Accueil » Aviation Générale » Un système de gestion du trafic de drones testé à Salon-de-Provence

Un système de gestion du trafic de drones testé à Salon-de-Provence

L’ONERA et l’Armée de l’air viennent de réaliser des essais en vol impliquant un drone civil multirotor et un avion léger (Jodel D-140R) de l’Armée de l’air. Ces essais avaient pour objectif de tester le système de gestion de trafic de drones LLRTM (Low Level RPAS Traffic Management) dans différents scénarios.

L’ONERA et l’Armée de l’air ont menés leurs essais se sont déroulés, le 6 décembre 2017, sur la base aérienne 701 de Salon-de-Provence. Les moyens mis en œuvre, alors tous deux coopératifs, étaient un avion monomoteur Jodel D140R et un drone multirotor. © ONERA

Pour les besoins de l’essai, l’avion remorqueur de planeurs, un Jodel D-140R de l’Escadron d’Instruction au Vol à Voile de l’Armée de l’air, a effectué plus de quarante passages à proximité d’un drone opérant à basse hauteur, en combinant des altitudes relatives, des vitesses et des angles de présentation divers. Plusieurs configurations d’utilisation ont été testées, impliquant un travail conjoint avec le télépilote du drone et un gestionnaire de trafic.

Le drone utilisé, de type multi rotor et équipé d’un dispositif d’identification LLRTM Le projet de recherche LLRTM (Low Level RPAS Traffic Management) est soutenu par la région PACA et BPI France. Il réunit un consortium composé de la société Atechsys, de l’ONERA, de Geopost et de la DSNA, pour une durée de 3 ans (2015-2018). Il a pour objectif de développer un système pour la gestion du trafic de drones en espace non contrôlé en dessous de 500 pieds sol. Ce système s’appuie sur la technologie FLARM. Il comporte un segment air et un segment sol, et il remplit les fonctions d’identification et de localisation des drones et du trafic environnant, en apportant une aide pour le maintien de la séparation et l’évitement de collision. miniaturisé, était mis en œuvre par la start-up Atechsys. L’avion D140-R mobilisé par l’Armée de l’air était, lui, équipé d’un FLARM, dispositif d’aide à la prévention de collision aérienne breveté par l’ONERA et interopérable avec celui du drone.

« Ces essais ont permis de valider l’architecture du système et de confirmer les choix de conception de l’interface utilisateur du système (IHM), préalablement testée en simulation, ainsi que les préférences des utilisateurs. », précise l’ONERA. « Les alertes de conflits et l’aide apportée pour la réalisation des manœuvres d’évitement se sont avérées efficaces dans ces conditions de vol réalistes» a déclaré Patrick Le Blaye, ingénieur de recherche à l’ONERA.

« Cette expérimentation valide le principe du système LLRTM, qui permet d’assurer la sécurité en cas de conflits entre drones et avion légers », a ajouté Claude Le Tallec, expert transport aérien personnel à l’ONERA.

Les prochains essais du projet devraient se focaliser sur les opérations hors de portée visuelle, en situation opérationnelle sur la ligne de transport de colis ouverte dans le Var avec DPDgroup, numéro 2 de la livraison de colis en Europe.

Aerobuzz.fr

 

A propos de Aerobuzz

Actualité aéronautique, transport aérien, aviation générale, défense, industrie, drones, hélicoptères, emploi, agenda.. Tout est sur Aérobuzz.fr.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

80e79bc090140b1f3b375a6f31580217nnnnnnn