Accueil » Look bush pour le XL8 de Bristell

Look bush pour le XL8 de Bristell

AERO 2018 bristrell 1

Avec un train d'atterrissage Alaska de Breinger équipé de roues basse pression, le XL-8 TDO de Bristell joue les baroudeurs. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Après avoir sorti plus de 400 exemplaires de son XL-8, le producteur tchèque Bristell s'offre la fantaisie de la version TDO, dotant l'ULM biplace d'un train classique.

Le modèle exposé au salon Aero 2018 de Friedrichshafen profite d’un ensemble Beringer complet, train principal, freins, roues et roulette arrière, qui lui ouvre le hors-piste et lui confère un look d’enfer. Sur un marché composé de biplaces de voyage à aile basse et train tricycle d’aspect uniforme, le XL-8 TDO se singularise par une esthétique de baroudeur. Comme les autres modèles de la gamme Bristell, il est équipé de l’omniprésente motorisation Rotax.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.