Accueil » Le GFC 500 de Garmin certifié pour les Socata TB20 et TB21

Le GFC 500 de Garmin certifié pour les Socata TB20 et TB21

Garmin a annoncé avoir reçu un certificat de type supplémentaire (STC) de la part de la FAA pour équiper les Socata TB20 et TB21 du pilote automatique GFC 500. Désormais compatible avec près de 200 modèles d'avions légers, la liste des STC pour le GFC 500 s'étoffera dans les prochains mois.

9.04.2021

Garmin propose un tarif à partir de 7.195 $ pour le PA deux axes GFC 500. © Garmin

Lancé en 2018, le pilote automatique deux axes GFC 500 de Garmin est dédié aux avions légers à pistons et s’intègre dans une architecture avionique composée des afficheurs ronds GI 275 ou du G5, comme avec les écrans tactiles GFC 500 TXi ou G3X Touch.

Le GFC 500 reçoit peu à peu de nouveaux certificats de type supplémentaires (STC,Supplemental Type Certificate) de la part de la FAA (Federal Aviation Administration). Le dernier en date concerne les Socata TB20 et TB21 et Garmin travaille actuellement à l’obtention des STC pour le Piper Comanche, les Beechcraft 19, 23, 24 et 35 Bonanza.

En complément des fonctions habituelles d’un pilote automatique, telles le maintien d’altitude, vitesse verticale et cap, le GFC 500 dispose d’une fonction de présélection de l’altitude, une fonction « Level Mode » qui repositionne l’avion ailes à plat en palier après avoir pressé un bouton ainsi qu’une protection contre les vitesses trop faibles ou trop hautes.

Couplé à un GPS Garmin compatible, le pilote automatique permet également des approches aux instruments du type GPS, ILS, VOR, LOC et « back course ».

F.M.

Garmin annonce son pilote automatique GFC 500

Le GFC 500/600 gagne du terrain

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

2 commentaires

  • Pilotaillon, peace'nd love warrior

    La base d’une stratégie industrielle et de marque.
    Un composant central, bien né de préférence, intégrant dans son cahier des charges l’ensemble des évolutions probables, pour lui trouver un usage dans le plus grand nombre de cas.
    Ensuite c’est du bonheur ! Il reste à l’interfacer aux différents sous marchés, et « on » vend un bout de boite avec Fils, connecteurs et PCB à l’intérieur pour HacheMille Dollars !
    On appelle ça le déploiement et le retour sur investissement…
    Bravo Garmin, qui au début était centré sur le positionnement et maintenant sur les aides à se positionner…
    Ont-ils eux aussi découvert qu’il était plus facile de faire un trait sur une carte que de le suivre correctement ?
    Ils ont fait comme toute le monde qui a un peu effleuré l’humain : l’Homme (dont les Femmes) est doté de sens assez limités, il lui faut des béquilles pour tout.
    Quand Garmin va-t-il produire des pilotes automatiques pour le retour de « chez les copains » ?

    • PlasticPlane

       » Quand Garmin va-t-il produire des pilotes automatiques pour le retour de « chez les copains » ?  »
      … ça s’appelle Garmin Autoland, en vente chez les bons distributeurs de M600 et TBM 940 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.