Accueil » Loïc Blaise (Polar Kid) pilote de sa sclérose en plaque

Loïc Blaise (Polar Kid) pilote de sa sclérose en plaque

Vidéo – Autour du cercle polaire arctique, Loïc Blaise s'est efforcé de piloter sa sclérose en plaque de la même manière qu’il a géré son ULM amphibie. Il adresse un message d’espoir aux malades… qui vaut aussi pour tous les bien portants.

26.08.2018

Loïc Blaise (Polar Kid) a réalisé le tour du cercle arctique en ULM, entre le 3 juillet et le 13 août 2018. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Il a fallu 45 jours à Loïc Blaise pour faire le tour du cercle arctique aux commandes de son ULM amphibie, avec ses deux copilotes russes qui se relayaient. Comme il l’avait prévu, la gestion des symptômes de sa sclérose en plaque, dans cet environnement hostile, a singulièrement compliqué le déroulement du vol. C’est à ce niveau que résidait le challenge. Loïc a su le relever : « se piloter en permanence, surveiller ses propres indicateurs et savoir dire à des moments, la météo va bien, tout est au vert, mais moi je n’y suis pas, je m’arrête pour la journée ».

Il s’est « construit » son propre « tableau de bord » de cette maladie invalidante, avec ses « indicateurs » personnels. « La sclérose en plaque, c’est à la fois un feu moteur et une fuite hydraulique en même temps… J’ai mis au point ma propre méthode ». Le mieux encore est de l’écouter. 2 minutes et 25 secondes de joie de vivre et d’espoir.

Polar Kid : Loïc Blaise en toute humilité

3 commentaires

  • olivier

    Bonjour
    Je suis heureux qu’un malade de la la SeP ait réussi à piloter car je pensais que, selon l’arrêté du 2/12-1988 annexe 1.1.1.1-a, les personnes ayant une affection du système nerveux n’étaient pas autorisées à voler (ppl ou ulm).
    Au contraire la FFA autorise le pilotage pour les SeP à partir du moment où l’état de santé est compatible avec les besoins du vol.

    • Fayce

      Bonjour je suis heureux pour cette personne qui a la sep et qui est soutenue aussi bien dans son entreprise que dans son entourage je vais applaudir non car l’exploit avec une sep c’est de tenir sur ces jambes de ne pas s uriner dessus de réussir à déglutition et j’en passe alors ces pseudo héros ne montre pas la réalité de la sep bien au contraire ils causent encore plus de mal au patient car les gens font des raccourci en se disant que tout les malades le peuvent et qu’ils manquent de volonté étant moi même malade de cette sep et d’une autre maladie chronique mon exploit comme d’autre patients c’est tout les jours que je lacomplie avec le sourire en prime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.