Accueil » Le vol à voile plus planeur que jamais

Le vol à voile plus planeur que jamais

Ne parlez plus de vol à voile, évoquez plutôt le vol en planeur ! Ainsi en a décidé le monde vélivole (planeuriste ?) réuni lors d’une assemblée générale extraordinaire dimanche 18 mars 2018 à Toulouse.

19.03.2018

Le planeur était déjà présent dans le logo de la Fédération française de vol à voile… 

La dynamique est initiée depuis longtemps par « la base » : beaucoup de clubs de… vol à voile ont décidé ces dernières années d’inclure le mot « planeur » dans leur raison sociale. Au motif que l’appellation « vol à voile » est globalement mal perçue par le grand public, alors qu’intuitivement, celui-ci sait ce qu’est un planeur…

Près de 3 vélivoles sur 4 favorables au changement

Après avoir consulté ses adhérents, et s’appuyant sur les sondages effectués auprès de ses licenciés, le Comité directeur a donc mis à l’ordre du jour de l’AG 2017 de la FFVV, se tenant à l’hôtel Palladia de Toulouse le week-end des 17 et 18 mars, une AG extraordinaire proposant au vote le changement d’appellation, de Fédération française de vol à voile à Fédération française de vol en planeur.

Laquelle a été entérinée à 71 % des suffrages exprimés (représentant 955 voix). La FFVV va donc devenir la FFVP.

Ce changement de nom, qui traduit l’espoir d’une meilleure perception de ce sport aérien par le public n’est cependant pas tout à fait anodin sur le plan administratif. Il sera réellement effectif en octobre 2018, et se traduira par une campagne de communication et un nouveau site Internet.

Les cadets Air France initiés au vol à voile par la FFVV

Il y a fort à parier qu’au sein du mouvement, les vélivoles parleront toujours de vol à voile. Mouvement qui fait toujours preuve de dynamisme et d’innovation, avec une augmentation en 2017 de 3 % du nombre de licenciés (10 955 licenciés tous types de licences-assurance, 11 422 en comptant les militaires). Autre exemple, la fédération a créé une filiale à 100 % pour la formation des cadets Air-France, France-Gliding-Service, ou s’implique, via son « Lab Planeur » dans des réflexions de fond dans le domaine de la simulation ou de l’e-learning

En 2017, les planeurs ont effectué quelque 207 118 heures de vol (+ 0,5 %) et parcouru 4 549 228 kilomètres sur la campagne…

Jean Molveau

 

Le constructeur allemand Schempp-Hirth a exposé lors de l’assemblée générale le fuselage de son nouveau modèle, le Ventus 3. © Jean Molveau / Aerobuzz.fr

12 commentaires

  • Fredhoy

    Du coup, on est plus des vélivoles, mais des planeuristes?

  • lavidurev

    FFVP est peut etre moins poetique que FFVV mais parle concretement aux jeunes et au grand public qui depuis trop longtemps continue de faire l amalgame avec d autres activites nautiques. Il faut appeler un chat, un chat ! Au regret de decevoir quelques puristes mais nous n avons jamais vu de voiles equiper un planeur meme si l etymologie du vol a voile tire ses sources du langage marin par analogie ou s ‘opposait’ le moteur a la voile.
    Quant a la vapeur, messieurs, c est une autre histoire…

  • G LESCALUP

    Pourquoi un motoplaneur et un planeur à moteur nécessitent ils des brevets, des assurances et des licences différentes?

  • Flamant

    Notre sport c’est le Vol à voile, il se pratique avec des planeurs .. !!!!
    Pourquoi changer ..???
    Les voileux ne changerons pas …
    La FFV : c’est beaucoup plus poétique que la FFBateau ….
    Janine et Georges BEUVILLE doivent se retourner dans leur tombe …
    Invitation au Planeur n’aurait rien de mystérieux
    Le vol à voile à été mal expliqué au grand public ….???
    Croyez-vous que l’on aura plus de pratiquant en changent de nom ..???
    Mais les pratiquants ont votés …
    Qu’ils se chargent maintenant d’attirer plus de pratiquants ….
    Joel

  • Laurent

    Et pourquoi pas la fédération-française-de-vol-dans-des-avions-sans-moteur-mais-avec-des-grandes-ailes ? La FFDVDDASMMADGA comme ça on sera sûr que tout le monde comprendra… 🙁

  • BARBUT Michel

    A mon humble avis ! Il ne s’agit plus aujourd’hui de  » bois et toile  » ainsi l’évolution des concepts résine et fibre de carbone , est plus adaptée à la terminologie « planeur ». Vol en planeur prend tout son sens , lorsqu’après une formidable journée dans les ascendances , but recherché , l’on se dit  » comme j’ai bien plané « . Paradoxalement le vol à voile se prêterait plus précisément au parapente…Respectueusement à tous , il est vrai que l’appellation vol à voile a le mérite d’être plus poétique . Michel de Mende .

  • woodplane

    L’engin dénommé planeur permet de réaliser ce que l’on appelle le vol à voile.

    L’appellation « fédération française de vol en planeur » n’évoque pas forcément la pratique du vol à voile, dans les mots et dans l’esprit.

    Il est vrai, que l’on ne dit pas voltige en vol à voile, mais en planeur!

    Il ne faut pas oublier non plus, le vol en motoplaneur, qui est aussi un planeur lorsque le moteur est arrêté et devient donc un engin de vol à voile! Mais la fédé ne le dit pas (plus)!

  • lavidurev

    FFVV ou FFVP le planeur restera helas trop meconnu mais son ecole est excellente et sauvera encore beaucoup de pilotes avions.
    En VFR le reflexe premier a avoir avant meme celui d attendre l eventuelle panne moteur devrait etre pour tout pilote d aviation generale celui du velivole c est a dire apprendre a acquerir le coup d oeil pour reperer le terrain eventuel ou se poser en securite au cas ou. (Un planeur a de l envergure et ne se pose pas n importe ou). Pour cela aussi et en plus d etre une formidable ecole du pilotage le vol a voile, ou vol en planeur, restera une formidable ecole de l observation des elements naturels au sol comme en vol.

  • Afterburner

    Encore une perte de temps et d argent probablement que ce changement d’appellation.
    Dans mon langage, Le « planeur », se sera toujours « du vol à voile ». N’est ce pas plus poétique ?
    Dans tous les cas, c’est un passage obligé pour un futur pilote, militaire ou civile.
    Osez un stage à St Auban…

  • Abadie

    Combien va nous coûter la plaisanterie???
    On ne nous dit pas tout!!!!

  • www.planeur.neut

    En partenariat avec le FFVV plus de 5 130 900 km ont été réalisés et enregistrés par les vélivoles en 2017 – http://archive2017.netcoupe.net/

  • woodplane

    Donc, « Fédération Française de Planeurs » !!

    Si le nouveau nom fait venir un afflux de « jeunes » motivés par cette activité, je veux bien le croire!
    Fallait y penser!…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.