Accueil » Ce n’est pas encore la reprise des ventes d’avions d’affaires

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Ce n’est pas encore la reprise des ventes d’avions d’affaires

Honeywell revoit à la baisse ses prévisions de ventes d’avions d’affaires neufs sur les 10 ans à venir. Les opérateurs semblent vouloir privilégier l’occasion.

23.10.2019

Cessna présente à la NBAA 2019 son nouveau vaisseau amiral, le Citation Longitude, fraichement certifié. © Textron Aviation

Sur la décennie à venir, 2020-2029, Honeywell prévoit la livraison d’un peu plus de 7.600 avions d’affaires. C’est 1 à 2 points de moins que les prévisions de 2018. En valeur, le total des livraisons devrait avoisiner les 248 milliards de dollars. Selon les analystes américains, les opérateurs opteraient pour des avions d’occasion, dans une proportion plus grande, de l’ordre de 32% sur les 5 ans à venir, soit 8 points de plus que les précédentes projections de 2018.

Sur le 7.600 avions neufs qui pourraient être livrés dans les dix ans à venir, 42% seraient des « grandes cabines », 29% des « midsize » et 29% des petites cabines. Les modèles haut de gamme représenteraient en valeur 73% du total.

Pour 2019, Honeywell prévoit entre 690 et 700 livraisons de jets neufs. Quant à 2020, il table sur une hausse de 7% due à la montée en puissance des cadences de productions des nouveaux modèles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.