Accueil » Début des essais en vol de l’OPV Targus d’Indra

Début des essais en vol de l’OPV Targus d’Indra

Le constructeur espagnol Indra a réalisé une première série de vols de son OPV (Optionally Piloted Vehicule) dans un espace aérien non-ségrégué, en Galice.

15.07.2020

L'OPV Targus d'Indra est développé sur une base d'avion léger bimoteur Tecnam. © Indra

Le Targus dont la masse maximale au décollage atteint 1,25 tonne et qui possède une envergure de 11 m, a été développé sur la base du bimoteur Tecnam P-2006 T. Le programme est porté par Indra et Gaerum, avec le soutien de la région de Galice qui a réparti une aide de 165 M€ entre quatre projets en relation avec les drones civils.

L’OPV (Optionally Piloted Vehicle) est un système hybride entre aéronef conventionnel et drone, pouvant voler avec ou sans pilote à bord. Sur le principe, pouvant s’affranchir des limites physiologiques d’un équipage, l’OPV est à même d’opérer dans des conditions particulièrement critiques et/ou dans le cadre de missions nécessitant une grande autonomie. Conservant à bord les systèmes de commande nécessaires, il peut être utilisé comme un aéronef classique pour les missions où un contrôle humain direct est l’option immédiatement privilégiée.

Indra a obtenu de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) l’autorisation de faire évoluer son VPO dans un espace aérien non ségrégué.

Le Targus a effectué son premier vol le 24 juin 2020, retardé par la pandémie de Covid-19 et le confinement de l’Espagne. Ce vol a marqué le début d’une série de tests qui ont été effectués au cours des deux semaines suivantes. Un protocole de communication spécial a été établi avec le contrôle du trafic aérien de l’aéroport de Saint-Jacques-de-Compostelle.

À bord du Targus, le pilote d’essai a effectué la manœuvre de décollage et, une fois l’avion en vol, il a passé le contrôle de l’OPV au centre de contrôle au sol. A partir de ce moment, le travail des ingénieurs d’Indra et Gaerum a consisté à vérifier que tous les capteurs et les systèmes de contrôle de vol fonctionnaient correctement.

La stratégie d’Indra visant à développer un drone pouvant transporter un pilote dans le cockpit pour en prendre les commandes si nécessaire ou le transférer à la station au sol, selon le cas, a permis à ce projet de progresser très rapidement.

Le projet entre maintenant dans sa phase finale pour terminer le développement du VPO en 2020. Le Targus est destiné à des missions telles que le sauvetage air-mer, la surveillance des zones de pêche, la protection de l’environnement, la détection des rejets en mer, la surveillance de l’utilisation des terres et des sites du patrimoine historique et le soutien à la lutte contre les incendies.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Un commentaire

  • delmondo patrico

    Bravo à cette entreprise aéronautique Espagnole ! En plus ce système OPV , est une des toutes premières et aura des débouchés vu le développement exponentiel des Drones toutes missions .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.