Accueil » Huitième Piaggio P.180 Avanti Evo pour Oyonnair

Huitième Piaggio P.180 Avanti Evo pour Oyonnair

Oyonnair effectue 1.200 missions d'évacuations médicales par an en moyenne. La compagnie française va étoffer sa flotte avec un nouveau P.180 en configuration MedEvac. Trois autres devraient être commandés dans le courant 2022. © Piaggio Aerospace

La compagnie d’aviation d’affaires Oyonnair, basée à Lyon-Bron, a passé commande d'un nouveau P.180 Avanti Evo à Piaggio Aerospace. Équipé pour l'évacuation sanitaire, le P.180 devrait rejoindre la flotte d'Oyonnair, composée de 7 Piaggio Avanti, en 2023.

Oyonnair devrait recevoir son nouveau biturbopropulseur au deuxième trimestre 2023. La compagnie d’aviation d’affaires prévoit par ailleurs de commander trois appareils supplémentaires dans le courant de l’année 2022.

Le P.180 commandé à la mi-juillet, équipé MedEvac, disposera d’une porte élargie de 61 x 74 cm et d’un réservoir de carburant supplémentaire.

Oyonnair a débuté ses opérations à Lyon-Bron en 1990 et a reçu son premier P.180 Avanti en 2015. La flotte de P.180 de la compagnie est actuellement composée de sept exemplaires du biturbopropulseur de Piaggio. Oyonnair exploite également quatre Cessna Citation Mustang.

La compagnie lyonnaise effectue en moyenne 1.200 missions d’évacuations médicales par an, et près de 5.000 heures de vol annuelles. Pendant la crise du coronavirus, Oyonnair a transporté 250 patients français entre les hôpitaux de plusieurs régions.

Oyonnair a choisi de convertir deux P.180 avec une porte d’entrée élargie. L’avionneur italien a livré le premier Avanti modifié à Oyonnair en juin 2022. Le deuxième P.180 devrait modifié à son tour à partir du mois d’octobre 2022.

Avec cette vente, Piaggio Aerospace, encore aujourd’hui dans la tourmente d’une procédure de redressement judiciaire, veut rassurer ses potentiels clients. Le Commissaire extraordinaire, Vincenzo Nicastro, temporairement en charge de la gestion de Piaggio Aerospace, affirme par ailleurs qu’un « nouveau propriétaire est sur le point d’être identifié » et que Piaggio Aeorspace est « en bonne santé et présent sur le marché, prêt à déployer pleinement son potentiel. »

Fabrice Morlon

Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.