Accueil » Akka Technologies signe le cockpit de l’Integral d’Aura Aero

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Akka Technologies signe le cockpit de l’Integral d’Aura Aero

Aura Aero a fait appel à Akka Technologies pour la réalisation du prototype du cockpit de son futur avion-école de voltige.

24.06.2019

La maquette du cockpit de l'avion de voltige Integral d'Aura Aero est signée Akka Technologies qui a mis à profit son expérience de la conception d'habitacle de voitures de course. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Le successeur du CAP10 prend forme. Au salon du Bourget Aura Aero qui est venu en force, exposait le fuselage du premier Integral à train classique ainsi qu’une maquette du cockpit du futur avion biplace de voltige. Aura a fait appel à Akka Technologies pour cette phase du développement de l’habitacle, pour gagner du temps et éviter les pièges. Le prototype a été réalisé en 45 jours seulement. Cet aménagement sobre et élégant se présente sous l’aspect d’un « cockpit innovant, simple et moderne répondant aux besoins de différents utilisateurs. », souligne Jean-Franck Ricci, Directeur Général du groupe Akka.

Pour Jérémy Caussade, Président et co-fondateur d’Aura Aero, cette maquette grandeur nature « permet aujourd’hui d’appréhender efficacement les intentions stylistiques aux lignes épurées et contemporaines qui préfigurent la signature des avions de la famille Integral, Espaces de Vie et de Passion « . Plus prosaïquement, Jérémy Caussade et son équipe ont bénéficié du savoir-faire d’Akka en matière de conception de voiture de course. Ils comptent sur ce retour d’expérience pour mettre au point l’industrialisation de l’habitacle avec à la clé une grande qualité perçue.

Aura Aero présente l’Intégral, le digne héritier du Cap 10

Ce partenariat avec Akka illustre une fois de plus la capacité de Jérémy Caussade et de son équipe à entrainer dans leurs projets des spécialistes incontestés. Ils l’ont démontré avec la réplique du Morane Saulnier type G de Roland Garros, et avec la construction en cours du chasseur français Dewoitine 551. L’Intégral suit la même trajectoire.

Gil Roy

Un commentaire

  • mikefox

    Hello,
    Je pense qu’un appui-tête sur un avion de voltige est une très mauvaise idée …
    On est pas dans une voiture de course là. Il faut pouvoir bouger la tête dans toutes les directions (cf tous les autres avions de voltige présents sur le marché). Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.