Accueil » 19 passagers pour le Twin Otter DHC-6-300HG

19 passagers pour le Twin Otter DHC-6-300HG

Le DHC-6-300HG modifié par la société californienne Ikhana. © Ikhana

La société Ikhana, basée sur l’aérodrome de French Valley en Californie, vient de faire valider par la FAA une extension de certification (STC) relative au DHC-6-300 Twin Otter, lui autorisant une masse maximale au décollage de 14.000 livres (6350 kg) soit 1.500 livres (680 kg) de plus, en catégorie standard.

Le STC RWMI DHC-6-300HG autorise les décollages en utilisant l’intégralité des 750 cv de ses deux PT6A-34 en bénéficiant des performances de ses nouvelles hélices « cimeterres » conçues par Raisbeck et Hartzell, plus efficaces et moins bruyantes. Ce gain de masse maximale, obtenu également par des évolutions structurelles, permet d’augmenter le nombre de passagers, jusqu’à 19 désormais, ou bien d’étendre l’autonomie de l’appareil.

Ikhana possède différents STC relatifs à l’augmentation des masses maximales au décollage (MTOW) des différentes versions de l’avion, 5.670...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • La TAT exploitait déja en 1972 à 1975 2 DHC-6 Twin-Otter 200 (F-BTAO et F-BTAU) en 19 places.

    Amitiés.

    C. RAVEL

    Répondre
    • Le type certificate A9EA de la FAA indique un nombre max de siège de 24 (séries 100, 200 et 300), qui n’est jamais utilisé. En para, on embarque 21 parachutistes. En transport public, il y a toujours 19 places. Le facteur limitant est plutôt la masse max au décollage (11579 Lbs pour le 200 et 12500 Lbs pour le 300). Tout le monde décolle quasi-systématiquement à la masse max.
      Happy landings

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.