Accueil » La France à la tête de la « European Microlights Federation » (EMF)

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

La France à la tête de la « European Microlights Federation » (EMF)

Lors de son assemblée générale annuelle à Varsovie le 12 octobre, l’EMF (Fédération Européenne d'ULM) a élu président Louis Collardeau, vice-président de la FFPLUM. Pour les trois prochaines années la France souhaite partager la pratique sans qu’il soit question de débattre à nouveau autour de la réglementation.

14.10.2019

L'European Microlights Federation compte environ 55.000 membres. Avec ses 16 000 licenciés, la FFPLUM entend favoriser la promotion de la pratique toutes classes ULM au-delà des frontières. © Jérôme Bonnard / Aerobuzz.fr

Pour la FFPLUM et son président Sébastien Perrot, « cette élection ne doit pas être interprétée comme le succès de la France mais d’une vision largement partagée. » Car à présent la priorité de l’EMF, dont l‘activité était focalisée ces 3 dernières années autour de la réglementation, sera de faciliter les accords bilatéraux entre pays membres, et encourager la mutualisation des bonnes pratiques tant sur le plan de la sécurité des vols que de la formation « en facilitant la vie des pilotes européens ».

Depuis juillet 2018 en effet, chaque pays membre dispose d’un nouveau cadre de référence européen (Annexe 1) permettant la responsabilité de définir leur règlementation ULM compte tenu des disparités des règlementations et des pratiques propres à chacun. La France était elle sortie du débat des « 600 kg » en portant à 500 kg la masse maximale au décollage des ULM biplaces. « C’est donc moins de débats réglementaires mais plus de pratique en respectant nos différences mais en favorisant ce que nous avons de meilleur » ont rajouté le président et vice-président de la FFPLUM.

Pour les trois prochaines années, l’EMF se veut ainsi être un outil fédérateur pour toutes les classes ULM (il y en a six, du paramoteur à l’hélicoptère), « ce qui n’est pas le cas aujourd’hui » a précisé Louis-Collardeau à aerobuzz.fr. A travers cette plateforme d’échange européenne, la FFPLUM compte partager les fruits de sa politique, en axant sa présidence autour d’ateliers, de stages (comme la formation au vol montagne à travers son pôle montagne situé à Gap), ou encore d’événements autour des jeunes. Ce sera aussi certainement l’occasion de donner une dimension plus européenne au Salon ULM de Blois que la FFPLUM compte organiser à partir de 2021. JB

Evolution à la française pour l’ULM

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et reporte d'images, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen en 2011. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM multiaxe. Il a rejoint l'équipe rédactionnelle de Aerobuzz.fr en 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.