Et la photo ne montre pas l’intérieur!
    d’après les quelques infos que j’ai, le D551 devrait être plus simple, donc plus de chances d’aller au bout d’une réplique exacte. Je présume que Fabien R. est dans l’équipe ?
    Une petite info que vous connaissez peut-être, d’après mon pied à coulisse, les longerons de fuselage en oméga de Dewoitine se retrouvent dans les Fouga Magister.
    bravo et bon courage.
    Gilbert

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Certes le D550 aurait pu être un excellent avion.
    On retrouve la silhouette de son aîné en plus fin encore. Mais pourquoi pas l’Arsenal VG 33 qui lui a volé et dont le moteur HS 12Y45 existe encore en plus grand nombre dans les réserves du musée de l’air et qui a été utilisé encore il a une trentaine d’année pour le D520 en vol du musée de l’air ?. En plus on sait que c’était un avion qui avait des caractéristiques de vol excellentes;meilleures même que le D520…
    Au fait une coquille certainement dans la date du 12 juin 194″4″ certainement 194″0″ plutôt. non ???
    Où se trouvait le D551 en statique jusques dans les années 1950 avant qu’il ne soit ferraillé ?
    Tous mes voeux à Réplic’Air pour la réalisation son projet.

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bon courage à cette équipe pour la réalisation de cet avion. Vous donnez à cet avion la gloire qu’il n’a jamais eue. Grâce à vous, l’aéronautique française de la Seconde Guerre Mondiale sera sûrement un peu mieux connue. On se souvient toujours du Spitfire en tant que meilleur avion de la Seconde Guerre Mondiale, mais le D551 aurait pu le détrôner. Bonne chance à vous, battez-moi ce Spitfire: montrez aux anglais qui a les meilleurs avions!

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bien sûr, c’est magnifique. Quand on pense à tous ces avions français encore en état en 1946 et qui ont été ferraillés sans autre forme de procès. Quelle honte de ne voir qu’un D 3801 suisse et un H 75 anglo saxon pour représenter la belle aviation française de 1940. L’Amiot de Dugny a brulé, le D 520 écrasé tuant M. Bove. Le Simoun également tuant M. Prost. Il ne reste rien. Bravo en tout cas à JM Garric pour son Potez 63/11. A quand un Bloch 152, même en statique ? Quand donc sera fini le Caudron 714 de Dugny ? Merci encore Replic’air pour nous faire rêver à des lendemains qui chantent !

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Quelle merveilleuse nouvelle ! Bravo !
    Jamais volé, certes, mais de loin le plus bel avion du Monde, battant même son grand frère le 520. Vivment le premier vol ! MERCI !!!

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    J’ai oublié de vous dire bravo et bonne chance ! Beau projet !
    Cordialement.

    Répondre
  • par Association Réplic'Air

    Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bonjour à tous,

    Un grand merci pour vos encouragements… qui nous touchent, nous honorent, et nous motivent plus que tout pour concrétiser le challenge que nous nous sommes fixés. Le but est identique au projet Morane : Apprendre, Comprendre, Echanger & surtout prendre du plaisir!

    Pour répondre aux points spécifiques :

    @ Antoine : Merci pour la proposition! Nous ne manquerons pas de vous contacter pour en discuter plus en détails

    @ SPLS : Pour le choix du D551 plutôt que le D520, les raisons sont multiples, mais nous préférons nous fier à l’homme qui était de loin le plus qualifié pour parler ce ces avions, à savoir Marcel Doret. Voici une petite citation qui résume le « pourquoi du comment » :

    « Jusqu’à maintenant, le D520, prédécesseur du D550, était à mes yeux le plus fin coursier que je connaisse. Eh bien! ce dernier-né de la famille des monoplaces de chez Dewoitine détrône à un point tel son aîné que ce dernier, il faut en convenir, devient un percheron à côté du pur sang avec qui je viens de faire ce galop d’essai. » Marcel Doret, Trait d’Union avec le Ciel.

