Accueil » Bonne entame de championnat pour les pilotes français du Red Bull Air Race 2018

Bonne entame de championnat pour les pilotes français du Red Bull Air Race 2018

Les trois pilotes français, François Le Vot, Mikaël Brageot et Nicolas Ivanoff rapportent tous au moins un point d’Abu Dhabi où s’est déroulée, les 2 et 3 février 2018, la première manche du championnat du monde 2018 Red Bull Air Race. Prometteur en vue de la première manche française de l’histoire de cette course, les 21 et 22 avril 2018, à Cannes.

4.02.2018

Après un bon début à Abu Dhabi, François Le Vot étrennera à Cannes (21-22 avril 2018) une nouvelle paire de winglets. © Andreas Langreiter / Red Bull Content Pool

Les conditions de vol étaient parfaites. Cette première manche a donc permis d’évaluer très précisément où en sont les 14 équipes dans leur préparation. Les conclusions sont plutôt à l’avantage des français puisque François Le Vot se classe 7ème et décroche ses 4 premiers points de la saison 2018. Mikaël Brageot est huitième et empoche 3 points. Nicolas Ivanoff, 10ème et 1 point, limite la casse. La victoire revient à l’américain Michael Goulian.

Comme François Le Vot, Mikaël Brageot (ci-dessus) est à la recherche d’un partenaire. © Naim Chidiac/Red Bull Content Pool

Lors de l’entrainement sur le site d’Abu Dhabi, en début de semaine, Ivanoff a endommagé un saumon de son Edge 540 V2, en heurtant un pylône avec l’aile. Il a du faire la course avec un des avions affectés aux Challenger. S’il s’agit d’un modèle analogue, il n’est pas préparé de la même manière. Il est en conséquence beaucoup moins rapide, de l’ordre de 1 à 3 secondes selon le français qui a néanmoins réussi à rapporter un précieux point de ce week-end galère.

Celui qui s’en sort le mieux des trois français est François Le Vot qui entame sa quatrième saison avec un énorme capital confiance. L’avion Edge 540 V2 commence à être bien réglé et le pilote est physiquement affuté. « Nous sommes décidés à prendre un peu plus de risque. Nous essayons de nous approcher des limites », expliquait Le Vot à l’issue de sa course.

Nicolas Ivanoff retrouvera son Edge 540 V2 sur la Croisette. © Balazs Gardi / Red Bull Content Pool

Mikaël Brageot donne également l’impression d’être prêt. La perte de son partenaire principal, dans l’entre-saison, ne l’a pas apparemment empêché de se préparer correctement. Sur son magnifique MXS-R chromé, il est parvenu à se hisser jusqu’au quart de final (Round 8) pour la quatrième fois consécutive.

Au vu de leur entrée en compétition, la première manche française de l’histoire du Red Bull Air Race qui aura lieu à Cannes les 21 et 22 avril 2018, s’annonce bien pour les trois pilotes français qui pour la première fois aussi, vont enfin pouvoir évoluer devant leur public.

Gil Roy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.