Accueil » Les drones français Elistair ont marqué des points au Super Bowl

Les drones français Elistair ont marqué des points au Super Bowl

Lors du 53ème Super Bowl organisé le 3 février 2019 à  Atlanta, deux drones filaires  Elistair ont été sélectionnés : l’un pour la diffusion TV via CNN, le second pour assister Unified Command, spécialiste de la surveillance de grands événements publics, dans la sécurisation de l’événement.

13.02.2019

Grâce au micro-fil reliant les drones aux stations Elistair, leur temps de vol ont pu être décuplés, le tout en se maintenant dans des zones de vol sécurisées. © Elistair

Malgré la ferme interdiction de drones annoncée par la Federal Aviation Administration (FAA) lors du Super Bowl, la chaîne de télévision CNN a obtenu l’une des rares autorisations de vol à des fins de diffusion TV en direct, et cela grâce à la sécurisation de son drone par la station filaire Ligh-T d’Elistair. Le système captif, composé d’un drone DJI M200 et de la Ligh-T, a été intégré par la société américaine Vector Aerial et stratégiquement positionné sur le toit de CNN (face au stade Mercedes Benz), à 45 mètres d’altitude. L’objectif : fournir aux téléspectateurs des images aériennes avant et après le spectacle.

Quelques mètres plus loin, les équipes d’Unified Command, mandatées par la NFL (National Football League), ont également connecté leur drone DJI M200 à la station Ligh-T d’Elistair, à des fins de surveillance aérienne permanente. Installé sur un toit à proximité du stade, à 50 mètres d’altitude, le drone a permis aux postes de contrôle d’Unified Command et de la NFL d’obtenir les images en direct des flux humains dans un rayon d’1 km. Alimenté en permanence par la Ligh-T, il a cumulé 10 heures de vol en une seule journée, et 14 heures au total en deux jours.

Le spécialiste lyonnais Elistair accumule de précieuses références à travers la planète. © Elistair

Selon l’entreprise lyonnaise Elistair, les responsables sécurité de la NFL ont exprimé leur intérêt à renouveler cette opération le plus souvent possible en raison de sa capacité à suivre un individu en continu, sans contrainte de passer d’une caméra fixe à une autre ni risque de sortie de champs du sujet. « ​C’est une étape marquante dont nous sommes très fiers​ », affirme ​Guilhem de Marliave, Président d’Elistair. « ​ Après la Ryder Cup 2018 et le récent Forum de la Paix à Paris, le 53​ème Super Bow à Atlanta est une excellente occasion de démontrer l’efficacité et la sécurité de nos systèmes dans ces environnements. »​ .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.