    @ SPLS bis : Concernant le MB157, nous ne partageons pas forcément le même avis sur les spécifications techniques comparées au D551. Cela dit, nous serions ravi de voir une équipe se lancer dans la reconstruction de ce bel oiseau. Pour nous, notre choix est fait!

    Aéronautiquement,

    L’équipe Réplic’Air

    Répondre
    • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
      Super projet, pour le moteur HS, avez vous prie contact avec le musée SAFRAN à Reau , (seine et marne)? Il pourront peut être vous aider sur le plan documentaire.
      Bon vol

      Répondre
    • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
      SAFRAN est déjà sur le projet a travers l’AAMS (Amicale des Amis du musée SAFRAN) depuis prés d’un an
      Nous travaillons a la remise en état du moteur HS 12 Y 51

      Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Question candide : qu’est devenu le prototype original du D551 ?

    Bravo pour cette initiative que nous pourrons sûrement suivre dans les colonnes d’Aerobuzz.

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bonjour,
    fana et photographe d’avions, il y a bien longtemps, je me demandais pourquoi une association aéronautique ne se lancerait elle pas dans ce pari peut être un peu fou que de construire un Dewoitine, je pensais plus spécialement au 520 et voilà qu’aujourd’hui c’est chose faite pratiquement, un GRAND BRAVO à Mr. Caussade pour cette idée et j’ose espérer être présent lors de son futur vol.

    Répondre
  • par christian seveillac

    Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Reconstruire un Déwoitine? Quelle magnifique, quelle formidable idée… Le Dewoitine 520 me faisait rêver, adolescent, et continue à me faire rêver, maintenant, que je suis titulaire de la carte de la carte vermeille…
    Bref, bravo à tous les initiateurs de ce très beau projet!

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Et pourquoi pas regarder du côté du Bloch MB157 ? Machine comparable au D551, avec un gros moteur en étoile de 1500 cv (comparable aux moteurs américains et russes que l’on peut facilement trouver sur le marché) et donné pour avoir des performances extraordinaires ! Le MB 157 était en plus magnifique (genre P47 en plus fin) et on peut dire que c’est la machine française qui a le plus intéressé les occupants allemands !
    Cordialement.

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Ah, j’en tombe de joie !
    Pas la peine de dire BRAVO, les encouragements sont évidents
    Si par hasard, il existe ou existera un lien RSS qui nous tiendra au courant de l’évolution du projet, mettez moi sur la liste !
    Ma première « piqûre » aéro, je l’ai subie en voyant les OLYMPUS 593 au banc à Melun Villaroche
    Ca ne nous rajeuni pas…

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Et pourquoi pas plutôt le D520 qui, lui, a une vraie histoire, et plutôt glorieuse d’ailleurs…Le moteur, à la bonne puissance, sera plus facile à trouver…Et surtout plus aucun D520 ne vole depuis des années !

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Pas plus tard que samedi dernier Jérémy me racontait cet extraordinaire pari. Et je crois qu’avec les aides que lui et ses comparses ont su (ce n’est pas comme « dû » à qui il faut un chapeau de gendarme !) nouer, nous sommes nombreux ici à Toulouse à croire qu’ils vont y arriver.
    Cela me fait penser qu’un Potez 25 avec son moteur d’origine se languit en état d’achèvement. Plus de nouvelles de son constructeur et des amis de la Montagne Noire qui voulait le terminer mais n’avait pas les sous pour le racheter. J’espère que la machine n’est pas partie aux States.
    Sinon, euh Gil, l’armistice, c’était le 22 juin 40. Dit amicalement.

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bonjour Mr Jérémy
    Ingenieur GMP en R&D, maintenant en retraite, ce serait avec grand plaisir que de vous aider dans ce challenge accessible avec une belle équipe passion et raison!
    Contacter moi au 0607496652
    Bien cordialement

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Superbe idée, super projet!

    Répondre
  • Réplic’Air s’attaque au Dewoitine D551, le chasseur qui n’a jamais volé
    Bon vent pour ce superbe projet!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.