Accueil » Embraer dévoile son avion démonstrateur 100% électrique

Embraer dévoile son avion démonstrateur 100% électrique

Le monomoteur présenté par le constructeur Brésilien, dérivé de son avion agricole Ipanema, est un prototype pour le développement de futurs produits. L'occasion pour Embraer d'exposer ses ambitions en matière de propulsion électrique.

19.08.2019

La substitution d'un moteur électrique au Lycoming de 300 cv d'origine, modifie singulièrement l'apparence de l'emblématique avion d'épandage agricole d'Embraer. © Embraer

Le moteur électrique et le contrôleur équipant l’aéronef sont fabriqués par WEG tandis que Parker Aerospace a en charge la fourniture du système de refroidissement. Un petit avion monomoteur, basé sur l’EMB-203 Ipanema, sera utilisé comme banc d’essai afin de réaliser l’évaluation de la technologie d’électrification en condition réelle. Selon Embraer, le démonstrateur présenté serait déjà prêt à recevoir les systèmes et les composants liés à cette technologie. Malgré tout, beaucoup d’entre eux restent encore en phase de test, en laboratoire, à l’heure actuelle.

Le premier vol du prototype électrique d’Embraer dérivé de l’EMB-203 Ipanema est prévu pour 2020. © Embraer

Plus globalement, avec ce projet, le constructeur a annoncé vouloir s’inscrire dans un engagement fort en faveur de « la protection de l’environnement » et « de la construction d’un avenir durable » dans le monde de l’aérien. JFB

A propos de Jean-François Bourgain

chez Aerobuzz.fr
Détenteur du Brevet d'Initiation Aéronautique (BIA) et Pilote Privé avion, c'est par passion du vol que Jean-François Bourgain est devenu Journaliste aéronautique. Il collabore régulièrement, entre autres, à AéroBuzz.fr depuis 2016. Site Internet : https://jeanfrancoisbourgain.fr/

Un commentaire

  • Alf le loup

    Avec un avion agricole, on sait au moins faire une chose pour peu que le champ ne soit pas trop éloigné d’une ligne électrique,c’est à dire en faire le survol en étant relié à la ligne en question par un fil électrique et une prise de courant ! En fait c’est juste un peu différent du vol circulaire…la limite étant l’implantation proche de lignes électriques au sol…
    A priori, le survol des mers et océans s’avère donc impossible…Cependant, branché sur un navire électrique (mais avec batteries), l’engin pourra aussi faire de l’épandage de dispersant sur les nappes de mazout des marées noires !
    Notons qu’avec le TOUTELECTRIQUE, il n’y aura aucune raison de promener du pétrole autour du monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.