Accueil » La FFPLUM anticipe la remise en vol post confinement

La FFPLUM anticipe la remise en vol post confinement

Alors que le confinement risque de se prolonger, la Fédération Française d'ULM augmentera son aide forfaitaire pour son opération Remise en Vol (REV) lorsque les pilotes pourront de nouveau pratiquer.

7.04.2020

Une bonne remise en vol commence par une bonne visite prévol ! Comme ici avec un instructeur affilié FFPLUM. © Jérôme Bonnard / Aerobuzz.fr

Face l’impact du confinement privant les pilotes de faire tourner leurs machines et de garder la main sur les basiques du pilotage, le président Sébastien Perrot a rappelé dans son édito hebdomadaire les objectifs de la FFPLUM : « C’est préparer la remise en vol qui aura lieu de manière homéopathique quand le feu vert nous sera donné. Pour encourager l’ensemble des pilotes à retrouver les fondamentaux auprès de nos instructeurs, la Fédération a décidé de porter l’aide d’une Remise en Vol (REV) de 40 euros à 60 euros. »

Lancée en 2018, Remise en Vol (REV) consiste à faire rencontrer un pilote (pas nécessairement propriétaire de sa machine) et un instructeur affilié pour une heure de pilotage et de reprise en main de son ULM. La FFPLUM subventionne une partie de ce cours spécial. L’application pour s’inscrire a encore été simplifiée en 2020. Il est possible de s’inscrire dès à présent.

La FFPLUM fait évoluer son opération Remise en Vol (REV)

Retrouvez nous en podcast et vidéo

5 commentaires

  • De LAZZARI

    Les non propriétaires on droit aussi a la remise en vol

  • Athos7

    Bonjour,
    comme votre article est rédigé en français et non en anglais, je suppose que vous vouliez dire « La FFPLUM se prépare à (ou prévoit) la remise en vol post confinement » et non pas « l’anticipe », ce qui serait une infraction.
    De même, sans doute vouliez-vous parler des pilotes « propriétaires » et non « prioritaires de leur machine ».

    • Jérôme Bonnard
      Jérôme Bonnard

      Bonjour et merci pour votre vigilance, il s’agit évidemment de pilotes « propriétaires » de leur machine. Pour le reste, en quoi « anticiper » une opération post confinement (ici en l’occurence REV qui existe depuis 2018) en informant que les inscriptions sont actuellement ouvertes (pendant le confinement) est une erreur de sémantique ?

      Cdlt
      Jérôme

  • Alain SIMON

    Très bonne initiative qui j espère amènera nos pilotes propriétaires de leurs machines à effectuer ce vol car cela est bénéfique à tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.