Accueil » Les aéro-clubs français vont pouvoir proposer des forfaits initiations au pilotage

Les aéro-clubs français vont pouvoir proposer des forfaits initiations au pilotage

La Fédération Française Aéronautique (FFA) a mis au point une formule destinée au grand public, commercialisée sur internet, destinée à la facilité la découverte du pilotage d'un avion léger. Un nouveau canal de recrutement pour les aéro-clubs.

1.07.2021

Le passeport « Initiation au pilotage » de la FFA donne lieu à l’ouverture d’un Carnet de vol numérique. Celui-ci permettant le cumul des heures effectuées en vue de la poursuite vers une formation au pilotage (ABL/LAPL/PPL) ©Jean-François Bourgain

Ce passeport « Initiation au pilotage » est destiné à toute personne non licenciée de la FFA. Il peut être acheté sur la plateforme enviedepiloter.fr. Il comporte une assurance, quelques articles d'info-pilote sous format numérique, et un forfait d’heures de vols à réaliser en double commande avec un instructeur dans un des aéroclubs partenaires du programme. En pratique, le passeport « Initiation au pilotage » comporte deux formules. La première nommée « Prêt au décollage » permet au souscripteur d’avoir...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

13 commentaires

  • Jean Bernard SARRAT

    Excellente initiative, mais pourriez vous relire vos articles
    « La Fédération Française Aéronautique (FFA) a mis au point une formule destinée au grand public, commercialisée sur internet, destinée à la facilité la découverte du pilotage d’un avion léger. Un nouveau canal de recrutement pour les aéroclubs ».
    Çà veut dire quoi, c’est pas sérieux

  • Loïc

    Bonjour je suis de plus en plus intéréssé pour commencer une formation pour passer mon PPL, mais c’est un peu onéreux, savez vous si il y a une possibilité d’utilisation de son compte personnel de formation par exemple?Merci.

  • Aviation

    Espérons tout de même que les candidats à cette initiation au pilotage seront informés que leur temps de vol comprendra la chauffe moteur (du moins en partie) et le roulage aller-retour, parfois long sur les gros terrains, et que ces 1h30 ou 3h00 payées ne seront pas intégralement passées en l’air.
    En réalisant ce type de prestations, comme pour les baptêmes de l’air, mon club omettait systématiquement de prévenir les gens, ce qui constituait un procédé malhonnête selon moi.

  • Jean-François Bourgain

    Exact, le dispositif devrait se déployer courant Juillet et sera accessible depuis le site mentionné. Un peu de patience…

  • Pif

    Déjà fait il y 24 ans sur Lognes…

    • Pilotaillon, vivant et réaliste

      Très bien, j’imagine qu’avant de prendre la décision de lancer cette opération, l’instance de tutelle ont fait le tour de l’existant et certainement tenu compte de votre activité.
      Juste penser, pour sortir d’une logique autocentrée que la force de cette action, se situe surtout dans son envergure (normal on parle avion) et dans son aspect structurant pour le maintien – ou mieux la relance de l’activité – au niveau national.
      C’est ce que le restaurant du coin, aussi sérieux et appliqué qu’il soit, restera « du coin » et ne contribuera qu’a la marge à la performance de son secteur, s’il n’a pas d’écosystème pour le soutenir… Il aura toujours une guerre de retard avec les mastodontes Macdoum ou Kentuck le poulet, qui eux utilisent « l’effet de masse structurant » à titre privé.
      La spécificité du modèle Français, les corps intermédiaires ont évité la privatisation générale mais leur travail de fond (peu visible) donne à penser que l’entrepreneur individuel est suffisamment fort, seul dans sont coin, mais se fait phagocyter sitôt dès le premier incident ou succession venu…
      Nous avons des équipements lourds à préserver pour nos pratiques non professionnelles, le renouvellement des pratiquants,… et des Vers de bibliothèque voudraient pourrir la situation en commençant par couper les apports publics. Peut-être qu’à Lognes vous ne le savez pas, mais ces vers tentent surement d’en faire autant.

    • Aviation

      Ça a été fait en différents endroits ; la question est de savoir pourquoi ça n’a pas été fait partout. Peut-être parce que ça marchait insuffisamment, comme dans mon club.

  • Pilotaillon curieux

    On voit l’ombre d’une réflexion judicieusement murie !
    Bravo à ceux qui ont imaginé et porté cette offre, qui séduira un grand nombre de spectateurs hésitants.
    Et en plus c’est un vrai beau cadeau, bien loin du truc « coussin péteur » (qui fait pfuit et puis poubelle).
    Cela peut démystifier l’activité, montrer la passion des hommes et femmes de l’aéro loisirs, qui perpétuent ce qui fut l’aviation populaire.
    A ceux qui auront mordu je souhaite d’avoir l’aptitude médicale et envie de consacrer le budget de départ. Budget qui peu ou prou correspond à celui de d’une moto et de son permis, pour se faire une référence… et comme la moto a tendance à user le permis de conduire, prévoir d’annoncer que nos bolides ne sont pas soumis à limitation de vitesse :o)

  • philouze

    Bonjour,
    sauf erreur il n’y a aucun lien évident vers cette box « passeport », j’ai probablement mal cherché, mais vu le concept, je n’aurais pas du avoir à chercher

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.